Web Design

WordPress ou Wix : lequel choisir?

WordPress ou Wix : lequel choisir? 0



Vous hésitez entre WordPress ou Wix pour créer votre site Internet ? Je mentionne que WordPress est sans contredis le systéme de sites Web (CMS) le plus utilisé sur la planète, et il n’est pas la seule option. Wix est un autre genre de créateur de site populaire qui vous offre la possibilité de créer facilement un site Internet…

Dans ce billet, Je vais comparer Wix à WordPress et mettre en avant leurs avantages et leurs inconvénients. Je souhaite que ce petit comparatif vous permettra de déceler quelle système vous convient le mieux. 

*** Remarque: Cet article compare Wix et WordPress.org en mode hébergé chez un fournisseur d’hébergement qualifié

PAS  WordPress.com

J’ai identifié 5 aspects importants: 

Regardons ensemble comment WordPress ou Wix se positionnent dans chacune de ces 5 aspects
  1. Prix et coûts
  2. Convivialité (Facilité d’utilisation) 
  3. La conception et la mise en page
  4. Flexibilité et souplesse : extentions(plugins) et applications
  5. E-commerce : facilité d’adaptation et de gestion

1. Prix et coûts

Le coût de la conception d’un site Internet est un aspect important lors de votre choix de plateforme. La totalité au final, dépendra entièrement de vos besoins. Mon but est de tenter de vous aider afin que vous puissiez faire le meilleur choix selon tout ce dont vous avez besoin dans les limites de votre budget. 

Comparons les prix de WordPress ou Wix pour savoir lequel offre le meilleur rapport qualité prix. 

Wix: 

Wix offre gratuitement un constructeur de base de site Internet. En revanche , il y a 2 inconvénients incontournables. En premier lieu, le pire selon moi !! Il ajoute des publicités de marque Wix en haut et en bas de votre site. Secondo, vous ne pouvez pas utiliser un vrai nom de domaine personnalisé pour votre propre site Web.

*** L’adresse de votre site sera donc: nomutilisateur.wix.com/nom du site. *** Et non comme moi ericstgelais.net 

Enplus, le plan de base n’offre pas les add-ons nécessaires tels que Google Analytics, Favicons, le commerce électronique, etc. Pour ne plus voir des annonces et obtenir des fonctionnalités supplémentaires, vous devez obligatoirement passer à l’un des forfaits premium proposés. Évidemment!!! Tous les forfaits Wix premium ont leurs limites de stockage et de bande passante. Vous pouvez payer par mensualité ou pour un an avec un plan annuel. 

Le meilleur choix sur Wix est le forfait Illimité (12,50 $ / mois), le plus populaire, et si vous désirez une boutique de E-commerce, vous avez besoin d’un forfait de commerce électronique (16,50 $ / mois). 
Ceci n’inclut pas les plugins (extentions) et applications que vous choisissez d’ajouter ultérieurement sur votre site .

WordPress: 

Le C.M.S. (Content Management System) WordPress est disponible gratuitement pour tous. On demande souvent pourquoi WordPress est gratuit et y a t’il un piège? 

Aucun piège, le plus gros problème est que vous avez besoin de votre propre nom de domaine et de votre propre hébergement Web pour l’installer. Et ce n’est pas réellement un réel problème! Il existe plusieurs fournisseurs d’hébergement WordPress parmi lesquels vous pouvez choisir. Certains l’installent même pour vous!


Selon votre budget, vous pouvez commencer avec un forfait de base proposé par un fournisseur d’hébergement WordPress comme Bluehost ou OVH, qui vous coûtera vers les 2 ou 3$ par mois et qui comprend un nom de domaine personnalisé gratuit. Si votre budget le permet, vous pouvez utiliser un fournisseur d’hébergement géré par WordPress. 

Le coût d’un site WordPress augmentera si vous décidez d’utiliser des thèmes ou des plugins WordPress premium. Cependant, il existe des milliers de thèmes et de plugins WordPress gratuits que vous pouvez utiliser pour réduire les coûts. Vous pouvez ajouter n’importe quelle fonctionnalité à votre site WordPress à l’aide d’un plugin sans mettre à niveau votre plan d’hébergement. 

Conclusion: 

WordPress gagne sur Wix avec des forfaits plus flexibles auprès de plusieurs
sociétés d’hébergement. Le prix dépend de beaucoup de facteurs comme la quantité de ressources que vous utilisez . Vous êtes libre d’utiliser votre site WordPress à volonté, sans mesure.

2. Convivialité (Facilité d’utilisation)

La majorité des débutants ne désirent pas passer trop de temps à apprendre de nouvelles compétences. WordPress ou Wix vous permettent de réaliser des sites Web sans coder le HTML5, CSS3, le Java Script entre autres . 

Wix: 

Wix vous est offert avec des outils puissants et simples à utiliser afin de réaliser votre site Internet. Il propose une simple interface glisser-déposer (drag n’ drop ) dans laquelle vous pouvez sélectionner n’importe quel élément de votre site Web et débuter la modification dans une interface WYSIWYG ( What You See Is What You Get ). 

Vous pouvez faire glisser des éléments n’importe où sur votre site Internet, réorganiser des éléments sur toutes vos pages, rédiger du contenu et ajouter des médias (images, vidéos, etc. ) dans une interface simple. Plusieurs débutants y trouveront une facette bénéfique car cela leur évitera d’utiliser la programmation et traiter avec du code. 

WordPress: 

WordPress est offert avec un éditeur visuel afin de rédiger votre contenu et un outil de personnalisation qui vous permet de modifier les propriétés de votre thème dans un environnement WYSIWYG. Mais toutefois, par défaut, WordPress ne propose pas de constructeur de page glisser-déposer (drag n’ drop ) intégré. 

Afin d’obtenir le contrôle total du visuel, les usagers doivent se familiariser avec plusieurs sections telles que les menus de navigation les extensions ou encore l’éditeur de publication visuelle etc. Cela signifie que WordPress nécessite un peu d’apprentissage pour les débutants. 
En revanche, il existe des milliers de ” TEMPLATES ” (thèmes) qui facilitent grandement la personnalisation. 

*** VOUS POUVEZ DES THÈMES GRATUITS OU PRÉMIUM (PAYANTS) ***
Mais les prémium sont grandement plus complet et esthétiquement souple sans coder…
Voici des adresses pour trouver des thèmes de bonne qualité et avec un excllent support technique :
https://www.templatemonster.com/
https://themeforest.net
https://wordpress.org/themes/browse/featured/

Conclusion: 

Wix est timidement le gagnant ici. Et c’est son seul léger avantage notable. Les usagers n’ont pas besoin de passer beaucoup de temps à apprendre la plateforme ou à installer des extensions (plugins) avant de pouvoir créer leur site Web. En revanchet, ils devront toutefois comprendre les bases de WordPress et devront peut-être installer des extensions (plugins) afin de réaliser leur site Web. 
Cependant, vous pouvez utiliser de puissants constructeurs de pages WordPress comme :

 BeaverBuilder 
 Divi,
qui offrent beaucoup plus de puissance que le générateur autonome Wix.

3. La conception et la mise en page

La création et la présentation de votre site Web jouent un rôle important dans votre succès. Chaque propriétaire de site a besoin d’un design à la fois esthétique et convivial qui se distingue. 

Wix:

Wix offre plus de 500 modèles prédéfinis. Tous les modèles Wix sont entièrement réactifs et écrits en HTML5. À l’aide des outils intégrés, vous pouvez personnaliser davantage la conception de votre site, modifier la disposition et réorganiser les éléments à votre guise. 

Il y a des modèles disponibles pour chaque type de site. Les modèles sont divisés en thèmes ou en catégories telles que commerce, commerce électronique, loisirs, artisanat, personnel, marriage, église, etc. 
Un gros problème survient. C’est qu’une fois que vous avez choisi un modèle, vous ne pouvez plus le changer. Vous pouvez seulement le modifier et le personnaliser à volonté en utilisant uniquement les outils intégrés mais vous ne pouvez pas changer de modèle. 

WordPress: 

Une multitude de thèmes gratuits et payants sont disponibles pour le CMS WordPress. Les thèmes gratuits ont un support assez limité mais ils sont également soumis à un processus de révision strict. Les thèmes payants ou prémium offrent plus d’avantages et de fonctionnalités. Ils sont accompagnés d’options d’assistance premium. Ils sont aussi plus configurables.

Les thèmes WordPress vont des petits sites corporatifs, personnels, vitrines commerciales, jusqu’au aux sites de e-commerce complet et à part entière. La plupart des thèmes comportent des options de personnalisation puissantes. Vous êtes aussi libre de les personnaliser davantage à l’aide de vos propres codes de tout genre (css3, html5, JavaScript, SQL etc… thèmes et extensions (plugins). 
Avec un site tel que WordPress.org , les usagers peuvent télécharger des milliers de thèmes gratuits et extensions (plugins) à partir de ce site et ses répertoires. Pour les thèmes payants, il existe plusieurs boutiques de thèmes WordPress telles que 
ThemifyCSSIgniterStudioPress, Themeforest etc. 
De plus, vous pouvez m’engager comme développeur afin de créer un thème entièrement personnalisé pour votre PME ou organisation

Conclusion:

WordPress vous offre une multitude et une gamme complète de thèmes et bien plus vaste que celle de Wix. Les usagers de WordPress peuvent également et aisément changer un thème… Ou même, les personnaliser autant de fois qu’ils le souhaitent.

4. Flexibilité et souplesse : extentions(plugins) et applications

Les extensions (plugins) et les applications sont des fonctionnalités tierces que vous pouvez utiliser sur votre site WordPress.  
Comparons les applications et les plugins disponibles sur les deux plateformes et ce que vous pouvez en faire. 

Wix: 

Wix arrive avec près de 200 applications que vous pouvez ajouter à votre site Web. Ces applications offrent un large éventail de fonctionnalités telles que l’ajout de formulaires de contact, de galeries, de commentaires, de listes de courrier électronique, etc. 

La plupart des applications sont gratuites ou en version allégée. D’autres applications nécessitent des paiements mensuels et varient dans les prix. Bien que la collection d’applications soit limitée, elles couvrent les fonctionnalités les plus demandées par les propriétaires de sites. 

WordPress: 

Au moment de la rédaction de cet article, plus de 55 000 plugins gratuits sont disponibles dans le seul répertoire de plugins WordPress.org. Tout ceci sans parler des plugins premium disponibles sur d’autres marchés. 

Le dicton dit: si vous y avez penser, il existe certainement une extension (plugin) WordPress qui le rend possible. 
Que vous souhaitiez créer un formulaire de contact, installer Google Analytics, créer un site Internet, une web radio, destiné à vos membres ou vendre des cours en ligne, il existe déjà un plugin pour ça. 
Il est possible de faire à peu près tout ce que vous désirez avec WordPress. Il existe de nombreuses extensions (plugins) gratuites et premium (payantes) que vous pouvez utiliser sur votre site Web. 

Conclusion: 

WordPress assomme facilement Wix dans ce combat également. Malgré que la bibliothèque d’applications de Wix est en croissance, elle reste limitée, celle de WordPress aussi est en éternelle croissance. 

5. E-commerce : facilité d’adaptation et de gestion

Vendre en ligne est une autre caractéristique forte importante que beaucoup de débutants recherchent. Voyons comment WordPress ou Wix se distinguent dans le e-ommerce. 

Wix: 

Wix offre du e-commerce avec des forfaits payants. Cela signifie que les usagers bénéficiant d’un forfait gratuit sur Wix ne peuvent pas exécuter une boutique en ligne sans payer. 
Il existetrès peu d’applications tierces que vous pouvez utiliser pour vendre en ligne. Mais cependant, ces applications vous coûteraient encore bien plus chères avec tous leurs frais mensuels. Tout ceci sans oublier vos passerelles de paiement et toutes vos fonctionnalités très limitées. 

WordPress: 

La plupart des extensions (plugins) de e-commerce pour WordPress ont même leurs propres thèmes. De nombreux thèmes sont spécialement conçus pour fonctionner avec ces extensions (plugins). 

WordPress aide grandement la création de votre e-commerce à l’aide de l’extension (plugin) populaire WooCommerce, qui propulse plus de 42% des sites de e-commerce de la planète Web. Il existe également de plusieurs autres extensions (plugins) de e-commerce disponibles pour WordPress.

Conclusion: 

Si vous souhaitez créer un magasin en ligne approprié et être prêt pour la croissance, WordPress offre beaucoup plus de flexibilité, de liberté et de choix par rapport à Wix.

** Résumé du comparatif **

WordPress est de beaucoup supérieur à Wix en tant que plateforme de conception Web pour tout genre de site internet. Bien que Wix propose un constructeur de site plus facile à utiliser, Mais WordPress vous offre beaucoup plus sur le long terme.

Donc votre choix dépends du stade de développement de votre site, le mieux c’est de débuter avec Wix quand vous avez peu de peu de connaissances et d’expériences, puis changer pour WordPress dès que vos besoins augmentent.

Commentaires tirés du site aurone.com */*/*/*/*/*/*/*/*/*/*/*/*/*/*/*/*/*/ **

** Il faut préciser tout de même que pour de besoins important pour réaliser une boutique en ligne, nous recommandons de passer à des systèmes comme PrestaShop ou Magento. WordPress/WooCommerce est un très bon système dans le cas où on se limite à des besoins basiques et personnels, mais dès que les besoins se professionnalisent nous recommandons alors d’adopter des systèmes ecommerce experts. 

** D’une façon générale, pour débuter, il est très bien de commencer par des systèmes comme Wix, d’une part pour valider votre concept et votre modèle d’affaire, et d’autre part pour ne pas trop investir au début et pouvoir vraiment investir quand vous aurez vérifié que votre projet fonctionne. A partir de là, vos besoins grandirons et vous aurez forcément besoin de systèmes sur lesquels vous pourrez exercer plus de contrôle et que vous pourrez personnaliser à votre besoin exact, avec WordPress, Drupal ou Prestashop.

J’espére que cet article vous a aidé à comparer WordPress ou Wix et à bien connaître les pours et les contres.  


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Landing pages : Les secrets à savoir

Landing pages : Les secrets à savoir 0


Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia    https://www.journaldunet.fr , https://www.codeur.com

Image à la Une : https://bootstrapmade.com


Définition des Landing pages (pages d’atterrissage) :

Source : https://www.journaldunet.fr/business/dictionnaire-du-marketing/1198313-landing-page-definition-traduction/

Une landing page, ou page d’atterrissage en français, est une page isolée d’un site Internet. Elle est destinée à être celle sur laquelle arrive un internaute, après avoir cliqué sur un lien externe. Il s’agit le plus souvent d’un lien commercial (e-pub, newsletter, mot clé) ou d’un lien de contact. Pour être efficace, la landing page, contrairement au reste du site, doit conduire l’internaute à exécuter une seule action. L’objectif d’une landing page optimisée est souvent de faire réaliser un achat ou de recueillir les coordonnées de l’internaute. Par ce biais, celui-ci peut donc devenir client ou prospect.
Si l’objectif est de faire réaliser un achat par le visiteur. La landing page comporte un bouton afin d’ajouter le produit au panier et de procéder au paiement en ligne. Si l’objectif est de collecter des données clients, la landing page propose un formulaire à remplir

*** N.B.****

Une Landing page n’est pas nécessairement la page d’accueil de votre site Web
Les landing pages (pages d’atterissage) sont essentielles et incontournables afin d’obtenir de futurs prospects sur le Web.
Qu’il s’agisse de télécharger votre dernier album musical, livre blanc, roman, peu importe les données.
Qu’il s’agisse d’acheter l’un de vos produits ou obtenir vos services spécialisés. Cette page se doit être assez puissante et complète afin d’inciter l’internaute de faire une action (et le persuader de ne pas cliquer sur « Retour en arrière »).
Voici une étude d’Unbounce, résumée en 
une infographie, elle ’intéresse aux principaux facteurs qui aident au taux de conversion des landing pages (pages de d’atterrissage).

Voici les secrets à connaître.

1. Placez moins de liens, c’est bien

L’étude d’Unbounce débute par un regard comparatif entre le taux de conversion moyen des landing pages (pages de d’atterrissage) et le nombre de liens qu’elles comportent.

Le résultat est sans appel : les pages d’atterrissage avec un seul lien ont le taux de conversion à 13, 50 %, contre 10, 50 % pour les pages d’atterrissage ayant plus de 5 liens .
Cependant, la majorité des pages étudiées possèdaient plus d’un lien : il y a donc encore une belle évolution en cette matière.

2. Optimisez vos images sur vos Landing pages

Une page d’atterrissage trop lourde et lente à charger va fort probablement faire décamper plusieurs visiteurs. Les images qui sont trop lourdes, en autre, ont une grande influence sur le chargement et ainsi sur le taux de conversion.

Alors, les landing pages (pages d’atterissage) comprenant des images trop lourdes (plus de 1 Mo) donnent un taux de conversion de 9, 80 % en moyenne, contre 11, 40 % pour celles qui utilisent des images optimisées.
Outre la lourdeur de vos images, le choix de vos visuels et la façon dont ils sont présentés sur votre page d’atterissage ont une grande importance sur le taux de conversion des visiteurs.

3. Il est essentiel d’avoir des preuves

Faire toutes sortes de promesses à vos visiteurs, c’est OK, mais cependant, c’est encore mieux si vous donnez des preuves afin de valider vos dires.

Photos, images et témoignages de clients, publications de followers sur les médias sociaux… Ces contenus sont très prisés et performants afin d’obetenir la confiance des internautes. Leur présence fait d’ailleurs passer le taux de conversion moyen de 11, 40 % à 12, 50 %.


4. Les sources de trafic vers vos Landing pages

Afin d’arriver sur une page d’atterrissage, un internaute peut emprunter différentes sources de trafic . Il y a via les médias sociaux, via les résultats naturels dans les moteurs de recherche, etc. Cependant, toutes ces sources de trafic ne se valent pas en termes de conversion.

Le marketing par courriel (emailing) est le source la plus performante, avec 13 % de taux de conversion, talonné par le trafic direct (11, 8 %) et les médias sociaux (11, 4 %).
Le trafic naturel (11, 2 %) et les liens que vous payez (sponsorisés) (10, 7 %) sont au bas du classement.

5. Une page d’atterissage pour la mobilité (mobile-friendly)

Depuis que le trafic mobile a dépassé le trafic sur ordinateur, vos landing pages ne peuvent pas se permettre de ne pas être “responsive”.

Comme preuve, le taux de conversion des pages responsives pour mobiles est de 11, 70 %, contre 10, 70 % pour les autres.


6. Les mots

De façon générale, plus une page d’atterrissage est complète et concise, plus elle a de chances de convertir les internautes.

Comme l’illustre ce graphique, quel que soit le secteur, les pages comptant moins d’une centaine de mots sont les plus efficaces.

Pour en savoir plus, voici l’infographie complète :

https://www.codeur.com/blog/wp-content/uploads/2018/04/etude-landing-page-unbounce.jpg

Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Mobile : réussir  son application Web radio ?

Mobile : réussir son application Web radio ? 0


Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia   http://radionomy.blog

Image à la Une : http://radionomy.blog


Application mobile : réussir sa Web radio ?

Les statistiques l’affirment clairement, plus de 66% du trafic sur le Web s’effectue avec un appareil mobile. Et cette tendance tente à s’amplifier de plus en plus. Alors, votre Web radio doit donc prendre en considération tous les différents types de systèmes d’exploitation pour smartphones et tablettes.

Comment faire ? Combien ça coûte ? J’ai sélectionné pour vous 3 propulseurs spécialisés pour les applications mobiles et la mise en ligne d’une Web radio de qualité professionelle.


1. Look Something : un prix de base attirant pour mobile

Cette courte vidéo présente toutes les possibilités offertes par Look Something. C’est un service de première ligne qui a fait ses preuves. La force majeure de ce prestataire grec est d’offrir des forfaits à la carte et très abordables. Avec un prix d’appel de 190.00 $ CAD par annnée et cela, pour tous les systèmes d’exploitation (Ios, Androïd et Windows), le service est attirant. Il est aussi possible de choisir qu’un seul système d’exploitation pour seulement 73.50 $ CAD par année. Donc, parfait! Pour un service de base à moindre coût.


2. Crowdradio : plus couteux mais beaucoup plus complet

crowdradio.de, est basé à Erfurt en Allemagne.Les abonnements sont mensuels, de même pour le service de base. Le prix premier prix est à 42.50 $ CAD par mois (avec un forfait à 730.00 $ CAD pour 2 ans) avec un service équivalent à Look Something, qui demeure le plus avantageux si l’on souhaite seulement une appli de base. Par contre, Crowd radio offre un service plus complet et très professionel à tout ceux prêt à y mettre le prix. Plusieures exellentes Web radios telle que WDR2 l’ont sélectionné comme prestataire.

application mobile

3. Nobex : Un pionnier

Il est révolu le temps où Nobex offrait à ses utilisateurs la création gratuite d’une application mobile pour leur Web radio ! Néanmoins, cette de gratuité du début leur aura permis de se spécialiser dans l’application mobile pour Web Radio, ainsi augmenter sa notoriété et devenir un incontournable dans ce domaine propulsant plus de 5000 Web radios mondialement. Si le tarif de base est un peu élevé (45.00 $ US par mois), l’offre pro plan à 90.00 $ US par mois par contre offre un excellent rapport qualité/prix. C’est dispendieux mais le service est de grande classe et au rendez-vous. Formidable !!! Profitez de l’essai gratuit !


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.


Typographie gratuite : 8 sites  de polices

Typographie gratuite : 8 sites de polices 0


Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia  https://graphiste.com

Image à la Une : https://agencedream.fr


Pour presque toutes les créations graphiques, la typographie est une composante essentielle. Que ce soit : pour un logo, un site Web ou un CV, le choix d’une police de caractère ne se fait pas au hasard. Et surtout on évite les polices standards telles que Comic Sans MS ou du Arial.

Donc, afin de trouver d’exellentes typographies gratuites et celles qui feront LA différence pour vos publications de touts genres. Rendez-vous sur l’un des sites suivants.



1. Dafont

typographie - dafont

Dafont est à mon avis, l’un des plus complets. Il offre plusieurs typographies que vous pouvez télécharger tout à fait gratuitement pour votre usage personnel et même commercial.

Celui-ci est le plus populaire, et il est parfait pour trouver une police d’écriture originale ou pour une occasion particulière.

Avec toutes les catégories qui vous sont proposées, vous trouverez une typographie fantaisiste comme celles-ci : type cartoon / BD, Anciennes polices / western, ou encore horreur / sc. fiction / fantastique, d’autres telles que Noël ou la Saint Valentin etc.


2. FontSpace

typographie - font-space

Dans la même veine que le premier ci-dessus il y a aussi FontSpace. Présentement, + de 50 000 typographies sont disponnibles gratuitement.

Pour plus de rapidité et d’efficacité pour une recherche. Vous pourrez utiliser les innombrables catégories. Vous y trouverez des polices spéciales anniversaire, tatouage ou encore mariage. D’autres dans un style plus fantaisiste ou plus vintage. Il y en a pour tout !

Le choix est immense et l’usage peut quelques fois être commercial.


3. Google Fonts

typographie - google-fonts

Et pourquoi pas le géant du Web. Sur Google Fonts vous y trouverez des typographies gratuites adaptées surtout pour le Web.

Le répertoire de polices de caractère est immense. Vous en trouverez dans plusieurs langues : en japonais, en hébreu, arabe, chinois etc. Vous pourrez aussi effectuer vos recherches selon plusieurs critères

Sur Google Fonts, les usagers apprécient particulièrement l’outil de recherche et sa facilité et convivialité.


4. FontFabric

typographie - font-fabric

Avec FontFabric vous y trouverez plusieurs tpographies gratuites avec des styles variés. Outre le serif et sans serif, vous y trouverez des typographies manuscrites (comme écrites à la main), vintage ou plus fantaisistes.

Pour toutes les polices, vous pourrez les visualiser et voir le rendu sur votre texte.


5. Font Squirrel

typographie - font-squirrel

Beaucoup de typographies sur Font Squirrel sont gratuites, même pour tout usage commercial, sur le Web, ou même, pour votre application mobile ou encore votre ebook.

Il s’y trouve plusieurs styles. Vous y trouverez assurément la typographie désirée et selon vos attentes dues aux différents mots clés et catégories de polices (calligraphie, décoratif, oblique, contemporain, etc).

Mention spéciale pour ce site :

Son outil de recherche Font Identifier  permet d’identifier la typographie utilisée sur une image.

6. BeFonts

typographie - befonts

Il y a aussi BeFonts . Vous y trouverez des polices classiques, fantaisistes et scriptes. La plupart sont gratuites.

Sur cette plateforme, les usagers aiment les images qui montrnt la police d’écriture sous diverses formes. Même s’il n’est pas possible de visualiser le rendu directement. Vous avez tout de même un très bon aperçu avant le téléchargement.


7. Lost Type

typographie - lost-type

Lost Type va probablement vous mélanger, car ici , vous n’y trouverez aucun outil de recherche pour affiner votre recherche d’une typographie adéquate.

Propulsé en 2011, cette plateforme offre des dizaines de polices d’écriture de graphistes et designers. Elles sont toutes gratuites pour un usage personnel. Pour un usage commercial le tarif est de 26.05$ CAD.


8. UrbanFonts

typographie - urban-fonts

UrbanFonts  offre une sélection de plus de 8000 polices gratuites qu’il est facile de voir sous différentes formes. Vous pourrez générer du faux texte pour les web designer (Lorem Ipsum), faire apparaître un alphabet complet, des chiffres ou même, personnaliser un extrait de votre texte.

La recherche est plus simple avec les nombreuses catégories de styles les plus simples aux plus créatives. Ce n’est pas parce que j’ai placé ce site en dernier sur ma liste de 8, qu’il est moins bons que les autres… Enfin bref, Ils sont tous très très bons !!!


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.


Podcast (balado diffusion) 2.0 : Cinq(5) conseils utiles

Podcast (balado diffusion) 2.0 : Cinq(5) conseils utiles 0


Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia https://www.codeur.com ,

Image à la Une :   Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia


Après avoir lu mon premier billet sur le sujet maintenant vous avez envie de créer un podcast ? Une idée magique et bien judicieuse lorsque l’on sait maintenant plus qu’un million de podcasts sont écoutés, chaque jour, en France.

Cependant, se lancer dans cette avenue nécessite tout de même une bonne préparation. La réalisation d’un podcast est simple mais bien moins simple qu’on ne le pense !

Gros plan sur cinq(5) astuces afin de démarrer un podcast avec succès.


1. Bien choisir le sujet du podcast

Qu’est-ce qui va amener des internautes à télécharger et écouter votre podcast ? Son titre…?? Donc finalement son sujet ! Vous devez trouver une « corde sensible » chez votre public cible et l’exploiter au maximum afin de leur donner désir de vous écouter et d’apprendre à vous connaître.

Demandez-vous Ceci ??

  1. C’est quoi les objectifs de mes prospects ?
  2. Quels sont les problèmes qu’ils veulent résoudre ?
  3. Quels sont leurs freins et leurs motivations à la souscription de mes services ?
  4. Que puis-je leur apporter ?

Grâce à ces réponses obtenues, vous aurez en main de nombreux thèmes afin d’attirer des internautes qualifiés. Prenez bien soin du titre, en étant captivant et clair à la fois.

Tentez d’utiliser des formes interrogatives tels que : « comment faire… ? », « quel est le meilleur moyen de… ? », « pourquoi utiliser… ? », etc. Vous pouvez aussi donner une liste de conseils, de trucs et d’astuces ou de « secrets de pro ». Généralement tout ceci fonctionne assez bien…


2. Définissez votre format de podcast

Les podcasts (balados diffusion) se trouvent sous 2 formats : 1. Uniquement audio. 2. Avec de la vidéo. Dans le deuxième cas, il ne s’agit vraiment pas de vous filmer, mais bien de montrer de la documentation utile ou des exemples concrets d’application sous forme de tutoriel afin de bien appuyer vos dires.

Le format avec vidéo est de plus en plus répendu et peut mieux vous aider à démontrer des sujets plus complexes.


3. Faites-vous un plan

Avant de créer votre podcast (balado diffusion), préparez un script. Sans forcément écrire tous les moindres détails. Rédigez quelques phrases par ci par là, prenez soin de faire un plan détaillé de vos idées principales et de vos points à aborder pour chacune de vos idées.

Assurément que ce plan vous permettra de proposer une diffusion intéressante et cohérente, compréhensible et surtout, sans oubli. Et d’ un autre côté, il demeure toujours un guide durant tout l’enregistrement, ce qui évitera de le recommencer plusieurs fois et de perdre beaucoup de temps.


4) Bien sur, bien s’équiper !!

créer un podcast (balado diffusion) depuis son téléphone intelligent n’est certe pas l’idée du siècle. En revanche, c’est gratuit, mais votre image de marque risque d’en souffrir. Utilisez au minimum un casque avec micro d’une bonne qualité pour environ 150.00$

Ce léger investissement est primordial et très important afin que vous soyez pris au sérieux. Cependant, si le son est pourri, les internaute ne téléchargeront plus et n’écouteront plus vos autres podcasts.

Lire aussi :

6 conseils pour faire des vidéos de qualité avec un smartphone


5) Faîtes la promotion de votre podcast

Afin que votre podcast (balado diffusion) devienne populaire, faites-en la promotion au maximum. Publiez-le sur vos médias sociaux, publiez un article de blogue pour l’introduire, insérez-le dans tout vos autres contenus numérique …

Songez aussi à le promouvoir avec les Social Media Ads et, pourquoi pas, avec une campagne Google Adwords.

Si c’est possible pour vous, ajoutez-le aussi sur des plateformes où les podcasts (balados diffusion) sont régulièrement téléchargés : iTunes, SoundCloud, Google Play Music, Spotify ou Deezer.

Plus vous attirez d’auditeurs, plus vous augmentez vos chances de succès.

Consultable à souhait à tout moment et à toutes les situations sur tous les types d’appareil, le podcast (balado diffusion) se développe grandements. Vous avez sûrement quelque choses à nous dire afin de créer votre propre podcast ! Osez! Tentez l’expérience! Afin de diversifier vos communications et ainsi agrandir votre public cible.


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.


Balado diffusion (podcast) 1.0 : Cinq(5) raisons de l’intégrer

Balado diffusion (podcast) 1.0 : Cinq(5) raisons de l’intégrer 0


Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia https://www.codeur.com ,

Image à la Une : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia


La balado diffusion ou podcast ne cesse de croître en popularité et d’élargir ses utilisations. Elle est engageante, utile, inspirante et on peut l’écouter tout en faisant autre chose. C’est la meilleure option complémentaire d’une bonne stratégie de contenus numériques.Vous captez rapidement l’attention de l’auditeur alors même qu’il est peut-être en voiture, en plein travail ou pendant qu’il fait son BBQ.

D’après le sondage de  sondage OpinionWay pour Audible, 52 % des Français ont déjà écouté une balado diffusion (podcast). En percevez-vous l’utilité pour votre stratégie marketing numérique ?


Voici maintenant cinq(5) arguments qui vous feront changer d’avis !


1. La balado diffusion (podcast), un seul mot : avenir

La mort de la balado diffusion (podcast) ? Ce n’est pas demain la veille. Les grandes marques lui prédisent déjà beaucoup de succès et des jours heureux avec un essor exeptionnel dans son utilisation.

Spotify compte investir entre 400$ et 500$ millions dans l’exploitation de Balado diffusion (podcasts) en 2019. En France, les principales radios françaises (France Bleue, RTL, RTL2, Europe 1, Fun Radio), elles confirment que leurs auditeurs téléchargent environ 16 podcasts par mois.

**** IMPORTANT ****

40 % de ces téléchargements sont écoutés dans les 48h qui suivent…

Rien de mieux que d’avoir la liberté de choisir le moment d’écoute. Cela s’inscrit entièrement dans les nouvelles moeurs et habitudes de consommation de tous les types de contenus. Écouter une balado diffusion (podcast) à la demande va devenir aussi « normal » que de regarder un film ou une série quand on le souhaite.


2. Simple à produire

Créer du contenu écrit exige beaucoup de temps et de ressources. Cela demande aussi beaucoup de rigueur et du sérieux, notamment dans la rédaction. Vous devez faire attention à la grammaire, aux règles d’orthographe, au lexique etc. … Du moins, si vous voulez démontrer une image de marque fiable et professionnelle.

Avec la balado diffusion (podcast), vous n’avez pas à fournir autant d’efforts. En revanche, vous produirez du contenu de qualité et pertinent.


3. La balado diffusion (podcast) diffuse de l’émotion

Rien de tel afin d’établir et renforcer le lien entre l’auteur et l’utilisateur que l’émotion ? La balado diffusion (podcast) vous permet cette opportunité grâce à l’intimité d’un message audio.

Simplement par le ton de la voix, il est beaucoup plus aisé de transmettre l’émotion. Ce qui est plus ardu par contre avec l’écriture. Votre auditoire est plus enclin à développer une relation personnelle avec un animateur de balado diffusion (podcast) qu’avec un rédacteur d’article de blogue.

Donc, une meilleure relation mène souvent à beaucoup plus d’engagements de la part des internautes avec votre marque de commerce.


4. Une récolte de clients supérieure

Seulement un simple clic suffit pour lire un article de blogue. C’est tout à fait le contraire pour une balado duffusion (podcast).

L’usager doit franchir plusieurs étapes avant de s’abonner à votre chaîne. Alors, dès qu’il s’est abonné, cela veut ainsi dire qu’il s’intéresse à votre message. Il s’est déjà engagé envers vous et votre marque. Il est certainement prêt à passer à la prochaine étapes avec vous.

Un abonné écoutant votre balado diffusion (podcast) est plus susceptible d’acheter un produit que n’importe quel autre. Vous êtes certain de gagner.

5. Une gestion parfaite de son e-réputation

Dans une stratégie de marketing numérique, le but principal de la balado diffusion (podcast) est d’accroître l’autorité et la notoriété de votre marque de commerce. Ce type de format vous permet aussi de fidéliser l’auditeur avec votre marque.

Si vous désirez accroître votre notoriété, améliorer votre e-réputation et améliorer votre image, la balado diffusion (podcast) est un format à introduire à votre stratégie numérique.

Enfin bref, en utilisant la balado diffusion (podcast) tout de suitet, vous investissez sur un média populaire et encore peu concurrentiel. Le retour sur investissement est presque garanti, à condition de proposer un contenu de bonne qualité, utile, informatif et original.


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.


Médias sociaux : 10 comportements déplaisants

Médias sociaux : 10 comportements déplaisants 0


Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia

Image à la Une : courtoisie de  

Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia  


Beaucoup de personnes comme vous et moi, manifestent de bizarres comportements et un peu agaçants même, sur les médias sociaux en général…

On m’a d’ailleurs déjà posé cette question : pourquoi j’avais 4 pages Facebook sur mon compte. La raison est simple: sur ma page personnel, que ce soit sur Twitter ou Facebook, je publie et partage un peu de tout et de rien avec des gens relativement proches (que j’ai rencontré dans la vraie vie, règle générale). Sur les pages corporatives, je publie uniquement du contenu qui est entièrement relié à mes activités professionnels, en général, plus ciblé, mais aussi plus pertinent pour ceux concernés… Entéka, j’essaie !

Voilà donc mon top dix (10 ) des comportements qui irritent le plus sur les médias sociaux et n’hésitez pas à le partager avec tout vos contacts!


Je ne crois surtout pas avoir la prétention de détenir la vérité infuse en tout … Mais bon!!!

1- Les météorologues amateurs

S.V.P. de grâce, épargnez-nous les prévisions de la météo pour la journée! Il y a de grosses chances que vous ne soyez pas dans la même ville que moi ou la plupart de vos contacts loll !!! Il se peut aussi que la météo ait changé au cour du lapse de temps où je lirai votre statut que je qualifierai d’insignifiant… De plus , tout le monde peut avoir la météo sur le bureau de son ordinateur, son téléphone ou sa tablette… Moi je l’ai même dans ma voiture! AVANT MÊME d’aller sur vos médias sociaux !

2- Les sous-entendus (reproches ou autres)

Si vous avez à dire ou à reprocher quelque chose à quelqu’un, dites-lui donc directement en privé, si ça ne concerne pas le reste du peuple.

En revanche, quelque chose vous tracasse réellement, dites-le! De préférence en privé avec la ou les personnes, s’il y a lieu. Les gens ne devinent pas vos pensées.

3- Les “agaces”

Vous détenez un scoop ou une excellente nouvelle à annoncer, vous pétez le feu et débordez de joie… Mais, vous ne pouvez pas l’annoncé immédiatement! S.V.P. par Dieu, validez, vérifiez et attendez la confirmation et là, partagez cette nouvelle avec vos contacts… Vous constaterez que, leur réaction sera tout autant positive. Sinon plus, vous ne faites pas que pelleter quelques nuages sur ce coup. Vous obtiendrez ainsi beaucoup plus de crédibilité.

Moi aussi, j’ai été coupable. Il m’est arrivé de le faire à l’occasion. Toutefois, maintenant, je m’abstiens et je m’en porte très bien.

4- Culpabilisation (la prise de conscience par les remords…)

Il y a d’excellentes causes à souligner et supporter. Cependant, il y a aussi de bonnes méthodes afin de les exprimer. Amener les gens à se sentir coupables n’est pas la meilleure du lot.

Si vous désirez que vos contacts soient enclins à aider les pauvres enfants du Tier-monde ou à stopper la tuerie des bébés phoques, ne les ramasseez pas trop raide afin de les faire se sentir coupables.

5- Les preuve d’amitié

Vous connaissez surement, les «seul mes vrais(e)s ami(e)s publieront … Ceci sur leur mur Facebook»… LOLL!!!

Ce genre de statut m’arrête presque le sang. Ce n’est pas parce je ne le fais pas sur mon mur que je me fiche de la personne ou de la situation présentée.

6- Les tonnes de photos identiques sur le profil ou dans un album

Nous sommes tous des voyeurs en puissance. Le facteur permettant le plus d’apprécier un album photo est la diversité. Si vous publiez 250 photos, mais qu’il n’y a en réalité que 100 photos avec 150 copies légèrement différentes, ça ne va pas du tout !

7- Les jeux et applications sur les médias sociaux

Beaucoup de jeux ou même des applications nécessitent que l’on achale (invite ses contacts) afin de poursuivre leur partie gratuitement, ou pour débloquer des fonctionnalités ou de nouveaux niveaux. Moi entéka, je bloque automatiquement, sans regard, à peu près tous les statuts reliés à seulement des jeux.

Alors, si vous m’invitez et ne recevez pas de retour de ma part, ne m’invitez plus dans un autre jeu ou une autre application: dans le meilleur des cas, ma réponse est telle que telle.

8- Les invitations et les gens intéressés aux évènements près de chez-vous

Dans le cas des invitations, si vous invitez des gens, il faut savoir et connaître le code à déchiffrer. Il suffit de savoir que si on vous répond “Oui”… en général, ça signifie “probablement”. Alors ainsi de suite, si on vous répond “Peut-être”, ça signifie “les chances sont minces” et si on vous répond tout simplement “Non”, soyez heureux, pour une rare fois vous avez l’heure juste!

Cependant, mais surprenant, il arrive que des personnes ne prennent pas la peine de répondre et se pointent de toute manière. Un peu tannant pour faire des réservations… Lorsque vous recevez une invitation, répondez avant la date de l’événement, svp.

Il survient souvent aussi que je vais dans un événement où plein de gens ont mentionné qu’il y seraient. Je me pointe à cet événement. Et alors, à ma grande surprise, je n’y vois personne ayant mentionné leur présence à ce même événement… Assez spécial non ??? Qui l’eut cru ??? lolll !

9- Ceux qui “LOL” tout, tout le temps…

En publiant un statut sur un ton humoristique, je me doute bien que plusieures personnes riront… mais il y en a plusieurs qui le font automatiquement à chaque publication, peu importe le sujet de la piblication!

“Ma belle-mère est morte…”
“LOLLLL!!”

Vraiment…

10- Ceux qui s’extasient devant n’importe quelle photo stupide

Il y a des gens qui ne peuvent s’abstenir de s’extasier devant une simple photo publiée sur un mur. Même si la photo est horrible ou même juste ordinaire, pourquoi cliquer sur “J’aime” et complimenter la personne?

Nous n’aimons pas le narcissisme , mais nous l’encourageons tous fortement !!

Conclusion


Effectivement, il se peut que l’on est utilisé à l’occasion l’un ou l’autre de ces comportements et ça peut aller. Mais il ne faut pas en prendre l’habitude et perdre le contrôle et ne plus se rendre compte que l’on agit ainsi.

Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.


Mobilité : 5 conseils pour votre e-commerce

Mobilité : 5 conseils pour votre e-commerce 0


Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia

https://fr.followanalytics.com,
https://www.aurone.com

Image à la Une : courtoisie de 

https://www.aurone.com


La mobilité est présente de plus en plus. Elle compte beaucoup et c’est pourquoi qu’aujourd’hui, elle mérite toute votre attention et votre considération. Si vous souhaitez et désirez que votre PME résiste à la concurrence, vous devriez vous poser cette question: votre site Internet est-il réellement compatible avec les appareils mobiles? Devez-vous inclure un

design UX pour mobile?

C’est devenu maintenant essentiel et nécessaire de miser sur une version mobile de votre site de e-commerce car plusieurs offrent déjà des sites pour la mobilité. Cependant, nous désirons tous que les boutiques en ligne améliorent la convivialité. Mais qu’ells adaptent aussi la conception de leurs plateformes aux usagers mobiles.

Voici donc pour vous ici, mes 5 meilleurs conseils de conception à considérer afin d’offrir aux utilisateur mobiles, une meilleure expérience d’achat …


1. Une interface simplifiée

Trop souvent que pas assez. Le désordre de certaines pages Web provoquent des tas de confusions dans l’esprit des utilisateurs qui le visitent. C’est pour cette raison qu’ il est essentiel d’éviter d’encombrer votre e-boutique avec trop de bannières, images, des liens inter-sites, des publicités, etc. Avec la petite taille des écrans de mobilité, il est préférable de ne pas perdre l’attention des usagers sur plusieurs distractions inutiles. Si vous désirez vendre vos produits et services, donnez aux internautes, les meilleures chances possibles de se concentrer essentiellement sur vos offres et supprimez tout ce qui est inutile et secondaire.


2. Gros doigts = gros boutons

Différamment des PC de bureau, équipés d’une souris et d’un curseur précis, la mobilité offre généralement un écran tactile. Alors, ayez touours à l’esprit qu’il existe des internautes mobiles avec de petits doigts fins et d’autres avec de gros doigts épais. N’oubliez jamais qu’un pouce ou les deux pouces sont plus sollicités que les index par plusieurs.

Offrez une interaction qui soit facile et conviviale pour tous. Les internautes ont différentes habitudes d’utilisation de leurs appareils de mobilité via une interface mobile bien adaptée à leurs besoins. Offrez des boutons d’appel à l’action et des liens suffisamment grands pour les rapprocher des bordures et du bas. Ceci aidera la navigation pour tous les internautes et les empêchera de cliquer sur des zones non appropriées et de prendre des mesures inattendues.

Rappel:

Souvenez-vous qu’une bonne expérience mobile est celle qui ne nécessite aucun zoom. Mais cependant, uniquement de faire défiler l’écran vers le bas ou vers le haut et d’éviter toute interruption de naviguation.


3. Le contenu mène l’expérience utilisateur

Peu importe la solution mobile sélectionée; responsive design, une version mobile de votre site Web e-commerce ou même une application. Le contenu important se doit d’être affiché en priorité. Avec les petites tailles d’écran, les fonctionnalités majeures doivent être aisément atteintes avec une grande facilité d’utilisation. Le contenu prioritaire comprend: le champ de recherche, vos catégories de produits, votre panier, la connexion au site, l’inscription et les données de contact. Ils peuvent être présentés sous la forme de boutons, icônes, hyperliens, pop-ups, menus déroulants, etc. C’est essentiel que votre contenu important soit facilement accessible par tous depuis chaque page. Ceci pour aider les usagers à naviguer sur votre plateforme, rechercher des produits précis, enregistrer, se connecter, effectuer un achat ou envoyer un courriel.


4. Offrir l’option « Guest Checkout » (Achat Invité) bien en vue

Les usagers n’apprécient pas les longues procédures de remplissage de formulaires. La nécessité de se connecter au site et de s’enregistrer sur un compte avec leurs données personnelles peut en décourager plusieurs de passer à l’action. Par contre, ne forcez pas vos nouveaux visiteurs à devenir des clients réguliers. Surtout qu’ils ne sont certainement pas prêts et laissez-les continuer en tant qu’invités sans les force à créer un compte.

Toutefois, obtenir des usagers avec la mobilité qui ignorent votre «Guest Checkout» équivaut à ne pas avoir cette option du tout. Placez le focus sur son design. Cela afin qu’il se démarque (qu’il soit plus visible que le bouton d’ouverture de session et de connexion). Placez-le bien en vue sur chaque page. Un “checkout sécurisé” garanti et réduit le doute lorsque les internautes naviguent sur votre e-boutique.


5. Tests, tests, encore des tests !

Vous lirez surement plusieurs recommandations de toutes sortes basées sur des expériences utilisateurs de quelqu’un d’autre. Mais si vous désirez trouver la vraie solution plus concrète pour vous. Alors, faites des tests A/B afin d’identifier la meilleure version pour votre site Web mobile qui soit la plus efficace. Personne ne sait mieux que vous ou vos usagers ce qui fonctionnera le mieux. Simplement de légères modifications de conception peuvent entraîner des changements très différents. Ces changements auront certainement un impact sur votre choffre d’affaires.



Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.


PME : quel type de site web utiliser ?

PME : quel type de site web utiliser ? 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia

www.codeur.com , https://graphiste.com

Image à la Une : courtoisie de 

https://ngvideo.fr É


Pour votre PME, de quoi avez-vous vraiment besoin comme site Web ? Quelle type de présentation, ou de format de site, conviendra le mieux à votre PME, vos activités, vos services, vos produits et à vos réels besoins ?


Afin de mieux répondre à vos intérogations, vous devrez, en premier lieu connaître les multiples différentes spécificités entre les sites Webs en vogue présentement en 2019. Ce portrait sur le thème aidera surement à faire la lumière sur le sujet. Puis à contacter un Webdesigner avec des idées déjà plus claires.


Le site statique (vitrine), pour faire simple

Dès les débuts d’internet, les entrepreneurs ont rapidement propulsé des sites Web vitrine afin de présenter leur PME. Si cette façon de faire semble un peu obsolète, l’utilité d’un site Web statique demeure toujours cohérente de nos jours pour une PME qui n’a pas temps et argent à consacrer à des mises à jour constantes et fréquentes.

Effectivement, cette plateforme, dès sa création, demeurera telle quelle pendant plusieurs semaines, mois ou années. Un gain d’énergie apprécié par beaucoup, d’autant plus par ceux qui n’ont pas besoin d’interaction via leur page internet.

Afin d’être efficace, un tel site devra au moins compter :


Une landing page (PAGE D’ACCUEUIL)avec un appel à l’action (même si c’est juste “contactez-nous”)

Un description de votre PME

Une présentation de vos produits et services

Une section CONTACT

Placez-y des images de votre PME, créez un design actuel, et votre site Web demeurera utile un bon bout de temps. C’est certain.

PME site vitrine



Site Web avec un Blogue… Un lien avec vos clients

De nos jours, plusieurs entreprises ajoutent un Blogue à leur site Web. Le Blogue permet d’y apporter beaucoup plus d’informations, de se positionner comme expert, un leader dans votre domaine d’expertise et aussi très très important, améliorer grandement son référencement…

Le blogue dynamise un site web, contrairement au site statique (vitrine) mais cependant il lui faut des ajouts (publications) réguliers d’information pour être réellement efficace (un Blogue mis à jour seulement 3 fois par année, n’a aucune espèce d’utilité et peut même jouer contre vous).

Le choix des sujets, de la ligne éditoriale du blogue, la rédaction de contenu… Tout cela s’inscrit dans une stratégie de communication. Ce type de site suppose donc déjà une réflexion plus poussée sur le positionnement de l’entreprise.

PME blogue

La sélection des sujets de vos articles, votre ligne éditoriale et votre calendrier de publication de votre Blogue en seront la clé gagnante. Le secret : la rédaction de contenu… Ceci deviendra votre stratégie numérique de communication. Ce genre de site Web amène donc déjà une bonne réflexion sur le positionnement de la PME.


Le site e-commerce, vendre en ligne

De nos jours, il n’y a pas seulement que des boutiques en ligne sans place d’affaires. Même les commerces ayant pignon sur rue, ont souvent, en parallèle, une e-boutique, qui leur offre de vendre leurs produits et d’être vu plus largement. Ou simplement offrir des réservations de table au resto, à l’hôtel . Faire des transaction en ligne.

Une plateforme de commerce électronique est tout aussi valable afin de vendre autant vos produits que vos services. Dans ces 2 cas, il faut une bonne gestion du stock ou des acheteurs (qui serait alors plus en termes de créneaux horaires dans la seconde option) intégrée au site.

En revanche, votre site Web devra être vivant (dynamique), afin d’ intégrer vos promotions, vos présentations précises de vos produits, voire des commentaires clients etc…

PME site-e-commerce

Ce genre de plateforme (CMS) demande un peu plus de travail de codage, même si l’addition d’extensions (plug-in) permettent de simplifier cette tâche.


Le portfolio… Montrez vos talents

Un portfolio en ligne est maintenant devenu un incontournable afin d’exposer votre expertise. C’est bien plus qu’une simple galerie d’images. Votre portfolio peut aussicontenir des textes, des vidéos, de la musique…

La présentation retenue, les éventuelles animations, feront toutes la différence pour ces types de sites nécessaires pour convaincre d’autres personnes de faire appel à vous.

Attention


Vous devez être attentif à ne pas trop le surcharger, et à garder en tête les éléments essentiels du site vitrine, surtout la façon de vous contacter.

PME portfolio

Ces principaux types de sites web peuvent se décliner, voire se mélanger entre eux. Un site Web peut contenir un portfolio, une partie marchande transactionnelle et un Blogue. Ils ne seront d’ailleurs pas toujours hébergées au même endroit (même s’il vaut mieux éviter de se disperser, pour ne pas égarer l’internaute).


Conclusion :

L’essentiel est de vous centrer sur vos besoins : est-ce utile de gérer une partie e-commerce si vous vendez des rénovations ou des cuisines ? En revanche, une section pour des réservations, des rendez-vous ou bien un portfolio de vos réalisations, seront alors plus pertinents avec vos activités.

N’oubliez jamais : un site Web est comme un être vivant. Il a toujours besoin de contenu nouveau et rafraîchi pour évoluer. Vous pourrez ainsi le développer dans des directions que vous choisirez. Songez en premier à ce qui est primordial et prioritaire, aujourd’hui, pour votre PME.

ATTENTION !!!

Surtout pas de site sur des plateformes telles que : ” Concevoir votre site en ligne gratuitement !! ” Comme ” Go Daddy .com “


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?
Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.


Twitter ou Facebook : lequel choisir pour votre PME ?

Twitter ou Facebook : lequel choisir pour votre PME ? 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia

www.codeur.com , https://www.blogdumoderateur.com

Image à la Une : courtoisie de 
 Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia


Twitter ou Facebook : Nous le savons tous, c’est sur les médias sociaux que peut se faire connaître une marque. La plupart des communications se font :
  • 1. Soit sur Facebook.
  • 2. Soit sur Twitter, selon vos activités et votre audience cible.
Puisque que Facebook relie et connecte les usagers entre eux. Mais cependant, Twitter lui, est surtout fréquenté pour propulser ses idées ou des informations directement en temps réel. Celui-ci est moins utilisé pour communiquer et partager des photos, des vidéos, des messages stupides et prémâchés etc.. Entre membres d’une même communauté, d’une famille ou entre simplement des amis. Twitter est tout l’opposé de Facebook.

Alors, comment savoir quel réseau social vous convient le mieux ? Devez-vous réellement choisir entre
Facebook et Twitter ?


Les médias sociaux en chiffres…

Sur le nombre de membres, le morceau de robot va à Facebook avec ses 2,2 milliards d’utilisateurs actifs dans le monde entier, contre seulement 335 millions pour Twitter.

Si vous avez l’ambition de conquérir le monde, le choix est clair. En revanche, si votre marque de commerce, vos produits et vos services s’adressent à un jeune audience, un public plus jeune. Dès cet instant, vous devez revoir votre choix. En France, 38 % des usagers ont entre 15 et 34 ans et seulement 28 % des internautes sont âgés de 35 à 49 ans.

En revanche, 65 % des personnes de plus de 50 ans préfèrent Facebook. Cette plateforme est de plus en plus oublié par les plus jeunes qui se dirigent davantage vers Instagram ou Snapchat.


L’engagement des internautes sur Twitter ou Facebook

La quantité d’usagers n’e fait pas la qualité du média. Pour faire un meilleur choix, vous devez connaître les raisons d’utilisation d’un média social et la fréquence de connexion de ses membres.

Facebook est le plus addictif comparé à Twitter. Ses membres se rendent sur la plateforme au moins 8 fois dans la journée. Il est donc le plus engageant.

Toutefois sur Twitter, 46 % des utilisateurs s’y connectent à tous les jours. Ses membres sont en grande partie des journalistes, des politiciens, des stars et des professionnels. En fait, Il est une source d’information essentielle : 74 % des twittos avouent s’informer sur cette plateforme.

Twitter offre 16 % des redirections provenant des médias sociaux pour les articles plus longs et 14 % pour les articles plus courts.


L’utilité et l’usage des médias sociaux

Twitter est incontournable afin de communiquer très rapidement avec les consommateurs. Avec ses 280 caractères autorisés pour un seul tweet. Il est difficile, même impossible de bombarder et distraire vos followers (membres qui vous suivent) avec du contenu trop large. Mais toutefois, si vous avez des conseils pratiques et rapides, des promos instantannées ou même des informations exclusives à partager sur vos produits et services avec votre audience, Twitter est tout a fait celui dont vous avez besoin.

Cependant, seule ombre au tableau, la mise à jour perpétuelle du fil d’actualité diminue grandement la longévité de votre message et rend pénible l’engagement autour d’un seul tweet. Néanmoins, vous pouvez retweeter vos articles quatre(4) ou cinq(5) fois par jour. Et même, à des jours et des heures différentes, afin d’augmenter sa visiblité et sa portée.

En revanche, avec Facebook, vous vous engagez en profondeur avec le public et vos followers (membres qui vous suivent). Vos publications s’afficheront plus longtemps dans le fil d’actualité. Le format vous offre de répondre à toutes les questions des internautes. Il permet de créer un forum de discution et ainsi, de dialoguer plus longtemps avec votre audience.

Vous pouvez plus aisément modifier et diversifier vos contenus afin d’offrir de réelles conseils, des tutoriels, du recrutement, des formations… Et surtout bien promouvoir de façon plus détaillée vos produits et services.


$$ La publicité payante sur Facebook $$

Avec sa grande multitude d’usagers, Facebook demeure toujours : ” LE ” meilleur média social pour faire de la publicité. Il offre beaucoup d’outils de ciblage très efficaces selon les centres d’intérêt recherché, les comportements d’achat, position géographique, l’âge, le genre, le niveau d’éducation etc… Vous avez aussi plusieurs possibilités de formats qui répondent chacun à des objectifs précis.

Mon conseil :

Il vous faut faire de la publicité afin d’augmenter le trafic sur votre site Web, générer des clics et des conversions, récolter des adresses couriels, accroître votre notoriété sur les moteurs de recherche, inciter au dialogue…


$$ Publicité sur Twitter $$

Par contre, sur Twitter, l’outil publicitaire est pas mal moins développé. Vous pourrez aussi viser les usagers selon leurs centres d’intérêts, comportement d’achat, données démographiques etc… Mais les ventes directes seront très difficiles.

Avec Twitter, vous devrez orienter vos messages publicitaires vers l’entrée de votre entonnoir de conversion. Le but, est de générer des actions dirigées que vous devrez ensuite transformer en futurs prospect et clients, via vos autres stratégies et vos autres médias.


CONCLUSION :

Facebook ou Twitter ?

Cette décision dépend de votre public cible

QUESTION : Qui sont vos réels prospects ?

Cette décision dépend aussi de vos buts et objectifs

QUESTION : Qu’attendez-vous d’une stratégie social media ?

Et enfin, aussi des formats utilisés (Images , textes, vidéos, stories etc..)

Tout dépend de ce que vous devez proposer afin de convaincre votre audience.


Vous devez absolument utiliser ces deux(2) médias sociaux. Mais cependant, de manière différente. Vous devez tenir un format différent et une ligne éditoriale différentes sur chacun d’eux.


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?
Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.