SEO SEM

Référencement naturel: souffrira-t’il sans blogue ?

Référencement naturel: souffrira-t’il sans blogue ? 0

Mon référencement naturel va-t-il en souffrir si je n’ai pas de blogue ?

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.
Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia, https://www.aurone.com, CÉFRIO
Image à la Une : courtoisie de Freepik  

Vous désirez développer une bonne stratégie de contenu. Afin d’obtenir un meilleur classement et positionnement dans les moteurs de recherche populaires. Cependant, vous avez des doutes certains sur la possibilité de mobiliser les ressources pour créer ce blogue.

Cela vous semble-il familier ? 

Même si vos budgets sont serrés, il est tentant de mettre plus de ressources derrière des campagnes de publicité payantes. Car, en revanche, vous pouvez vraiment voir quelles annonces et optimisations génèrent le plus de revenus chaque semaine. 

Mais, la création et le développement d’un blogue doit simplement être considéré comme un investissement à long terme. Et non à cour terme comme une campagne publicitaire dans les médias traditionnels. Je vous direz qu’il est préférable de commencer le plus tôt possible. Il existe déjà maintes et maintes preuves que l’investissement aujourd’hui dans un blogue sera payant à plusieurs niveaux dans les mois futurs.


Pourquoi devrais-je entretenir un blogue ?

Peu importe le sujet de votre blogue et le thème de votre site Web. Il y’a des mots clés incontournables par lesquels vous devez absolument les utiliser. Et ceci que vous le vouliez ou non. Ce groupe de mots clés finis est dicté par le fait que vous voulez publier le contenu le plus pertinent possible à vos usagers et ce, à tout moment. Dans cette même veine, il est par exemple impensable que vous publiez une recette pour des tarte aux bleuets sur un site de commerce électronique spécialisé dans les pièces d’auto.

En premier lieu, au départ,

votre site Internet devrait fournir un niveau élevé de vos connaissances sur vos activités. De plus vous respecterez les normes de la qualité que Google demande. Cependant, si votre but est de dominer vraiment tous les résultats de recherches et de dépasser votre concurrence. Vous devrez commencer à faire quelque chose de spéciale afin d’élargir l’étendue et la profondeur de vos publications.

Enfin bref, un blogue vous fait gagner du terrain en termes de résultats de moteur de recherche (SERP) ce qui finira par aboutir à ce que plus d’utilisateurs découvrent votre marque. Lors de la création de nouvelles publications, vous allez grandement élargir votre groupe de mots clés ( référencement naturel (SEO) ).


*** Je vous recommande fortement d’effectuer la cartographie de mots clés en utilisant les outils Google Keyword Planner et de bien planifier votre stratégie pour éviter le chevauchement des mots clés et la confusion URL. ***

Veuillez noter que les changements aux algorithmes récents des moteurs de recherche. Ceux-ci ont rendu de plus en plus difficile d’obtenir de bons positionnement avec un simple référencement naturel et sans payer pour certains mots clés. Afin d’obtenir une bonne position dans les résultats de recherche dites « normale ». Vous aurez besoin d’avoir un bon budget de dépenses publicitaires en mots clés.


Le rôle du référencement naturel dans le processus de conversion

Ce n’est pas par chance si sortir plusieurs fois dans les SERPs mène inévitablement à une augmentation du taux de clics. Toutefois, il est primordial de comprendre la grande influence que joue un bon référencement naturel dans le processus de conversion. Si vous avez déjà entendu un référenceur se plaindre que les derniers résultats d’un référencement naturel ne donnent pas assez les conversions appropriées, c’est parce que le référencement naturel est souvent utilisé à des fins de découverte ou de sensibilisation.

Lorsqu’un internaute pénètre dans votre plateforme de vente

ll pourrait ne même pas se rendre compte qu’il a commencé son parcours d’achat. Plusieurs internautes vont débuter leur navigation par des recherches sur le sujet, le produit ou le service qu’ils veulent obtenir. Comparer les offres pour toutes les marques. Mais, d’autres pourraient chercher à résoudre un problème et c’est en lisant sur votre blogue les réponses qu’ils recherchaient, qu’ils vont vous découvrir et ressentir la nécessité de faire une transaction avec vous.

L’astuce ici est d’éduquer et d’aider les internautes pendant qu’ils sont encore peu connaisseurs de la marque. Les campagnes de recherches organiques auront un impact différent sur les consommateurs en fonction de quand ils interagissent avec vous.

entonnoir-conversion-funnel-notoriete-interet-consideration-transformation

Dans le modèle ci-dessous. Nous pouvons regarder que les campagnes sociales et la recherche organique sont les premiers points de contact avec l’usager. Ceci peut varier selon le secteur d’activité, mais le plus important à considérer est que même s’il est primordial d’avoir une  bonne présence organique, le référencement naturel (SEO) offre une meilleure chance avec les conversions au lors du processus d’achat.

campagnes-reseaux-sociaux-et-naturel


Augmentation de la qualité de votre contenu

Lors de la création du contenu de votre site Web ou des articles de votre blogue. Demandez-vous à quoi les internautes pourraient être à la recherche avant même qu’ils aient besoin de votre produit. Exemple, si vous fabriquez et vendez des ustensiles de cuisine en argent et en inox. Une question commune pourrait être : «Est ce que les casseroles en inox sont mauvaises pour votre santé?». Dans cet exemple, le  prospect peut faire des recherches par simple curiosité ou peut-être même des recherches pour acheter votre produit. Dans les deux cas, la tenu et publication régulière dans un blogue sur le sujet éduque non seulement l’internaute. Mais fais grimper fortement la probabilité qu’ils se souviendront de votre marque lorsque viendra le temps d’acheter.

La publication de contenu

Bien que la publication de contenu éducatif et persuasif puisse aisément s’aligner avec vos activités. Il est également important de créer et publier du contenu aussi sur des sujets semi-liés. Ce qui permet d’obtenir une meilleure portée de vos mots clés. Pour débuter l’indexation (en gardant toujours en tête le coût). Il est souvent conseillé d’étudier de plus près les blogues de votre concurrence proche. Pour avoir une bonne idée des sujets publiés. Il est  intéressant de regarder dans leur profil backlinks et de voir si elles ont capturé l’intérêt des sites de haute autorité (vous pouvez même contacter certains de ces sites si vous voyez une bonne occasion).

Si vous recherchez une solution plus complète. Il y a des plateformes payantes qui peuvent quand même vous aider à déceler les erreurs dans votre contenu. Cependant, cela peut être assez onéreux


*** Puisque la création de contenu sur des sujets attendus aidera à mieux développer votre ensemble de mots clés, la meilleure méthode de lancer votre filet est en couvrant indirectement des sujets proches. ***

Au départ, il peut y paraître une contrariété entre ces deux idées. L’accent n’est pas sur le sujet lui-même. Mais bien plus axé sur la compréhension en se positionnant comme acteur utile bien avant que les usagers n’entrent dans la phase de découverte.

Alors que Nordstrom utilise cette page pour inciter les consommateurs à leur restaurant. Supposons comme si cela n’était pas le cas. Lors du développement de manière élargie ou indirect d’un contenu. Commencez par créer un personnage de l’utilisateur. Ce qui peut vous aider à visualiser le mode de vie de vos consommateurs, leurs comportements et leurs besoins.

Aux fins de cet exemple, nous supposons les éléments suivants:
  • Les clients Nordstrom sont assez riches ( 100 000 $ +).
  • La plupart du temps, ce sont des femmes qui doivent être âgées entre 36 et 45 ans
  • Le client moyen est une mère au foyer avec des enfants.
  • Elle se divertit parfois et aime cuisiner.
  • Elle est prête à payer plus cher pour quelque chose si ça lui permet d’économiser plus d’argent à long terme.

Avec toutes ces informations. Ce n’est pas par simple hasard que Nordstrom a décidé de publier une recette. Afin de lier cela à leur gamme de produits, Nordstrom pourrait facilement relier cette page à la page d’atterrissage bakeware. Cependant, une personne recherchant une recette cherche à satisfaire un besoin immédiat. Et probablement ne cherche nécessairement pas à utiliser sa carte de crédit.

L’astuce ici est de sortir aussi souvent que possible dans les SERPs pour votre public cible. En l’aidant à résoudre leurs questionnements quotidiens. Nordstrom sait que les internautes qui ont des interactions plus fréquentes avec leur marque sont susceptibles de la garder à l’esprit quand ils ont besoin d’acheter. Selon une étude mondiale en 2013, 60% des consommateurs préfèrent acheter de nouveaux produits de marques qui leur sont familières.

nordstrom-serp (1)

À retenir ici est le SERP qui a pu être réalisé. Cette page de recette est classée pour 266 mots clés dont 16 apparaissent à la page 1!


Les «Extraits en vedette»

Tel un avantage supplémentaire, la création d’un blogue augmentera grandement vos chances pour votre contenu d’apparaître dans les extraits en vedette et les réponses rapides sur les moteurs de recherche. Les avantages des extraits sont énormes. Car même si votre page ne se classe pas en première position des résultats, elle peut tout de même sortir au-dessus de tous les autres résultats de la recherche comme dans le cas d’une nouvelle recette chez Nordstrom.

extrait-en-vedette-featured-snippets

Puisque de nombreux extraits dépendent du balisage de données structurées. D’autres sont mis en vedette organiquement par référencement naturel tirés du contenu de votre nouvelle page. Ce qui réduit la nécessité de surveiller en permanence votre mise en œuvre de balisage. Google n’a pas encore mis en place des directives officielles pour l’obtention de ces extraits. Cependant, il y a beaucoup d’études qui décrivent bien comment améliorer les chances de vos pages d’apparaître en tant qu’extrait. En vous fournissant des conseils spécifiques à cette activité.

En premier lieu,

Votre page devrait se concentrer sur une requête cible bien précise et c’est à priori le mot clé pour lequel vous voulez que l’extrait apparaisse. Dans cet exemple, c’est « risotto aux crevettes et aux asperges». Etudier l’autorité de domaine du site Web qui détient actuellement l’extrait en vedette est une bonne façon d’évaluer votre niveau de compétitivité.


Conclusion

Un blogue est un investissement important en terme de temps. Mais les avantages en termes de SEO en valent grandement la peine.

La création de nouveau contenu, en particulier des blogues est essentielle. Si vous désirez développer votre présence, votre visibilité et votre marque. L’avantage suprême est que l’afflux de nouveaux contenus force les moteurs de recherche populaire à analyser régulièrement et à indexer votre site. Le contenu frais est une considération importante lorsque les moteurs de recherche populaire classe votre page dans les résultats de recherche. Important à retenir. Si votre site Internet manque ou à peu de contenu sur ses pages pour des fins esthétiques. Un blogue est la clé afin d’augmenter votre offre de contenu, améliorer votre position dans les résultats de recherche et de cibler des requêtes spécifiques.

Il semble intimidant de s’engager dans un blogue

Sachez qu’une cadence régulière de contenu hebdomadaire ou toutes les 2 semaines est une bonne cadence pour avoir des visiteurs réguliers. Si vous ne savez pas où commencer. Commencez par créer un calendrier de publication ou une liste de contenu toujours d’actualité et une autre pour le contenu saisonnier. Misez sur tous les sujets qui seraient d’un intérêt particulier pour ceux qui vous cherchent. Si la création d’un blogue est hors de question, la création de pages d’atterrissage (Landing page) d’information sera vous aider dans vos efforts de mots clés.

Alors, comment cela vous rapporte? L’objectif à long terme est d’obtenir des résultats dans une certaine mesure. Non seulement cela vous aidera à augmenter votre notoriété dans le  domaine. Mais ça va aussi augmenter votre visibilité et aider à générer du trafic vers votre site Internet.


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Positionnement S.E.O. : comment l’améliorer pour les moteurs de recherche  ?

Positionnement S.E.O. : comment l’améliorer pour les moteurs de recherche ? 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia ,  Wordpress.org, www.codeur.com, CÉFRIO

Image à la Une : www.inaativ.com


En Positionnement S.E.O. (Search Engine Optimisation), la définition de l’autorité de domaine est parfois discutable.

Je pourrais la présenter comme la confiance totale qu’offent les moteurs de recherche (GOOGLE, BING, etc.) à un site Internet. De cette manière, plus l’autorité d’un site Web est élevé, plus son positionnement et ses chances d’être bien référencé augmentent.

Cependant, la question est toujours : Comment augmenter son autorité afin d’être mieux perçu par les moteurs et espérer les premières positions des résultats de recherche ? Et ce, sans se payer des publicités et annonces dans GOOGLE …

Voici tout ce qu’il faut savoir en 5 items.


1) Publiez des contenus riches et variés

Un site Web presque vide et statique ne pourra pas obtenir la moindre autorité par les moteurs de recherche.

Afin d’obtenir une « bonne réputation » par les moteurs de recherche, votre site Internet se doit d’être pourvu d’un contenu et varié.

Cependant, il ne s’agit pas simplement de quantité ou nombre de pages et de mot… Posséder beaucoup des dizaines de pages n’a que peu d’intérêts si celles-ci ne sont pas pertinentes et sans intérêt pour les utilisateurs.

GOOGLE définissent eux-même ce qu’est un contenu de qualité tel un texte simple, clair, précis, bien structuré et avec une valeur ajoutée. L’usage d’illustrations (photos, icones, vidéos…) ainsi que la citation de sources fiables, de liens externes crédibles en notoriété, sont aussi de vrais plus.

En revanche, vos textes doivent être optimisés au maximum pour le référencement naturel (S.E.O.). Surtout !!! Évitez le bourrage de mots-clés… Ne tombez pas dans ce piège ! Utilisez un vocabulaire riche et varié sur le principe du SEO sémantique.

Toutefois, quel est votre intérêt de consacrer temps et argent à la création, publication fréquentes de contenus de bonne qualité et optimisé ?

  • D’entrée de jeu, vos contenus riches et optimisés pour vos usagers vous permettront d’augmenter votre trafic, donc votre autorité et de fidéliser une audience ;
  • Secondo, seulement un bon contenu pourra y recevoir des liens externes (backlinks), ceux-ci ayant un impact important sur l’autorité d’un domaine (voir en bas).

2) Structurez votre site Web

Même si vous parvenez à créer 1000 pages riches et variées, elles n’augmenteront en rien l’autorité de votre site Internet si vous ne les structurez pas correctement.

Comprenez par là que les internautes doivent pouvoir naviguer facilement, rapidement sur votre site et passer facilement d’un contenu à l’autre sans ce perdre.

Pour celà, commencez par organiser vos contenus par catégories et par types : l’internaute doit pouvoir accéder rapidement à ce qu’il recherche et vous devez l’aider à « s’orienter ».

N’oubliez pas non plus le maillage interne. Ceci consiste à relié intelligemment vos contenus en y ajoutant des liens internes vers d’autres pages de votre site Web.

ATTENTION !!! Ne pas inclure un nombre exagéré de liens internes et utilisez des ancres pertinents, comme cela est démontré dans cet article sur le maillage interne.


3) Obtenez de bons ” backlinks ” pour votre positionnement S.E.O.

Vos backlinks, ou liens externes, sont la base et le socle de l’autorité d’un domaine.

Pour mieux visualiser tout ça. Nous pouvons facilement dire que plus un site Web contient de backlinks pointant vers lui, plus son autorité est grande – à condition que ces liens soient qualitatifs.

Afin d’obtenir des liens provenant de sites réputés, la meilleure façon demeure encore de créer des contenus de qualité qui seront beaucoup partagés par les internautes.

Cependant, il y a bien d’autres méthodes à envisager :

  • Le guest blogging ;
  • Le marketing d’influenceur ;
  • L’apparition dans une liste de ressources ou un classement…

À lire :Comment obtenir des backlinks sans même demander ?


4) Faîtes la promotion de vos contenus

Moteurs de recherche populaires

Promouvoir vos contenus va de pair avec l’obtention de ” backlinks “.

Le secret est de partager vos publications sur les médias sociaux afin de gagner des fans qui ajouteront de nombreux clics sur vos publications, générant de plus en plus de trafic vers votre site Web… Donc beaucoup plus d’autorité.

De plus, d’autres canaux de promotion doivent être utilisés, à commencer par l’emailing.


5) Ajoutez et mettez à jour votre contenu

Ce cinquième item est intimement lié avec celui sur la création de contenus de bonne qualité, cependant il mérite que l’on y jette un coup d’oeil.

Les moteurs de recherche comme GOOGLE, BING etc. Ceux-ci adorent les contenus neufs, c’est la vraie réalité, toutefois ils apprécient tout autant les pages régulièrement rafraîchies.

Ne laissez jamais vos contenusdevenir obsolet! Retroussez vos manches et mettez à jour ces vieux articles écrits il y a 3 ou 4 ans dont les informations ne sont plus exactes ou pertinentes… Au bout du compte, l’autorité de votre site Internet n’en sera que supérieure.


Conclusion

Vous l’aurez donc deviné. Développer et augmenter l’autorité de domaine d’un site Web est un travail de moine et de longue haleine. Celui-ci exige en d’entrée de jeu, des efforts constant afin de créer de nouveaux contenu et actualiser les plus vieux.


La création d’articles de blogue de haute qualité ne s’improvise pas. Faîtes appel à un rédacteur professionnel , ma plateforme dédiée à la rédaction créative de contenus.


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?
Alors n’hésitez donc pas à compléter notre article avec vos propres conseils en commentaires 
Laissez-nous vos commentaires ci-dessous. 

Jeux vidéos : L’impact sur vos enfants

Jeux vidéos : L’impact sur vos enfants 0

Article écrit et publié par : Éric St-Gelais
Sources: https://neurogymtonik.com http://www.20minutes.fr, Éric St Gelais Web Design & Multimédia
Image à la Une courtoisie de : http://www.ionik.fr

Saviez-vous qu’une famille de deux enfants et plus, jouent 4 à 6 heures de jeux vidéos par jour ?

Comme touts parents, les nouvelles technologies peuvent être utile afin de remplir des moments d’attente et faciliter les fameuses transitions, par exemple ; la préparation des repas, le matin à l’habillage, dans la voiture, à la fin d’un repas au restaurant ou dans une salle d’attente.

Avez-vous remarqué que le comportement de votre enfant change lorsqu’il passe plusieurs heures à avoir les yeux sur des jeux vidéos?


” Restes calme, maman ! C’est seulement un jeu vidéo !”

Oui, ce sont seulement des jeux vidéos. Cependant, à long terme, en jouant continuellement, les risques qui peuvent en surgir sont inquiétants.

Les réactions possibles à l’abus de jeux vidéos :

  1. Peut vivre de l’anxiété, l’agitation, de l’angoisse, et de l’insécurité ;
  2. Manque de discernement, de jugement ;
  3. Éprouve de la difficulté à différencier le jeu de la réalité, à comprendre que ces actes ont des conséquences et peuvent blesser les autres ;
  4. Cherche la facilité. Manque d’attention et de persévérance lors des devoirs et tâches scolaires
  5. Devient impulsif et réagit fortement à la contrainte ;
  6. Ressens une faible estime de lui et une baisse de la confiance en soi ;
  7. Obésité ;
  8. Et même, dans des cas majeurs, on peut retrouver des cas de dépression et même des pensées suicidaires ;
  9. À des propos négatifs, est rigide, s’oppose et éprouve un manque de motivation ;
  10. À des défis pour développer des habiletés sociales et entretenir des liens positifs avec ses pairs et les adultes.

Ayons conscience des impacts que l’exposition trop grande aux jeux vidéos peut avoir sur le cerveau de vos jeunes enfants et de ses effets morbides et négatifs sur leur développement. L’enfant qui est souvent très passif devant un écran quelconque, ne peut pas se fabriquer de nouvelles connexions neuronales. Parce que, pour pouvoir bien évoluer afin de mieux comprendre son environnement, son cerveau a besoin que l’enfant ne soit pas sédentaire et qu’il se doit d’être en action et en mouvement.


Que voulons-nous pour nos enfants ?

Et si on prenait le temps pour se poser des questions sur ce que nous voulons vraiment. Pour nous et notre progéniture? Est-il légitime de croire qu’en voulant toujours aller de plus en plus vite, nous perdons tout contact avec la réalité de la vraie vie et ses réels petits plaisirs, comme se parler face à face, avoir de beaux contacts chaleureux, prendre notre temps afin de respirer et de bien penser avant de dire des sottises et ne pas se laisser mener par l’impulsivité et de le regretter longtemps?


Nouvelle vie ?

Montrez à vos amours que vous n’avez pas une deuxième chance d’obtenir une nouvelle vie. Dites-lui qu’il n’a droit qu’à un seul tour de manège. La vie que tu détiens est précieuse et unique, inestimable. Dans le concret, lorsque tu manques ton coup et que tu tombes, ça fais vraiment mal. Lorsque vos enfants posent de drôle de gestes ou écrivent des messages douteux sur les réseaux sociaux, vous devez leur faire prendre conscience qu’il y a de vrais  impacts sur la vie des gens visés. Vous devez mettre des limites nettes, précises et claires, les respecter et surtout, appliquer les conséquences appropriées.

**** Imposez des limites nettes, précises et claires, les respecter et surtout, appliquer les conséquences appropriées… ****


Enfin bref, jeux vidéos ou pas, tout est une question d’équilibre!

Pour finir, je crois qu’il faut retenir que tout est dans l’équilibre. Permettez sur des plages horaires limitées pour l’utilisation des jeux vidéos et…  Respectez-les! Demeurez alertes et vigilants autant sur les contenus regardés des jeux vidéos, mais aussi leurs réseaux sociaux.


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Republication : 5 Outils essentiels pour vos articles

Republication : 5 Outils essentiels pour vos articles 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.
Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia, https://www.redacteur.com
Image à la Une : courtoisie de http://blog.tamento.com

Publier de nouveaux billets tout neufs de façon régulière. C’est la base d’un blogue performant et en bonne santé, mais avez-vous songez à une republication ?

Toutefois, il est toutefois très utile de réutiliser des contenus ayant déjà été publiés. Il y a deux raisons majeurs de faire cela :

Il est parfois difficile de trouver des idées de textes nouveaux et originaux ;

Certains vieux contenus n’ont peut-être pas eu le succès escompté à l’époque et méritent un second souffle.

Cependant republier de vieux articles n’est qu’un début. Le plus important est de faire la promotion de vos contenus. Afin de leur offrir toute la visibilité dont ils ont besoin et atteindre beaucoup plus de lecteurs et de clics sur votre site Web

Seulement, republier des articles de blogue sur les médias sociaux ou en faire la promotion par des campagnes de courriel peut devenir pénible, long et laborieux. En revanche, il existe des outils spécialement conçus pour vous faciliter cette tâche.

Voici cinq outils fameux de republication afin de booster vos vieux articles de blogue


SwiftlySocial

SwiftlySocial  vous permet de « recycler » vos anciens contenus et de les placer en avant sur les médias sociaux en quelques secondes dans un battement de cils.

Débutez par entrer l’adresse URL de votre article que vous désirez republier, ensuite SwiftlySocial vous suggérera plusieurs nouvelles idées de publications pour les médias sociaux.

En plus de personnaliser vos textes ou les hashtags. Vous pouvez même réaliser des images personnalisées directement sur cette plateforme grâce à l’éditeur intégré à cette solution.

Enfin bref, cet outil fonctionne et est compatible avec les médias sociaux : Facebook, Twitter, Google +, Pinterest, ou encore Instagram.

republication-article-1


Missinglettr

Missinglettr est une solution utile qui met automatiquement en place des campagnes sur les médias sociaux afin de faire la promotion vos publications sur une année entière.

Vous n’êtes plus obligé de vous concentrer sur la rédaction ou la recherche de vieux contenus pertinents et laisser Missinglettr republier vos articles sur Facebook, Twitter,  Linked In et Google +.

Cependant tout n’est pas entièrement automatique, puisque vous pouvez personnaliser vos campagnes :

  1. En personnalisant les hashtags qui seront utilisés dans les publications concernant un article ;
  2. Vous pourrez modifier facilement le contenu. L’image de chaque publication (l’outil fait des suggestions et vous pouvez en modifier très vite) ;

Ajustez la fréquence de republication ou mettez en arrêt temporaire la campagne si vous le désirez et si nécessaire.

republication-article-2


Repost

Repost  fait l’analyse de chacun de vos articles, archivés dans la « bibliothèque », afin déterminer  le meilleur moment afin de les republier en maximisant vos chances de viralité.

Vous n’avez qu’à spécifier le calendrier de publication souhaité afin d’indiquer à Repost le meilleur temps pour  republier vos articles, et Repost se chargera de faire la promotion vos anciens articles.

Pour chaque publication, vous pouvez  personnaliser :

  1. La date butoir à laquelle il ne sera plus republié ;
  2. Le texte de la publication ;
  3. L’image associée.

 

Repost est compatible avec Facebook, Twitter et Linked In.

republication-article-3


Revive Old Post

Revive Old Post est une extension pour le CMS WordPress  vous permettant tel son nom l’indique donner une nouvelle vie à vos anciennes publications.

Facile et Simple d’utilisation, il permet notamment la republication et de paramétrer :

  1. La fréquence de republication sur les réseaux sociaux ;
  2. Les hashtags à utiliser pour chaque contenu ;
  3. Exclure certaines publications ou certaines catégories que vous ne souhaitez pas republier…

 

Quant aux réseaux sociaux compatibles, cette extension prend en charge Facebook et Twitter.

republication-article-4


Republish Old Posts

Republish Old Posts est une  autre extension pour WordPress au fonctionnement très convivial et très simple.  Elle permet la mise à jour la date de publication de vos vieux articles.

Vos anciennes publications se retrouvent ainsi à la une de votre blogue et sont de nouveau diffusés dans votre flux RSS Ceci permettant de les promouvoir auprès des internautes.

Toutefois, il vous faut éviter cette extension. Surtout si vos publications comportent leur date de publication dans leur URL ou le titre de l’article (cette dernière n’étant pas modifiée).

republication-article-5


ENFIN BREF …

Maintenant que vous connaissez ces cinq outils afin de republier vos anciens articles. Vous pourrez booster votre contenu marketing et gagner de nombreux visiteurs sur votre blogue.

Toutefois, la création de contenus nouveaux et originaux reste indispensable. Pour cela, n’attendez plus : trouvez un rédacteur Web pigiste sur Éric St-Gelais Web Design & Intégration Multimédia. 


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

 

 

 

Publicité & courriel: les meilleures astuces

Publicité & courriel: les meilleures astuces 0

Article écrit et publié par : Éric St-Gelais
Source: www. Isarta.com
Image à la Une courtoisie de : FOTOLIA

Sur le Web, il existe une abondance de documents qui traitent des bonnes pratiques à adopter en marketing par courriel. Afin de départager le bon grain de l’ivraie, je vous suggère aujourd’hui un condensé de ces pratiques actuellement en vigueur dans ce marché de niche.

Avant de débuter votre publicité…


Avant même d’entreprendre votre campagne de publicité par courriel, vous devez constituer une  ou plusieurs listes de contacts qui soient aussi exhaustive que bien garnies. Cela ne se fera en un clin d’œil ou par un simple clic. Mais pour y  parvenir vous devez:

  1. Que vos listes soient composées de personnes consentantes, la nouvelle  Loi C-28 oblige. Au-delà de l’aspect légal, effectuer  des envois massifs et intenses sans aucune permission des personnes  visées permission ne peut que nuire et même détruire toute crédibilité;
  2. Que vous songiez soigneusement aux informations et contenu pertinents à propulser. Demandez assez d’informations pour personnaliser et segmenter vos courriels au besoin de la cause, mais pas trop non plus  afin de ne pas décourager les personnes craintives ou les amener a devenir sceptiques face à vos envois;
  3. Les lecteurs visés comprennent entièrement ce qu’ils recevront en échange des informations que vous leurs aurez au préalable demandées; 
  4. Offrir un incitatif en échange des infos et/ou de leur consentement ou abonnement à vos courriels ou infolettres;
  5. Penser et réfléchir  aux meilleurs moments pour demander les infos et/ou le consentement de vos clients (après un achat en ligne ou suite à la lecture d’un article et un partage de votre blogue, par exemples );
  6. Demander l’autorisation aux usagers d’y inclure votre adresse courriel dans leur liste de contacts. Ainsi de cette manière faire augmente considérablement les probabilités que votre adresse courriel soit ajoutée à la liste du destinataire. 

Le premier pas en publicité via courriel

Lorsque votre ou vos listes liste justifient finalement l’organisation de votre campagne de marketing courriel, on peut passer à l’étape numéro UN:

  1. Déterminez bien les objectifs de votre campagne courriel. Posez-vous ces questions: Qui, Quoi, Quand, Ou, Comment et Pourquoi?
  2. Assurez-vous d’obtenir les outils de gestion des courriels adéquats, et d’en connaitre les limitations techniques et pratiques. Exemple Excel le tableur de Microsoft. Ce performant logiciel, qui est privilégié et inutilisé par plusieurs organisations pour emmagasiner des listes et données complètes de courriels, n’est pas totalement compatible (limitations) avec le service de messagerie Outlook;
  3. Vous le verrez dans les prochaines étapes: choisir les bons outils de gestion de courriels est un projet en soi. Selon votre expérience, votre budget disponible et vos besoins de votre organisation, différentes solutions s’offrent à vous.

Quoi dire au sujet du contenu ?

Si la minutie et la rigueur sont requises pour les autres options présentées dans l’article, la créativité et l’ingéniosité est ce qui vous permettra de produire une offre de qualité qui sera remarquable et qui saura plaire et susciter un intérêt certain. Il n’y a malheureusement pas de recette miracle et de baguette magique de ce côté.

Mais dans tous les cas:

 publicité

  1. Avoir un titre accrocheur qui respecte les meilleures pratiques. N’ y allez pas de promesses en l’air simplement pour faire sauter les lecteurs de votre côté de la clôture;
  2. tentez de bien utiliser les «snippets»;
  3. Personnalisez vos envois, tout en évitant d’inclure le nom de vos contacts dans l’objet du courriel;
  4. Le mot segmentation revient souvent dans vos listes des meilleures pratiques à utiliser. Il est impossible de plaire à tout le monde, alors définissez et déterminez bien à qui s’adresse vos offres. Vos lecteurs et clients vous ont donné la permission et le droit de leur écrire, soyez clair et tenter d’être extrêmement  pertinent!
  5. Si le message comporte plusieurs thèmes, soyez certains de mettre celui que vous croyez le plus important ,pertinent ou le plus intéressant bien en évidence et premier plan;
  6. Osez avoir des appels à l’action clairs, nets et invitants;
  7. Ayez un discours authentique. Encore là, pas de faussetés;
  8. Mettez les souliers de vos lecteurs et clients actuels ou potentiels, qui reçoivent plusieurs dizaines de courriels par jour. Et assurez-vous qu’il y a dans votre offre quelque chose de vraiment attirant.

Bâtir votre message: Les points à suivre…

Si votre offre revêt une grande importance, la forme qu’elle prendra l’est tout aussi important. Sur ce thème, Internet regorge de précieux conseils et astuces:

  1. Assurez-vous que le message puisse être lu sur les téléphones mobiles, et appliquez les règles d’ergonomie qui s’y rattachent;
  2. Assurez-vous d’avoir deux versions de votre offre: une version texte ou une version Web de votre courriel;
  3. Assurez- vous de bien mesurer bien la longueur de votre texte et le nombre de mots, surtout si vous diffusez souvent. Ne faîtes pas l’erreur de surestimez le temps que vos lecteurs ont à vous consacrer.
  4. Comme dans un site Internet, les règles d’ergonomie s’appliquent pour aider la lecture: usez de points de forme et des sous-titres. Évitez, en revanche, les mots en majuscule, le surlignement, etc.;
  5. Assurez-vous d’inclure les options désabonnement et changement de coordonnées au bas du courriel.
  6. Inclure les boutons de partages si cela s’applique à votre offre.
  7. Visualisez votre diffusion sur différentes plateformes, navigateurs multiples et différentes solutions de messagerie électroniques.

Testez, testez, et retentez et ensuite validez

Tester et valider est un point majeur dans tous les textes que nous avons lus concernant les meilleures pratiques. Néanmoins, il est souvent négligé dans ce processus.

  1. De simples détails peuvent faire toute la différence quant à l’efficacité de votre campagne publicitaire par courriel.Il y a une  foule de paramètres qui peuvent être testés et validés, dont:
    1. L’objet de votre courriel;
    2. Vos appels à l’action;
    3. Le design (couleurs, polices, etc.);
    4. Le moment de la journée ou le moment où le message sera diffusé ou propulsé.
  1. Ne testez-pas seulement les paramètres de votre courriel. La page ou atterrira et qui accueillera votre clientèle aussi doit subir ces mêmes étapes;
  2. Et en validant de la bonne manière, vous obtiendrez plus rapidement à la recette qui maximisera vos futurs résultats probants.

Faîtes l’analyse de vos résultats et efforts

publicité courriel

  1.  À la suite d’un envoi, vous serez extrêmement curieux de savoir les résultats obtenus. Sinon, assurez-vous de porter attention aux différentes mesures de performances reliées à vos actions;
  2. N’arrêtez pas seulement aux variables liées à votre courriel. Analysez et testez aussi l’ensemble du chemin que vos lecteurs ont parcouru.

 


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Taux de conversion : Votre site a-t’il un faible taux ??

Taux de conversion : Votre site a-t’il un faible taux ?? 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia, https://www.codeur.com, Google Analytique

Image à la Une : courtoisie de Fotolia


Votre plateforme Web est une façon efficace de communiquer avec votre clientèle. Celle-ci a pour but de les interpeller et les aider à résoudre un questionnement.

Construite par un pro, elle se doit d’être une machine à conversion…

Si vous sentez que votre taux de conversion n’est pas à son meilleur. C’est  peut-être qu’il y a un os à quelque part !

Afin de vous placer sur la bonne voie, Je vous offre les 6 raisons majeurs qui empêchent les internautes de se convertir.


1. Votre site Web est tout croche et n’inspire pas  la confiance des internautes

Questionnement : Est-ce que tous les critères sont présents afin de convaincre vos visiteurs de la qualité de votre sérieux, de vos compétences, expertise et de vos produits/services offert par votre organisation ?

Afin d’inspirer la confiance, votre site Web se doit d’être moderne, fluide et comprendre tous les mentions légales nécessaires, ainsi que des conditions générales de vente s’il y a lieu (pour un commerce électronique).

Mais ce n’est pas simplement cela, il y a aussi différents autres éléments qui peuvent miner la confiance de vos visiteurs:

taux de conversion moche

taux de conversion moche

  1. La présence d’une page « qui sommes-nous ? À propos, Historique etc … »
  2. De bonnes illustrations et du texte de qualité et sans fautes
  3. Des méthodes de contact simples et accessibles facilement, et mises en avant
  4. Un blogue avec partages et interactions avec vos lecteurs et ça, régulièrement mis à jour (et au contenu utile en lien avec vos activités)
  5. Une présence active sur les réseaux sociaux principaux
  6. Des avis ou témoignages de clients sur vos fiches produit et vos articles

2. Votre contenu est de piètre qualité, mal écrit, bourré de fautes etc..

Si votre plateforme ne convertit personne, c’est peut-être parce que les visiteurs n’y trouvent pas les informations recherchées et nécessaires à leur conversion.

Dès ce moment, posez-vous la question : qu’est-ce que vos visiteurs recherchent lorsqu’ils font appel à vous ?

Grâce à ces réponses, vous aurez un peu de viande après l’os afin de créer du contenu qui répond leurs besoins.  Avant tout soyez utile.


3. Votre offre et votre valeur ajoutée ne sont pas claires et nettes

Soyez clairs sur votre offres et les bénéfices qu’ils  peuvent leur apporter.

Dites de façon nette et précise la raison pour laquelle vos prestations conviennent à vos visiteurs. Que font-elles pour eux ? Quels résultats et avantages peuvent-ils obtenir en vous choisissant ?

Les visiteurs doivent être convaincus que vous êtes capable de répondre précisément à leurs attentes.


 4. Vous ne proposez rien (ou rien de qualitatif). Vous n’offrez rien en échange, aucun avantage, pas de promos ou concours en échange des données prospects. Il y a aucun avantage à vos clients de vous faire confiance

Vous désirez que vos visiteurs s’inscrivent à votre liste de contacts, infolettre etc… Mais que leur offrez-vous en échange ?

Si ils sont comme moi et ils le sont, les internautes donnent rarement leurs coordonnées de façon volontaire et spontanée. Ils doivent être convaincus de recevoir quelque chose en échange.

Prenez le temps de préparer du contenu premium de bonne qualité, Engagez un rédacteur professionnel s’il le faut comme un blogue , une vidéo de formation ou une méthodologie qui répond aux besoins de votre marché.

Proposez-la en téléchargement gratuit, avec un texte argumenté qui incite vos prospects à laisser leurs coordonnées. Ce qui nous amène au point suivant…


5. Vos formulaires sont trop longs ou complexes

 Personne n’a envie de se casser la tête en quatre et se compliquer la vie, encore moins sur Internet (pensez à vos visiteurs mobiles).

Afin de convertir un maximum de visiteurs en prospects, vos formulaires doivent tous être simples, conviviaux et courts.

Placez seulement les champs nécessaires afin de segmenter vos futurs clients. En plus de leur nom, prénom et adresse courriel. Vous pourrez demande une ou deux informations complémentaires (âge, poste occupé, taille de l’entreprise, lieu d’habitation…),.Mais pas plus ! Ne demandez jamais leur numéro de téléphone sauf si vraiment nécessaire.


6. Vous n’avez aucun appel à l’action (action call) sur votre site

0 appel à l’action ? Dans ce cas, votre site ne transforme pas parce qu’aucun message n’encourage la conversion. Vous vous devez encourager à l’action par un bouton , lien etc…

Dites clairement ce que vous attendez de vos visiteurs. La prise de RDV, une demande de soumission, l’inscription à une période d’essai, une infolettre etc…

Plus les internautes seront encouragés à l’action, plus votre taux de conversion s’améliorera.


Conclusion:

Si votre taux de conversion est faible que vos attentes sont plus grandes, regardez du côté de ces raisons pour améliorer votre site Web et consulter un professionnel. N’oubliez pas aussi de regarder l’aspect SEO (est-ce que vos pages ressortent sur des mots-clés ciblés ?) et ergonomie (temps de chargement des pages, menu trop détaillé…).

Contactez moi  pour plus d’information sur ce sujet.


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Site Web ? Blogue? Médias sociaux? partie # 2

Site Web ? Blogue? Médias sociaux? partie # 2 0


 PARTI 2 ( SUITE DU BILLET PUBLIÉ HIER )


Article écrit & publié par : Éric St-Gelais.
Source : Conférence de M. Benoit Déscary (Conférencier et consultant en communication  et créateur du blogue descary.com)
Image à la Une:  ©Éric St-Gelais Web Design & Intégration Multimédia


Les bénéfices du site Web avec Blogue

C’est surement la plate-forme la plus efficace pour y développer son image de marque ou comme diraient les anglophones le “Personal Branding”. La plate-forme ou vous pouvez le mieux développer votre image de marque, votre compétence et votre savoir faire, au travers de votre site web qui est à la fois votre carte de visite et un espace de discussion pour interagir avec votre clientèle et réellement d’évoluer et démontrer vos compétences. Vous allez aussi aider vos lecteurs et futurs clients à mieux vous connaître.

Vous améliorez votre référencement, votre indexation donc, votre découverte, car lorsque vous possédez un site Web et ou avec un blogue et que vous êtes actif sur Internet vous allez être facilement trouvable. Les gens recherchent de plus en plus les informations sur les moteurs de recherche tel que “Google”, “Bing”,”Yahoo” et non sur les médias traditionnels. Donc nous sommes dans un monde complètement en transition et dans un monde qui, pour être trouver il faut être présent sur le Web. Donc toujours selon l’avis d’experts en communication et marketing le site Web et une plate-forme sur laquelle on peut interagir est encore de nos jours le meilleur élément sur lequel il faut s’appuyer.

Un autre avantage et bénéfice très important et absolument non négligeable de posséder son espace Web.

C’est que vous êtes aussi propriétaire des URL’s qui sont a mon avis un facteur clé parce que si vous allez sur Facebook ou autre plate-forme et que vous êtes hyperactif sur ces pages et que avez maintenant une communauté de plus de 10 000 ou même 150 000 personnes abonnées à votre page Facebook…

Donc cet espace là ne vous appartient pas, vous demeurez toujours à la merci de la plate-forme, quel que soit la plate-forme, vous en êtes ainsi, qu’un locataire. Alors qu’avec votre site Web vous êtes propriétaire de l’espace, vous êtes propriétaire du nom de domaine ou acheter en un au plus vite et surtout vous êtes le seul propriétaire des URL’S.

Ex : www.ericstgelais.net et non  www. ericstgelais.blogueur.com 

Donc voila encore la meilleur manière de propulser son contenu et de démontrer son savoir faire au yeux du public.


Comment publier sur son site Web ou blogue…

Lorsque l’on a en notre possession un blogue avec un site évidemment il faut propulser du contenu…  Je dis propulser et non publier. Parce que, à partir de votre site Web, vous allez alimenter vos pages de réseaux sociaux. En plus vous allez les intégrer à l’intérieur de votre site en installant des plugins (extensions). de publier du contenu à valeur ajoutée…

Qu’est-ce que c’est du contenu à valeur ajoutée? 

Vous, vous êtes un spécialiste dans votre domaine. Un expert. Donc ce sera du contenu qui intéresse vos pairs, les gens qui vous suivent, ou qui s’intéresse à cette thématique précise. Mais cela ne se fait pas tout seul et sans efforts, cela demande une certaine discipline et il faut de garder une ligne éditoriale comme si c’était un petit journal.

Donc lorsque l’on lance un site Internet ou que l’on en est propriétaire d’un, et que l’on lui adjoint une section nouvelle disons un blogue. Sur ce genre de plate-forme, il est très important d’avoir une ligne éditoriale directrice et de suivre sa ligne constamment pour avoir du succès et avoir un retour sur les lecteurs et lectrices qui vous suivront.

Conférence…

M. Benoit Descary, donc, durant la conférence, nous révèle une expérience professionnel à ses débuts comme blogueur sur le Web : ” J’ai lancé mon blogue, il y a de cela déjà 12 ans, en croyant seulement informer quelques collègues et amis de mon entourage sur l’évolution du Web et la naissance du “Web 2.0” qui est l’interactivité quasi en temps réel avec les lecteurs. Donc très rapidement je me suis rendu compte que cela a débordé de mon cercle … ” disait M. Descary.

Donc cela explique clairement que l’action que l’on peut avoir sur le Web est bien plus grande et plus forte qu’on  ne pourrait le croire.  Même si vous ne rejoignez pas des communautés de 200 000 personnes , vous bâtissez tout de même au travers de ce que vous créez et publier sur votre site Web.

À ne pas négliger…

Une chose aussi très importante  pour se donner plus de chance, afin d’obtenir du succès dans ce domaine. Il faut nécessairement  se créer un calendrier de publications, c’est à dire des plages temps allouées pour publier des pages et du contenu  sur votre site Web ou blogue et le propulser par la suite, vers les médias sociaux. Et si possible y impliquer vos partenaires et vos collaborateurs à l’intérieur de votre organisation ou de votre entreprise.


Les mises à jours et publications fréquentes

Donc il faut créer du contenu et mettre à jours notre site régulièrement, c’est extrêmement important de ne pas laisser aller son site Web à la faveur d’une présence unique sur les réseaux sociaux car dans quelques années vous aller avoir quelque chose d’entièrement obsolète et complètement démodé et pas du tout à la page et qui n’intéressera personne.

Donc il faut mettre du contenu à mon avis prioritairement sur sa plate-forme. Ensuite le propulser par la suite sur les différentes plate-formes sociales.

Donc en résumé.

La meilleure stratégie est qu’il faut utiliser son site web pour développer sa présence Web. Utiliser les médias sociaux en parallèle de son site Web ou blogue via intégration de ces plates-formes.

Alors cette intégration des médias sociaux se fait facilement. Ces même médias sociaux nous permettent d’intégrer fortement leur plate-forme sociale à l’intérieur de notre site Web.  Il faut en tirer avantage. Il y a un phénomène qui se produit présentement que l’on constate facilement. C’est que les gens commentent de plus en plus sur les plate-formes sociales et moins sur les blogues. Les gens vont commenter d’avantage sur Twitter,  Facebook ou Google +, donc pour ramener les gens vers sa plate-forme, il faut les intégrer dans notre site par des plugins ou  modules et widgets.

Pas besoin de vous en parler vous en avez surement tous déjà vu partout ou vous naviguez sur le Web. Il y aussi moyen d’aller beaucoup plus que cela maintenant. On peut y intégrer des commentaires, des publications carrément, Twitter, Google et Facebook. Donc je publie sur mon site et je ramène cela vers certains réseaux sociaux.


*** L’attribut d’auteur Google et la copie… ***

Depuis 8 ans Google travail sur le développement de l’attribut d’auteur. Google fait cela car ils veulent savoir qui fait quoi sur le Web. Pour les gens qui crées du contenu sur Internet. L’attribut d’auteur de Google est sans aucun doute un élément essentiel et déterminent .

Il y aussi Twitter qui a créé les “Twitter Cards” ou en bon français:“les Tweets Étendus”. cela permet d’ajouter du contenu à un tweet . Nous allons voir quel type de contenu on peut publier la-dessus . Il est possible aussi d’intégrer son profil  “LINKED IN” sur sa page de contact sur son site Web. Comme vous savez “LINKED IN” est un peu comme votre Curriculum vitae en ligne. Ceci permet aux gens de pouvoir se référer vers votre profil “LINKED IN” , afin de voir votre expertise et vos expériences professionnelles .

Ça donne un certain  “melting pot”. Donc les médias sociaux sont aussi une bonne façon de pouvoir identifier un  lecteur et le valider avec son compte Facebook pour éviter les “spams”.


VOUS AVEZ  DES QUESTIONS OU DES COMMENTAIRES  SUR CE SUJET?

LAISSEZ-NOUS UN COMMENTAIRE CI-DESSOUS.

Site Web ? Blogue? Médias sociaux? partie # 1

Site Web ? Blogue? Médias sociaux? partie # 1 0

Partie # 1


Article écrit & publié par : Éric St-Gelais.
Source : Conférence de M. Benoit Déscary (Conférencier et consultant en communication et créateur du blogue descary.com)

Image à la Une:  ©Éric St-Gelais Web Design & Intégration Multimédia


Avoir un site Web ou ne pas en avoir?

      Je tenterai de faire la relation entre le blogue, le site Web et les médias sociaux. Est-ce que ça vaut encore la peine d’avoir un site Web avec un blogue intégré et de tenir cela à jour en contenu. Publiér des articles, publications de tout genre… Et je vais vous expliquer ou tenter de vous démontrer pourquoi, car il faut tout de même le supporter ce site, avoir quelqu’un à l’interne ou une ressource externe pour s’en occuper et le faire vivre face aux médias sociaux, ou vaut-il mieux utiliser seulement les médias sociaux ? À ces deux questions pièges je vous répondrai “OUI” et “NON”…! Voici maintenant pourquoi…


Les communications changent.

   Les moyens de communications changent beaucoup. Rapidement nous pouvons en être exclus si on ne fait les bons gestes à temps. La façon de se faire trouver, voir et se faire connaître, a considérablement changé depuis les années 80. Utilisez-vous encore le télécopieur (FAX)?? La poste ?? Cherchez-vous encore dans les Pages Jaunes pour trouver quelqu’un ou une organisation?? Les petites annonces dans les quotidiens papiers sont en voie de disparition.

Je parie maintenant que la majorité des gens tape au clavier directement dans Google pour trouver un simple numéro de téléphone … Et avec Google Map, obtenir l’adresse et le chemin à suivre pour vous s’y rendre et voir tous les autres offres similaires dans le secteur recherché. On est loin du 411 à 50 cents ou des pages jaunes!  

    Depuis 4 ou 5 ans un virage complet s’est effectué. On se dirige maintenant vers tout ce qui est social ou communauté en ligne et j’y inclus aussi toutes les plates-formes Web nouvelles tel le blogue. Ils évoluent continuellement et se développent à une vitesse exponentielle. Puisque de nos jours, toutes organisations, compagnies ou tout autres formes de commerces peuvent être propriétaire de leur propre blogue sur leur site web. Ou sur une autre plate-forme en lien avec les sites Web de ceux-ci, auxquelles nous pouvons y ajouter et rafraîchir l’information souhaitée ce qui vous permets de publier du contenu à valeur ajoutée. Y a pas plus bête qu’un site statique qui ne bouge pas, ainsi ce n’est qu’une vitrine, une carte d’affaires ou de visite sur le Web. Alors que maintenant, des plates-formes peuvent aller beaucoup plus loin que cette simple fonction de présence non visible. Donc les outils traditionnels sont en grande chute libre. Plusieurs d’entre-nous ne maîtrisaient pas ces même outils traditionnels …

Enfin bref …

     Pour finir avec les médias traditionnels, voila quelques données qui pourraient vous faire réfléchir et voir la situation sous un autre angle. Au États–Unis, une statistique qui facilement peut s’appliquer pour nous Canadiens. Celle-ci dit que l’âge moyen de la majorité des gens qui regardent la télé et lisent les journaux papiers on en moyenne entre 59 et 73 ans. Donc on remarque que l’âge est assez élevé de ceux qui consomment les médias traditionnels tels que nous les connaissions depuis des dizaines d’années. Un exemple concret près de chez nous le quotidien  « La Presse » qui a lancé sa plate-forme la « Press PLUS », et a abandonné ses publications papier, fini le journal papier à la maison. On remarque aujourd’hui, même des jeunes qui ne lisaient et ne consultaient pas les journaux papiers alors que maintenant beaucoup plus de jeunes les consultent ainsi qu’auparavant.


Temps réelle et mobilité

      Je suis certain que si je pose au lecteur, la question suivante : Qui possède un téléphone intelligent parmi vous…? La plupart d’entre vous vont dire oui, alors que de plus en plus de gens l’adopteront au fil des ans. Donc comme je disais au début. Tout ce qui est sociaux est gagnant, et le téléphone intelligent et la mobilité accélère l’utilisation des médias sociaux, du Web et de tout ce qui est Internet. Ce phénomène croit à une vitesse inimaginable.

Faîtes votre propre évaluation de votre stratégie

On évalue maintenant que l’accès à Internet depuis un appareil mobile sera aussi important qu’un poste de travail fixe ou ordinateur portable, et cela depuis fin 2014, donc on est en plein cœur du changement et la courbe continue de favoriser grandement la mobilité. Donc ce qui amène à revoir nos façons de se faire voir et se faire trouver. Alors vous savez surement que cela veut dire ?

Donc si votre site Web utilise la technologie « Flash » ou n’est pas compatible avec la mobilité, tablettes et téléphones intelligents, cela veut dire que vous êtes totalement invisible ou presque… Donc très important d’avoir un site Web qui va s’adapter à toute forme d’écran (Design adaptatif) ou une version de site en parallèle pour la mobilité.

Le temps réelle

    Donc cela nous amène à échanger en temps réel. Ce qui veut dire que la communication avec les membres de votre réseau est constante et complète. Donc que se soit sur Twitter, Facebook, votre blogue ou site Web, on échange de plus en plus en temps réel. Mais même si on est en temps réel. Nous devons tout de même prendre le temps de respirer et de prendre le temps de répondre adéquatement.  Bien de valider une information reçue surtout dans le monde des médias publics et informatifs. Il n’y a pas que Twitter et Facebook qui sont en temps réel, mais aussi « Google ».  Aujourd’hui, lorsque vous faites une publication ou une mise à jour sur votre site Web, il y a de fortes chances que cette mise à jour là soit faite en quelques secondes au près de «Google » et soit immédiatement indexée. Il y a six ou sept ans « Google » prenait au moins trois mois pour indexer votre site.

Maintenant lorsque vous le mettez en ligne , en moins d’une semaine il est indexé et par la suite dès que y effectuez des publications et des mises à jours tout cela est indexée instantanément … Une bonne raison pour encore une fois faire attention à tout ce que l’on publie en ligne … !!!

carte_média_sociaux-520x369

Carte de la répartition des médias sociaux dans le monde

Statistiques
Twitter 235M utilisateurs
Google 475M utilisateurs
*** Facebook 1 100M utilisateurs (beaucoup sont décédés, mais Fb ne ferme pas ces comptes) ***


Un Nouvel Eldorado…

        Pour en revenir à cette fameuse question sur : Doit-on encore avoir un site Web ou utiliser uniquement les médias sociaux ou uniquement son site Web? Selon l’évaluation de M. Benoit Descary (Conférencier et consultant et créateur du blogue descary.com: « Oui il faut continuer d’utiliser les médias sociaux parce qu’il y a beaucoup de monde sur les médias sociaux. Si vous avez un site Internet pour un commerce, une boutique, une entreprise, une organisation ou un portfolio d’artiste. Vous rejoignez uniquement les gens sur les médias sociaux et peu viennent sur votre site Web ou d’autres jamais ».

L’importance de posséder son propre site Web

Cependant, toujours selon l’évaluation de M. Benoit Descary, il importe grandement de posséder une plate-forme pour y mettre votre site et son blogue du type gestionnaire de contenu (CMS) tel que : WordPress, Drupal, Joomla, Magento pour ne nommer que les plus connus et pouvoir par la suite y faire ses propres mises à jours et y publier vos propres publications et en être le seul et unique propriétaire. Donc le blogue et le site Web devraient être au cœur de votre stratégie Web parce que justement vous en êtes propriétaire et le seul maître à bord.


 Donc voilà encore la meilleure manière de propulser son contenu et de démontrer son savoir faire au yeux du public.


*** La suite et deuxième partie de ce billet à venir demain sur la conférence de M. Benoit Descary à la télé du Canal Savoir(22) aux grands communicateurs de notre temps. ***


Vous avez des commentaires ou questions sur ce sujet?

Laissez-nous vos commentaires ci dessous

Blogue: 7 astuces sur la visibilité de vos articles

Blogue: 7 astuces sur la visibilité de vos articles 0

 
Article écrit & publié par : Éric St-Gelais
Source: wikipédia / le site du zéro /Wordpress /  Darren Kuropatw
Photo à la Une: © /Image distribution de contenu via Shutterstock


Vous êtes propriétaire de votre blogue personnel ou d’affaires et vous y investissez PLUSIEURS heures par semaines à créer des contenus que vous publiez régulièrement? Quels sont vos méthodes pour améliorer la portée de vos articles ou billets?

Vous aurez surement une grosse partie de vos visiteurs qui vous seront référées par les moteurs de recherche tel ** Google, Bing etc. ** Mais pour propulser vos billets au-delà du référencement naturel ou organique (SEO), vous devez développer une stratégie bien précise. Voici une liste d’idées qui vous aideront à améliorer  la visibilité et le rayonnement des articles que vous publiez sur votre blogue.


 Tous vos billets devraient inclure une image au-dessus ou au-dessous du titre.

90% des informations captées par le cerveau sont visuelles. Ce genre d’information est transmis 60 000 fois (fausseté selon Darren Kuropatw) C’est plus rapide que le texte. Plus que jamais, il est important d’ajouter une ou même plusieurs images sur chacun de vos articles.

Ce sera assurément  l’image à la Une,qui est  liée à votre grand titre qui interpellera les lecteurs. En surplus, l’image vous aidera à être mieux découvert sur Internet. beaucoup d’ usagers et  lecteurs arriveront sur votre blogue après avoir fait une recherche d’images sur Google ou Bing. N’oubliez surtout pas d’ y ajouter des mots clés bien choisis et pertinents qui permettront aux moteurs de recherche de bien vous indexer avec vos images.

Utilisez votre propre appareil photo, surtout si vous êtes habile avec la photographie, votre smartphone pour créer des images ou parcourez le Web pour trouver des images ou des photos qui illustreront vos propos dans l’article.

Si vous n’aimez vous-même prendre des photos, Allez sur Flickr et recherchez des images qui sont libres de droits. Vous pouvez aussi en acheter sur des sites comme Shutterstock et Fololia. Le coût de ces images est tout à fait très abordable.


 Portez une attention spéciale aux titres de vos articles

Avec l’image à la Une  qui accompagne votre article, ensuite, c’est le titre qui captivera et attirera votre auditoire et vos lecteurs. Choisissez un titre subtil et punché” qui illustre très bien le contenu et le sujet de votre article.

N’hésitez surtout pas à modifier un de vos titres, si vous trouvez que l’une des phrases dans votre contenu est plus forte que le titre lui-même que vous aviez initialement choisi.


 Inscrivez-vous à un service de diffusion d’infolettres pour propulser vos billets sur la toile

L’un des méthodes gagnante pour rendre fidèle vos lecteurs, consiste à offrir  un formulaire d’inscription à votre blogue. Les internautes qui s’abonnent au blogue recevront vos publications par courriel. Beaucoup d’adhérents penseront qu’ils sont abonnés seulement à une infolettre et non à un blogue. Ce qui donne l’impression souvent, d’une la relation plus personnalisée avec l’auteur.

Vous recevrez sans doute des questions provenant de vos membres en lien avec vos articles. Ce qui vous permettra d’engager des conversations avec les lecteurs et peut-être de convertir certains lecteurs en des futurs clients. Vous comprenez que pour un blogueur, l’abonnement par courriel est de beaucoup plus intéressante que l’abonnement par flux RSS.

Il permet d’obtenir le nom et l’adresse de messagerie des abonnés. Placez un formulaire d’abonnement à votre blogue par courriel à la page d’accueil de votre blogue et sur la colonne de droite ou de gauche de vos article. Je vous suggère pour débuter MailChimp. Il est cependant gratuit jusqu’à 2000 adhérents, ce qui est amplement suffisant pour débuter, car au-delà de 2000 lecteurs vous obtiendrez surement des revenus de Google Adsense pour la diffusion de publicités sur votre blogue et le coût de ce service est très abordable.

pintrest-épingles-enrichies

pintrest-épingles-enrichies

image courtoisie de: http://descary.com/


Placez des boutons de partage pour les réseaux sociaux à la fin de vos publications

N’oubliez absolument pas d’ajouter les éternels maintenant, boutons de partage qui permettront à vos lecteurs de propulser vos publications sur le blogue vers leurs médias sociaux respectifs. À mon humble avis, vous devez minimalement utiliser les boutons de ces quatre médias sociaux majeurs : Twitter, Facebook,Linkedin et Google+.

De mon côté, j’utilise aussi ces quatre mêmes  boutons ainsi que celui du partage avec un ami par e-mail aussi la possibilité d’imprimer l’article. Vos lecteurs qui utilisent ce service seront en mesure de consulter les contenus sauvegardés en mode hors connexion. évaluer si il faut utiliser les boutons de réseaux sociaux comme Reddit, Buffer, Pinterest, Tumbler et  Stumbleupon.


Partagez et repartagez vos publications sur les médias sociaux

Je ne dois sûrement rien vous apprendre sans presque aucun doute, rien, en vous mentionnant que vous devez partager vos publications dans les réseaux sociaux. Ces plateformes spécialisées peuvent devenir des sources de trafics très  intéressantes pour votre blogue. Les possibilités pour la viralité sont de beaucoup plus grandes.

Ne pas hésiter à republier et republier vos contenus, une ou  plusieurs fois sur les plateformes sociales que vous avez choisies. Comme exemples, vous publiez l’un de vos articles sur Twitter un lundi après-midi. Rien ne vous empêche de republier votre tweet le mardi et de le publier à nouveau le vendredi suivant. Cela vous rends très actifs et c’est bon pour le référencement.

Vous pouvez ainsi sur Linkedin et Facebook. A toutes les fois que vous publiez une mise à jour de statut sur les réseaux sociaux, seulement une partie des personnes qui vous suivent apercevront votre article. Lorsque vous publiez à nouveau un même contenu, vous toucherez fort probablement d’autres membres de votre réseau.

En premier lieu, n’oubliez pas qu’il ne faut pas publier 2 mises à jour de statuts identiques les unes après les autres. D’une autre part, reprendre et modifier les introductions de vos billets légèrement et les mises à jour qui concernent un même billet. Cependant, publiez du contenu différent avant de revenir avec une mise à jour qui concerne un ancien contenu dont vous avez déjà fait la promotion.


 Ajoutez les Twitter Cards à votre blogue

Twitter offre aux concepteurs de sites Internet la possibilité d’intégrer des Twitter Cards aux contenus qui proviennent de leurs sites et qui sont échangés sur Twitter. En clair, les Twitter Cards améliorent et  valorisent le contenu de votre site Web ainsi que votre compte Twitter.

Ces Twitter Cards sont, à mon avis, une fonctionnalité très intéressante. Puisque visuellement elle offre plus d’information à la personne qui consulte votre tweet. De plus, comme le compte Twitter du site Web d’où provient l’information est présent sur la Twitter Cards, cet élément aide à promouvoir le compte Twitter de l’entreprise qui les utilise. Vous pouvez adhérer aux Twitter Cards ici.


 Adhérer aux Épingles enrichies de Pinterest

Pinterest vous propose un outil qui a des apparentés avec les Twitter Cards. Cet outil se nomme les Épingles enrichies. Une fois que vous avez ajouté votre site à ce programme, les épingles liées à vos contenus seront mieux structurées.

Ainsi, si vous proposez des produits, vous pourrez y ajouter le prix. Les épingles proposant des recettes incluront entre autres la liste des ingrédients et le temps de préparation. Enfin, les épingles provenant de billets incluront le titre du billet, le nom de l’auteur et une courte description. Vous trouverez plus d’infos sur les épingles enrichies ici.

Ces actions particulières vous aideront à mieux propulser vos articles sur la toile. N’oubliez surtout pas que pour réussir sur Internet il n’y a pas de baguette magique, vous devez absolument persévérer et avoir une vision à long terme. Développez votre idéologie et ligne éditoriale avec calendrier de publications. Par la suite, dès que vous proposez du contenu à vos lecteurs, propulsez-le partout sur la toile pour ainsi élargir votre base de lecteurs.


Vous avez d’autres astuces à nous proposer ? Vous avez des commentaires sur ce sujet ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous SVP.


 

BLOGUE : POURQUOI EN AVOIR UN  POUR SA PME ?

BLOGUE : POURQUOI EN AVOIR UN POUR SA PME ? 0

Article écrit et publié par : Éric St-Gelais

Source : http://blog.tonikwebstudio.com/, www.éricstgelais.net, La Fabrique du Blogue

Image à la Une : Courtoisie de http://blog.hotmart.com/


 BLOGUE : POURQUOI EN AVOIR UN  POUR SA PME ? Quelle en est son utilité et son importance?

On me demande très fréquemment : « à quoi peut bien servir un blogue sur le site de ma PME ou d’une organisation OSBL ?! ». Ceci est une très très bonne question… grande question existentielle même. Un blogue pour votre PME ou OSBL vous permet d’avoir beaucoup plus de flexibilité et de souplesse. Bien entendu, un blogue n’est pas exclusivement la seule solution adaptée pour tous les types de PME ou OSBL. Cependant, pour la plupart des gens et la majorité des cas, un blogue sur votre site Internet va vous aider à vous propulser  vous et votre stratégie de marketing numérique. De plus, sachez qu’un blogue vous permettra d’attirer et de fidéliser votre clientèle.

 Je répondrai à vos questionnements en 5 points majeurs.


1 –  SURTOUT POUR LA NOTORIÉTÉ, L’EXPERTISE ET LA CRÉDIBILITÉ DE VOTRE PME OU OSBL

Vous êtes un expert dans vos activités professionnelles ? Vous êtes performant dans votre domaine ? Vous pourrez ainsi démontrer tout votre savoir faire et vos certifications, vos accomplissements etc ….

Il suffit seulement en fait de partager, de raconter et exprimer vos connaissances et compétences, donc tout votre savoir faire et vos services  avec le grand public et vos prospects.

Démontrez aux gens, votre clientèle, vos prospects que vous maîtriser votre domaine d’expertise et votre salade. Vous pouvez  ainsi, donner beaucoup plus de détails sur vos services et produits.  Un blogue demeure l’endroit idéal de prédilection pour se faire. Alors que vous dormez sur vos deux oreilles et que vous êtes dans les bras de Morphée, votre blogue travaillera pour vous et votre entreprise ou organisation, et ce 24hrs/24,  7 jours par semaines et 365 jours par année.  De plus, le blogue pourra être vu et considéré tel un portfolio de vos accomplissements professionnels et il demeura vraisemblablement  une plus-value qui va faire  toute la différence de votre site Web de celui de vos plus proches compétiteurs.


2 – GOOGLE ET LES AUTRES MOTEURS DE RECHERCHE RAFFOLENT DES BLOGUES = RÉFÉRENCEMENT NATUREL ET BON POSITIONNEMENT

Dans le cadre du référencement SEO naturel et du positionnement, un blogue est LA solution. C’est la deuxième étape après la finalisation de votre site Internet. Un blogue vous permettra de garder votre site web actif et bien en vie et visible. Avec des mises à jour faites régulièrement, Google va vous accorder une plus grande autorité à vous et votre site Web et ce dans votre domaine d’expertise.

Google

Ainsi, avec une excellente planification stratégique SEO, derrière vos nouvelles publications récentes sur votre blogue, vous pouvez aller acquérir de plus en plus de nouveaux mots-clés, de nouveaux lecteurs et enfin de nouveaux clients, et de bien meilleures résultats de recherche (SERP).

Avec l’aide de votre blogue, vous pourrez  inonder et forcer  votre visibilité sur le champ lexical de votre domaine d’expertise et d’activités sur GOOGLE ou les autres moteurs de recherche comme YAHOU OU BING. Le blogue demeure un atout incontournable  important pour  augmenter votre visibilité votre succès en ligne. Soyez découvert, visible et positionner sur la toile grâce à votre blogue d’entreprise ou organisation.


3 – VOUS ALLEZ  POUVOIR MIEUX ALIMENTER VOS RÉSEAUX SOCIAUX ET AVOIR QUELQUE CHOSE DE PLUS À PUBLIER OU à FAIRE “LIKER” ET PARTAGER

On me demande très fréquemment : « à quoi peut bien servir un blogue sur le site de ma PME ou DE mon OSBL ?! ». Ceci est une très très bonne question…

Effectivement, toutes vos publications vont éventuellement se retrouver sur vos médias sociaux de prédilection. Encore une fois,, votre blogue fait ce travaille pour vous !

En publiant des « post » (2 à 4 fois par mois recommandé) régulièrement, vous pouvez ainsi mieux fidéliser votre public cible et interagir avec ceux-ci sur vos médias sociaux en les invitant à réagir sur vos articles de blogue, commenter et partager votre contenu avec  vos lecteur.


4 – CONTEZ VOTRE HISTOIRE, PARLEZ DE VOS SUCCÈS, FAITES PARLER DE VOUS ET HUMANISEZ VOTRE PME OU VOTRE ORGANISATION OSBL

Posséder un blogue pour votre entreprise est le moyen  par excellence pour raconter la petite ou grande histoire de votre entreprise ou votre organisation. Présentez les principaux acteurs qui ont conceptualisé, développé et propulsé votre entreprise ou votre organisation ou donnez leur la parole sur votre blogue. Confiez à vos lecteurs et votre public cible des anecdotes cocasses sur votre histoire. C’est le temps de temps de laisser tomber le « speech » conventionnel. Vous communiquez avec des humains ! Montrez ainsi un visage beaucoup plus humain à vos activités et services car votre PME ou OSBL en sortira grandi. De plus, le blogue aura un impact et un effet  très significatif sur la communication et la motivation à l’interne de votre entreprise ou de votre organisation.


5 – RÉPONDRE À L’AVANCE AUX QUESTIONS DE VOTRE CLIENTÈLE ET VOS NOUVEAUX PROSPECTS

Une idée d’article de blogue que l’on propose toujours en entrée de jeu pour une nouveau bloggueur est d’écrire un texte FAQ (foire aux questions). Avec tout votre expérience, vous avez surement remarqué que vos prospects/clients  vous posent toujours les mêmes questions ? Pourquoi ne pas les devancer dans leurs questionnements?

Alors, pourquoi ne pas prendre ces mêmes questions et en faire un article de blogue ou une FAQ avec questions et réponses ? Ce n’est pas nécessairement vos clients habitués à vous qui vont lire ce texte, mais plutôt vos futurs prospects intéressés par vos services ou produits.  Ainsi, si moi par exemple en tant que nouveau prospect, j’ai à choisir entre vous et une autre compagnie qui ne donnent pas trop de détails et m’informe mal…  Alors, qui vais-je choisir, croyez-vous ? Évidemment, il y a d’autres facteurs qui rentrent en ligne de compte et qui vont influencer le choix de vos futurs clients et prospects. Vos articles de blogue vont tout de même vous aider à vous démarquer, distinguer de vos compétiteurs et autres organisations.


Ainsi, est-ce qu’avoir un blogue pour votre PME est une bonne idée ?

Certainement !

En bref, pourquoi avoir un blogue pour sa PME ? Pour votre notoriété, votre référencement SEO, votre présence sur les médias sociaux, pour humaniser votre PME et pour garder vos prospects au chaud. Soyez les premiers sur le web, soyez les premiers en affaires numériques !


Vous avez aimé cet article?

Laissez-nous vos impressions et commentaire ci-dessous.