mobilité

Mobile : réussir  son application Web radio ?

Mobile : réussir son application Web radio ? 0


Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia   http://radionomy.blog

Image à la Une : http://radionomy.blog


Application mobile : réussir sa Web radio ?

Les statistiques l’affirment clairement, plus de 66% du trafic sur le Web s’effectue avec un appareil mobile. Et cette tendance tente à s’amplifier de plus en plus. Alors, votre Web radio doit donc prendre en considération tous les différents types de systèmes d’exploitation pour smartphones et tablettes.

Comment faire ? Combien ça coûte ? J’ai sélectionné pour vous 3 propulseurs spécialisés pour les applications mobiles et la mise en ligne d’une Web radio de qualité professionelle.


1. Look Something : un prix de base attirant pour mobile

Cette courte vidéo présente toutes les possibilités offertes par Look Something. C’est un service de première ligne qui a fait ses preuves. La force majeure de ce prestataire grec est d’offrir des forfaits à la carte et très abordables. Avec un prix d’appel de 190.00 $ CAD par annnée et cela, pour tous les systèmes d’exploitation (Ios, Androïd et Windows), le service est attirant. Il est aussi possible de choisir qu’un seul système d’exploitation pour seulement 73.50 $ CAD par année. Donc, parfait! Pour un service de base à moindre coût.


2. Crowdradio : plus couteux mais beaucoup plus complet

crowdradio.de, est basé à Erfurt en Allemagne.Les abonnements sont mensuels, de même pour le service de base. Le prix premier prix est à 42.50 $ CAD par mois (avec un forfait à 730.00 $ CAD pour 2 ans) avec un service équivalent à Look Something, qui demeure le plus avantageux si l’on souhaite seulement une appli de base. Par contre, Crowd radio offre un service plus complet et très professionel à tout ceux prêt à y mettre le prix. Plusieures exellentes Web radios telle que WDR2 l’ont sélectionné comme prestataire.

application mobile

3. Nobex : Un pionnier

Il est révolu le temps où Nobex offrait à ses utilisateurs la création gratuite d’une application mobile pour leur Web radio ! Néanmoins, cette de gratuité du début leur aura permis de se spécialiser dans l’application mobile pour Web Radio, ainsi augmenter sa notoriété et devenir un incontournable dans ce domaine propulsant plus de 5000 Web radios mondialement. Si le tarif de base est un peu élevé (45.00 $ US par mois), l’offre pro plan à 90.00 $ US par mois par contre offre un excellent rapport qualité/prix. C’est dispendieux mais le service est de grande classe et au rendez-vous. Formidable !!! Profitez de l’essai gratuit !


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.


Marketing audio : 4 façons de faire

Marketing audio : 4 façons de faire 0


Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia https://www.codeur.com ,

Image à la Une :   https://marketinginsidergroup.com


Souvent négligé et mis de côté, le marketing audio demeure pourtant un atout majeur afin de développer votre stratégie numérique. Dans ce billet, je vous propose de découvrir quatre(4) manières simples de réussir votre campagne de marketing audio !

Le marketing audio, c’est quoi ?

Le marketing audio, comme toutes les autres formes de marketing numérique, est utile afin de développer vos affaires, augmenter votre chiffre d’affaires et asseoir votre notoriété.

La définition du marketing audio est défini comme étant le fait d’écouter un document numérique audio provenant d’une grande entreprise, PME, OSBL, gouvernement ou d’une marque quelconque. Le contenu peut être promotionnel, utile et informatif ou simplement divertissant.

Les forces du marketing audio

Les gens sont de plus en plus occupés et l’utilisation du son devient un moyen passif d’accéder au contenu, tout en réalisant d’autres tâches en simultané. Le marketing audio est donc un moyen supplémentaire de toucher sa cible, dans un moment spécifique de sa journée.

Et ce ne sont pas les études qui diront le contraire !
  1. Une enquête de Nielsen montre que l’audio streaming est estimé à 76 % en 2016 et que 20 % de demandes sur mobile ont été effectués en 2017 ;
  2. L’étude de l’IAB et Edison démontre que 65 % des personnes qui écoutent les podcasts ont plus de chance d’acheter un produit recommandé dans ce même podcast ;
  3. Gartner prévoit que 30 % de la navigation internet se fera au travers de plates-formes « voice-first » d’ici 2020 ;
  4. Le recours à l’audio streaming a augmenté de à 76 % en 2016, toujours selon l’Institut Nielsen.

Voici donc, quatre(4) méthodes de marketing audio efficaces

À ajouter dès maintenant dans votre stratégie marketing !

1. Les podcasts (balados diffusion)

Pour créer un podcast (balado diffusion), vous devez propulser une page dédiée et proposer un rendez-vous régulier et récurrent à votre public cible.

Ce podcast (balado diffusion) peut traiter de n’importe quoi en rapport avec votre activité : 1. des conseils qui répondent aux objectifs de vos clients. 2. Des interviews d’expert. 4. Une formation sur vos produits etc.

Le but ultime est de fidéliser vos auditeurs, afin qu’ils s’intéressent à votre marque de commerce et se convertissent en fidèles clients.

2. Les Facebook Live audio

Ne limitez pas l’exploitation de votre audio streaming à votre site ou blogue. Si vos clients vous suivent sur Facebook, utilisez l’option « Live Audio » pour véhiculer directement votre message, une bonne alternative aux vidéos live.

Son atout ? Organiser des live audio en direct où vous vous pouvez répondre à vos abonnés.

3) Les plates-formes musicales

Connaissez-vous Spotify, Deezer ou Apple Music ? Vous pouvez créer des playlists avec vos podcasts et qui aideront vos clients à remplir leurs objectifs et obtenir leurs informations dans la joie.

Cette méthode de marketing audio est très originale et peu utilisée par la concurrence. C’est l’opprtunité idéale de vous positionner comme une entreprise de premier plan et proche de sa clientèle.

4) Utilisez les témoignages de vos clients

Le but du message est de recueillir les témoignages de vos meilleurs clients, puis de les enregistrer. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à les diffuser. Sur votre site internet, dans un article de blogue ou les partager sur les médias sociaux.

Votre objectif sera de valoriser votre expertise et de montrer votre savoir faire à vos prospects. Démontrez que de nombreux clients vous font confiance.


Conclusion…

Le marketing audio vous permet de capter un autre type public, à des moments différents de la journée. Popularisé avec les téléphones intelligents, il vous amène à communiquer d’une autre manière, tout en vous rapprochant grandement de votre audience.

À tester dès maintenant !

Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.


Balado diffusion (podcast) 1.0 : Cinq(5) raisons de l’intégrer

Balado diffusion (podcast) 1.0 : Cinq(5) raisons de l’intégrer 0


Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia https://www.codeur.com ,

Image à la Une : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia


La balado diffusion ou podcast ne cesse de croître en popularité et d’élargir ses utilisations. Elle est engageante, utile, inspirante et on peut l’écouter tout en faisant autre chose. C’est la meilleure option complémentaire d’une bonne stratégie de contenus numériques.Vous captez rapidement l’attention de l’auditeur alors même qu’il est peut-être en voiture, en plein travail ou pendant qu’il fait son BBQ.

D’après le sondage de  sondage OpinionWay pour Audible, 52 % des Français ont déjà écouté une balado diffusion (podcast). En percevez-vous l’utilité pour votre stratégie marketing numérique ?


Voici maintenant cinq(5) arguments qui vous feront changer d’avis !


1. La balado diffusion (podcast), un seul mot : avenir

La mort de la balado diffusion (podcast) ? Ce n’est pas demain la veille. Les grandes marques lui prédisent déjà beaucoup de succès et des jours heureux avec un essor exeptionnel dans son utilisation.

Spotify compte investir entre 400$ et 500$ millions dans l’exploitation de Balado diffusion (podcasts) en 2019. En France, les principales radios françaises (France Bleue, RTL, RTL2, Europe 1, Fun Radio), elles confirment que leurs auditeurs téléchargent environ 16 podcasts par mois.

**** IMPORTANT ****

40 % de ces téléchargements sont écoutés dans les 48h qui suivent…

Rien de mieux que d’avoir la liberté de choisir le moment d’écoute. Cela s’inscrit entièrement dans les nouvelles moeurs et habitudes de consommation de tous les types de contenus. Écouter une balado diffusion (podcast) à la demande va devenir aussi « normal » que de regarder un film ou une série quand on le souhaite.


2. Simple à produire

Créer du contenu écrit exige beaucoup de temps et de ressources. Cela demande aussi beaucoup de rigueur et du sérieux, notamment dans la rédaction. Vous devez faire attention à la grammaire, aux règles d’orthographe, au lexique etc. … Du moins, si vous voulez démontrer une image de marque fiable et professionnelle.

Avec la balado diffusion (podcast), vous n’avez pas à fournir autant d’efforts. En revanche, vous produirez du contenu de qualité et pertinent.


3. La balado diffusion (podcast) diffuse de l’émotion

Rien de tel afin d’établir et renforcer le lien entre l’auteur et l’utilisateur que l’émotion ? La balado diffusion (podcast) vous permet cette opportunité grâce à l’intimité d’un message audio.

Simplement par le ton de la voix, il est beaucoup plus aisé de transmettre l’émotion. Ce qui est plus ardu par contre avec l’écriture. Votre auditoire est plus enclin à développer une relation personnelle avec un animateur de balado diffusion (podcast) qu’avec un rédacteur d’article de blogue.

Donc, une meilleure relation mène souvent à beaucoup plus d’engagements de la part des internautes avec votre marque de commerce.


4. Une récolte de clients supérieure

Seulement un simple clic suffit pour lire un article de blogue. C’est tout à fait le contraire pour une balado duffusion (podcast).

L’usager doit franchir plusieurs étapes avant de s’abonner à votre chaîne. Alors, dès qu’il s’est abonné, cela veut ainsi dire qu’il s’intéresse à votre message. Il s’est déjà engagé envers vous et votre marque. Il est certainement prêt à passer à la prochaine étapes avec vous.

Un abonné écoutant votre balado diffusion (podcast) est plus susceptible d’acheter un produit que n’importe quel autre. Vous êtes certain de gagner.

5. Une gestion parfaite de son e-réputation

Dans une stratégie de marketing numérique, le but principal de la balado diffusion (podcast) est d’accroître l’autorité et la notoriété de votre marque de commerce. Ce type de format vous permet aussi de fidéliser l’auditeur avec votre marque.

Si vous désirez accroître votre notoriété, améliorer votre e-réputation et améliorer votre image, la balado diffusion (podcast) est un format à introduire à votre stratégie numérique.

Enfin bref, en utilisant la balado diffusion (podcast) tout de suitet, vous investissez sur un média populaire et encore peu concurrentiel. Le retour sur investissement est presque garanti, à condition de proposer un contenu de bonne qualité, utile, informatif et original.


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.


Mobilité : 5 conseils pour votre e-commerce

Mobilité : 5 conseils pour votre e-commerce 0


Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia

https://fr.followanalytics.com,
https://www.aurone.com

Image à la Une : courtoisie de 

https://www.aurone.com


La mobilité est présente de plus en plus. Elle compte beaucoup et c’est pourquoi qu’aujourd’hui, elle mérite toute votre attention et votre considération. Si vous souhaitez et désirez que votre PME résiste à la concurrence, vous devriez vous poser cette question: votre site Internet est-il réellement compatible avec les appareils mobiles? Devez-vous inclure un

design UX pour mobile?

C’est devenu maintenant essentiel et nécessaire de miser sur une version mobile de votre site de e-commerce car plusieurs offrent déjà des sites pour la mobilité. Cependant, nous désirons tous que les boutiques en ligne améliorent la convivialité. Mais qu’ells adaptent aussi la conception de leurs plateformes aux usagers mobiles.

Voici donc pour vous ici, mes 5 meilleurs conseils de conception à considérer afin d’offrir aux utilisateur mobiles, une meilleure expérience d’achat …


1. Une interface simplifiée

Trop souvent que pas assez. Le désordre de certaines pages Web provoquent des tas de confusions dans l’esprit des utilisateurs qui le visitent. C’est pour cette raison qu’ il est essentiel d’éviter d’encombrer votre e-boutique avec trop de bannières, images, des liens inter-sites, des publicités, etc. Avec la petite taille des écrans de mobilité, il est préférable de ne pas perdre l’attention des usagers sur plusieurs distractions inutiles. Si vous désirez vendre vos produits et services, donnez aux internautes, les meilleures chances possibles de se concentrer essentiellement sur vos offres et supprimez tout ce qui est inutile et secondaire.


2. Gros doigts = gros boutons

Différamment des PC de bureau, équipés d’une souris et d’un curseur précis, la mobilité offre généralement un écran tactile. Alors, ayez touours à l’esprit qu’il existe des internautes mobiles avec de petits doigts fins et d’autres avec de gros doigts épais. N’oubliez jamais qu’un pouce ou les deux pouces sont plus sollicités que les index par plusieurs.

Offrez une interaction qui soit facile et conviviale pour tous. Les internautes ont différentes habitudes d’utilisation de leurs appareils de mobilité via une interface mobile bien adaptée à leurs besoins. Offrez des boutons d’appel à l’action et des liens suffisamment grands pour les rapprocher des bordures et du bas. Ceci aidera la navigation pour tous les internautes et les empêchera de cliquer sur des zones non appropriées et de prendre des mesures inattendues.

Rappel:

Souvenez-vous qu’une bonne expérience mobile est celle qui ne nécessite aucun zoom. Mais cependant, uniquement de faire défiler l’écran vers le bas ou vers le haut et d’éviter toute interruption de naviguation.


3. Le contenu mène l’expérience utilisateur

Peu importe la solution mobile sélectionée; responsive design, une version mobile de votre site Web e-commerce ou même une application. Le contenu important se doit d’être affiché en priorité. Avec les petites tailles d’écran, les fonctionnalités majeures doivent être aisément atteintes avec une grande facilité d’utilisation. Le contenu prioritaire comprend: le champ de recherche, vos catégories de produits, votre panier, la connexion au site, l’inscription et les données de contact. Ils peuvent être présentés sous la forme de boutons, icônes, hyperliens, pop-ups, menus déroulants, etc. C’est essentiel que votre contenu important soit facilement accessible par tous depuis chaque page. Ceci pour aider les usagers à naviguer sur votre plateforme, rechercher des produits précis, enregistrer, se connecter, effectuer un achat ou envoyer un courriel.


4. Offrir l’option « Guest Checkout » (Achat Invité) bien en vue

Les usagers n’apprécient pas les longues procédures de remplissage de formulaires. La nécessité de se connecter au site et de s’enregistrer sur un compte avec leurs données personnelles peut en décourager plusieurs de passer à l’action. Par contre, ne forcez pas vos nouveaux visiteurs à devenir des clients réguliers. Surtout qu’ils ne sont certainement pas prêts et laissez-les continuer en tant qu’invités sans les force à créer un compte.

Toutefois, obtenir des usagers avec la mobilité qui ignorent votre «Guest Checkout» équivaut à ne pas avoir cette option du tout. Placez le focus sur son design. Cela afin qu’il se démarque (qu’il soit plus visible que le bouton d’ouverture de session et de connexion). Placez-le bien en vue sur chaque page. Un “checkout sécurisé” garanti et réduit le doute lorsque les internautes naviguent sur votre e-boutique.


5. Tests, tests, encore des tests !

Vous lirez surement plusieurs recommandations de toutes sortes basées sur des expériences utilisateurs de quelqu’un d’autre. Mais si vous désirez trouver la vraie solution plus concrète pour vous. Alors, faites des tests A/B afin d’identifier la meilleure version pour votre site Web mobile qui soit la plus efficace. Personne ne sait mieux que vous ou vos usagers ce qui fonctionnera le mieux. Simplement de légères modifications de conception peuvent entraîner des changements très différents. Ces changements auront certainement un impact sur votre choffre d’affaires.



Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.


L’ achat vocal : le futur du e-commerce ?

L’ achat vocal : le futur du e-commerce ? 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.
Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia,https://codeur.com, https://blog.hubspot.com, http://www.edisonresearch.com, 
Image à la Une : courtoisie de Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia

Effectuer un achat vocal  en ligne en utilisant simplement sa voix. Cela semble un peu insensée , vous me direz… Et pourtant! Avec le développement des enceintes intelligentes connectées (smart speakers), l’achat vocal en ligne commence à émerger.

C’est exactement le sujet d’une étude de HubSpot qui fait le point sur l’usage des enceintes intelligentes connectées (smart speakers) et amène de toutes nouvelles pistes sur le futur de l’achat vocal en ligne.


L’achat vocal en ligne avec des enceintes intelligentes connectées (smart speakers)

À cette question-ci ;

“Avez-vous déjà utilisé une enceinte connectée pour faire un achat vocal ?”, 30 % des personnes interrogées répondent Oui.

** 49, 4 % des répondant indiquent que non,

** tandis que les 20, 5 % restant ne possèdent pas d’enceintes intelligentes connectées (smart speakers)

achat vocal


Cette enquête démontre aussi une petite différence entre les États-Unis et le Royaume-Uni, où les participants au sondage ont notamment répondu : “non”.

Si ces chiffres semblent démontrer que l’ achat vocal en ligne est peu utilisé, ils pourraient aussi simplement refléter une adoption encore faible des enceintes intelligentes connectées (smart speakers).

achat vocal-2


Le prochain graphique démontre la part des différents utilités que les répondants font des enceintes intelligentes connectées (smart speakers). :

achat vocal 3

On peut observer que plus de la moitié (51, 1 %) n’utilisent pas des enceintes intelligentes connectées (smart speakers), ce qui mène directement dans le sens de l’hypothèse démontrée plus haut : le taux d’utilisation de ces enceintes intelligentes connectées (smart speakers) n’est encore  populaire.

Cependant, chez les personnes qui font l’usage des enceintes intelligentes connectées (smart speakers), on retrouve les utilisations sages suivantes :

  • Consulter la météo (12, 3 %) ;
  • L’ achat vocal (10, 4 %) ;
  • Poser des questions par le biais de la recherche vocale (8, 9 %) ;
  • Écouter des balado-diffusions (6, 9 %) ;
  • Suivre l’actualité médiatique (5, 4 %).

Si les enceintes itelligentes connectées demeurent encore peu utilisées pour effectuer des achats en ligne, il faut regarder 2 aspects :

  • Une majorité de personnes n’utilise pas (encore) ce type d’appareil ;
  • Le shopping est, mine de rien, le deuxième usage le plus répandu des smart speakers (derrière la météo).

CONCLUSION :

Une autre étude publiée par HubSpot amène aussi une clé de compréhension intéressante :

Cette étude nous démontre effectivement que l’ajout d’un article à une “shopping list” est l’un des usages les plus populaires des enceintes connectées.

Ce qui ne signifie pas nécessairement effectuer un achat, entendons-nous bien.

Plus intéressant encore : cet usage est moins prisé par les “First Adopters” (les premiers à avoir acquis des smart speakers, dès leur apparition) que par les “Early Mainstream” (c’est-à-dire les acheteurs un peu plus tardifs).

Ceci tente de démontrer que, plus les enceintes intelligentes connectées seront utilisées par des “acheteurs tardifs”, plus elles seront utilisées pour des achats en ligne (ou pour des tâches liées à un  simple achat).

Cependant ceci n’est que supposition, et on ne peut pas dire réellement que l’achat vocal en ligne deviendra la nouvelle  mode e-commerce de demain.

Mais, avec l’apparition grandissante de ces nouveaux appareils, il faudra regarder de plus près ce nouveau phénomène au cours des années futures.


Les enceintes intelligentes connectées (smart speakers) Comment ça marche ? 

Afin de mieux savoir comment bien utiliser votre smart speaker et en connaître plus sur ce sujet  suivez ce lien !


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

PME : quelle est l’utilité d’avoir un site web ?

PME : quelle est l’utilité d’avoir un site web ? 0

Article écrit et publié par : Éric St-Gelais
Source: www.  https://www.combustible.ca, Éric St Gelais Web Design & Multimédia
Image à la Une courtoisie de : Freepik

Il de cela une dizaine d’années (une éternité dans le monde du Web), les revenus moyens d’une PME lié à un site Internet en Amérique du nord était plus élevé d’environ 1,5 millions de dollars.

Depuis tout ce temps, l’importance vitale de bien sortir dans les résultats de recherche (se positionner) sur Internet s’est grandement accentuée. Et pour une PME, cela veut dire que vous ne pouvez donc plus vous en passer. Et ce, même si vos revenus sont bons et que vos affaires vont bon train…  Elles iraient beaucoup mieux, un bonus, si vous étiez présent sur le Web!

Voici 6 arguments majeurs qui confirment l’utilité d’avoir un site Web pour votre PME.


1. Répondez à la demande des internautes et des consommateurs 

Plus de 89 % des consommateurs se renseignent sur le Web avant d’acheter en ligne ou à votre place d’affaires . Selon un sondage de Fleishman-Hillard. Si vous n’êtes pas en ligne, vous vous enlevez automatiquement des résultats des moteurs de recherche, qui constituent une perte de futurs potentiels.

Avant de réaliser votre site, tentez d’effectuer une recherche des mots-clés en lien avec vos activités. Cela vous donnera la chance d’identifier le nombre de recherche dans la région que vous aurez préalablement ciblez. Et comment bien positionner votre site Internet afin d’optimiser son SEO (référencement naturel). Utilisez les outils gratuits comme le planificateur de mots-clés de Google . Ils ont justement été créé afin de permettre d’identifier une stratégie en amont.


2.  Bien présenter votre PME, vos offres de produits et vos services

Nous sommes maintenant bien loin de l’époque où il fallait avoir un site dans une zone de trafic. Et ceci, afin d’accroître ses chances d’obtenir de nouveaux prospects. De nos jours, Vous devez être vu sur Internet. Sinon, vous n’existez pas ! Afin d’exister, il vous faut une vitrine, celle-ci est votre site Web. Celui-ci vous permet de présenter, vos services, vos produits, vos nouveautés et vos promotions, à votre façon, sans avoir à payer des frais immenses dans les médias traditionnels.

Toutefois, votre site Internet est maintenant la fondation de votre stratégie de marketing web, qui vous permet d’attirer plus d’internautes, donc plus de clients en devenir. Avec, en plus, leur consentement ultime. Ainsi avec un site Web. Vous pourrez donc envoyer des offres, en récoltant des adresses courriel, grâce à une infolettre, un concours etc… Ce sont des moyen simples et efficaces et relativement peu onéreux afin de vous offrir plus de visibilité sur la grande toile.


3. Offrez un bon soutien  à vos clients 

support PME

La satisfaction de vos clients s’obtient avec un service à la clientèle de grande qualité, cela inclut le soutien à apporter à vos clients existants, que ce soit pour l’utilisation de vos produits, le fonctionnement de vos services, ou les questions de logistique. En y publiant toutes les informations possibles en lien avec vos produits/services, en créant une rubrique « Foire aux questions » (FAQ), en offrant un service de support en direct (en ligne, pour les grosses PME) avec vos clients ou en affichant nettement vos informations de contact. Vous devenez très disponible et démontrez que vous êtes à l’écoute.


4. Notoriété :  faîtes connaître votre PME, votre personnalité corporative, votre marque de commerce

Votre site Internet se doit d’être à l’image de votre PME. Sur votre site Web, vos visiteurs doivent s’identifier facilement à votre promesse de vente unique et ce que vous faites. Surtout sur votre page d’accueil ! En d’autres mots! Ce n’est pas suffisant un site Interne afin d’attirer de bons prospects qualifiés. Vous devez, en tout temps, garder une attention particulière à votre image de marque sur Internet. Présentez-vous de façon originale et bien structurée. Les utilisateurs qui voient que vous pouvez répondre à leurs besoins avec votre offre et deviennent maintenant automatiquement des prospects.


5. Éduquez votre audience

Votre plateforme Internet est un lieu virtuel. Afin de privilégiée l’information pour éduquer votre clientèle et bien vous positionner en terme d’expertise.

Avec un blogue, vous pouvez faire grimper votre crédibilité.  Attirer du trafic régulièrement sur votre site Web. Les publications sur votre blogue sont autant de « portes d’entrée » que de nombre d’articles publiés, que de nombre de nouveaux mots clés pour votre site. Tout cela attire une multitude d’internautes vers votre site via les moteurs de recherche. Sans oublier les partages sur les réseaux sociaux. De plus, la publication de votre contenu exclusif, pertinent et régulièrement mis à jour contribue grandement à améliorer votre SEO (référencement naturel). Contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire d’investir des sommes astronomiques pour garder votre blogue actif 


À lire : le marketing de contenu est 62 % moins coûteux que le marketing traditionnel.


6. Et n’oubliez surtout pas de rendre vote site Internet accessible sur tous les types supports…

Pour que votre site Internet livre tous les résultats souhaités, vous devrez éviter les erreurs fréquemment commises, une des plus rependues et non la moindre est l’accessibilité du site Web sur les mobiles. Votre site Internet doit être compatible avec tous les types de supports. Car le nombre croissant de consommateurs effectuant leurs recherches à l’aide d’un smartphone ou d’une tablette à beaucoup augmenter. Un sondage a démontré que 70 % des utilisateurs d’un smartphone ont effectué quand même des recherches sur un produit. Et ce, alors même qu’ils étaient dans un commerce.

N’oublié surtout pas tout ce beau monde de prospects simplement parce que votre site n’est pas « Responsive Design, Design Adaptif,  mobile-friendly ». Prenez bien note que ces aspects sont maintenant essentiels et pris en compte par Google dans son nouvel algorithme afin de les classer dans ses résultats. Maintenant nous sommes à l’ère de L’application mobile…


Prochaine étape : quelles sont les pages essentielles d’un site web ? Discutons-en et laissez-nous un commentaire ci-dessous!


 

Taux de conversion : Votre site a-t’il un faible taux ??

Taux de conversion : Votre site a-t’il un faible taux ?? 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia, https://www.codeur.com, Google Analytique

Image à la Une : courtoisie de Fotolia


Votre plateforme Web est une façon efficace de communiquer avec votre clientèle. Celle-ci a pour but de les interpeller et les aider à résoudre un questionnement.

Construite par un pro, elle se doit d’être une machine à conversion…

Si vous sentez que votre taux de conversion n’est pas à son meilleur. C’est  peut-être qu’il y a un os à quelque part !

Afin de vous placer sur la bonne voie, Je vous offre les 6 raisons majeurs qui empêchent les internautes de se convertir.


1. Votre site Web est tout croche et n’inspire pas  la confiance des internautes

Questionnement : Est-ce que tous les critères sont présents afin de convaincre vos visiteurs de la qualité de votre sérieux, de vos compétences, expertise et de vos produits/services offert par votre organisation ?

Afin d’inspirer la confiance, votre site Web se doit d’être moderne, fluide et comprendre tous les mentions légales nécessaires, ainsi que des conditions générales de vente s’il y a lieu (pour un commerce électronique).

Mais ce n’est pas simplement cela, il y a aussi différents autres éléments qui peuvent miner la confiance de vos visiteurs:

taux de conversion moche

taux de conversion moche

  1. La présence d’une page « qui sommes-nous ? À propos, Historique etc … »
  2. De bonnes illustrations et du texte de qualité et sans fautes
  3. Des méthodes de contact simples et accessibles facilement, et mises en avant
  4. Un blogue avec partages et interactions avec vos lecteurs et ça, régulièrement mis à jour (et au contenu utile en lien avec vos activités)
  5. Une présence active sur les réseaux sociaux principaux
  6. Des avis ou témoignages de clients sur vos fiches produit et vos articles

2. Votre contenu est de piètre qualité, mal écrit, bourré de fautes etc..

Si votre plateforme ne convertit personne, c’est peut-être parce que les visiteurs n’y trouvent pas les informations recherchées et nécessaires à leur conversion.

Dès ce moment, posez-vous la question : qu’est-ce que vos visiteurs recherchent lorsqu’ils font appel à vous ?

Grâce à ces réponses, vous aurez un peu de viande après l’os afin de créer du contenu qui répond leurs besoins.  Avant tout soyez utile.


3. Votre offre et votre valeur ajoutée ne sont pas claires et nettes

Soyez clairs sur votre offres et les bénéfices qu’ils  peuvent leur apporter.

Dites de façon nette et précise la raison pour laquelle vos prestations conviennent à vos visiteurs. Que font-elles pour eux ? Quels résultats et avantages peuvent-ils obtenir en vous choisissant ?

Les visiteurs doivent être convaincus que vous êtes capable de répondre précisément à leurs attentes.


 4. Vous ne proposez rien (ou rien de qualitatif). Vous n’offrez rien en échange, aucun avantage, pas de promos ou concours en échange des données prospects. Il y a aucun avantage à vos clients de vous faire confiance

Vous désirez que vos visiteurs s’inscrivent à votre liste de contacts, infolettre etc… Mais que leur offrez-vous en échange ?

Si ils sont comme moi et ils le sont, les internautes donnent rarement leurs coordonnées de façon volontaire et spontanée. Ils doivent être convaincus de recevoir quelque chose en échange.

Prenez le temps de préparer du contenu premium de bonne qualité, Engagez un rédacteur professionnel s’il le faut comme un blogue , une vidéo de formation ou une méthodologie qui répond aux besoins de votre marché.

Proposez-la en téléchargement gratuit, avec un texte argumenté qui incite vos prospects à laisser leurs coordonnées. Ce qui nous amène au point suivant…


5. Vos formulaires sont trop longs ou complexes

 Personne n’a envie de se casser la tête en quatre et se compliquer la vie, encore moins sur Internet (pensez à vos visiteurs mobiles).

Afin de convertir un maximum de visiteurs en prospects, vos formulaires doivent tous être simples, conviviaux et courts.

Placez seulement les champs nécessaires afin de segmenter vos futurs clients. En plus de leur nom, prénom et adresse courriel. Vous pourrez demande une ou deux informations complémentaires (âge, poste occupé, taille de l’entreprise, lieu d’habitation…),.Mais pas plus ! Ne demandez jamais leur numéro de téléphone sauf si vraiment nécessaire.


6. Vous n’avez aucun appel à l’action (action call) sur votre site

0 appel à l’action ? Dans ce cas, votre site ne transforme pas parce qu’aucun message n’encourage la conversion. Vous vous devez encourager à l’action par un bouton , lien etc…

Dites clairement ce que vous attendez de vos visiteurs. La prise de RDV, une demande de soumission, l’inscription à une période d’essai, une infolettre etc…

Plus les internautes seront encouragés à l’action, plus votre taux de conversion s’améliorera.


Conclusion:

Si votre taux de conversion est faible que vos attentes sont plus grandes, regardez du côté de ces raisons pour améliorer votre site Web et consulter un professionnel. N’oubliez pas aussi de regarder l’aspect SEO (est-ce que vos pages ressortent sur des mots-clés ciblés ?) et ergonomie (temps de chargement des pages, menu trop détaillé…).

Contactez moi  pour plus d’information sur ce sujet.


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Site Web ? Blogue? Médias sociaux? partie # 1

Site Web ? Blogue? Médias sociaux? partie # 1 0

Partie # 1


Article écrit & publié par : Éric St-Gelais.
Source : Conférence de M. Benoit Déscary (Conférencier et consultant en communication et créateur du blogue descary.com)

Image à la Une:  ©Éric St-Gelais Web Design & Intégration Multimédia


Avoir un site Web ou ne pas en avoir?

      Je tenterai de faire la relation entre le blogue, le site Web et les médias sociaux. Est-ce que ça vaut encore la peine d’avoir un site Web avec un blogue intégré et de tenir cela à jour en contenu. Publiér des articles, publications de tout genre… Et je vais vous expliquer ou tenter de vous démontrer pourquoi, car il faut tout de même le supporter ce site, avoir quelqu’un à l’interne ou une ressource externe pour s’en occuper et le faire vivre face aux médias sociaux, ou vaut-il mieux utiliser seulement les médias sociaux ? À ces deux questions pièges je vous répondrai “OUI” et “NON”…! Voici maintenant pourquoi…


Les communications changent.

   Les moyens de communications changent beaucoup. Rapidement nous pouvons en être exclus si on ne fait les bons gestes à temps. La façon de se faire trouver, voir et se faire connaître, a considérablement changé depuis les années 80. Utilisez-vous encore le télécopieur (FAX)?? La poste ?? Cherchez-vous encore dans les Pages Jaunes pour trouver quelqu’un ou une organisation?? Les petites annonces dans les quotidiens papiers sont en voie de disparition.

Je parie maintenant que la majorité des gens tape au clavier directement dans Google pour trouver un simple numéro de téléphone … Et avec Google Map, obtenir l’adresse et le chemin à suivre pour vous s’y rendre et voir tous les autres offres similaires dans le secteur recherché. On est loin du 411 à 50 cents ou des pages jaunes!  

    Depuis 4 ou 5 ans un virage complet s’est effectué. On se dirige maintenant vers tout ce qui est social ou communauté en ligne et j’y inclus aussi toutes les plates-formes Web nouvelles tel le blogue. Ils évoluent continuellement et se développent à une vitesse exponentielle. Puisque de nos jours, toutes organisations, compagnies ou tout autres formes de commerces peuvent être propriétaire de leur propre blogue sur leur site web. Ou sur une autre plate-forme en lien avec les sites Web de ceux-ci, auxquelles nous pouvons y ajouter et rafraîchir l’information souhaitée ce qui vous permets de publier du contenu à valeur ajoutée. Y a pas plus bête qu’un site statique qui ne bouge pas, ainsi ce n’est qu’une vitrine, une carte d’affaires ou de visite sur le Web. Alors que maintenant, des plates-formes peuvent aller beaucoup plus loin que cette simple fonction de présence non visible. Donc les outils traditionnels sont en grande chute libre. Plusieurs d’entre-nous ne maîtrisaient pas ces même outils traditionnels …

Enfin bref …

     Pour finir avec les médias traditionnels, voila quelques données qui pourraient vous faire réfléchir et voir la situation sous un autre angle. Au États–Unis, une statistique qui facilement peut s’appliquer pour nous Canadiens. Celle-ci dit que l’âge moyen de la majorité des gens qui regardent la télé et lisent les journaux papiers on en moyenne entre 59 et 73 ans. Donc on remarque que l’âge est assez élevé de ceux qui consomment les médias traditionnels tels que nous les connaissions depuis des dizaines d’années. Un exemple concret près de chez nous le quotidien  « La Presse » qui a lancé sa plate-forme la « Press PLUS », et a abandonné ses publications papier, fini le journal papier à la maison. On remarque aujourd’hui, même des jeunes qui ne lisaient et ne consultaient pas les journaux papiers alors que maintenant beaucoup plus de jeunes les consultent ainsi qu’auparavant.


Temps réelle et mobilité

      Je suis certain que si je pose au lecteur, la question suivante : Qui possède un téléphone intelligent parmi vous…? La plupart d’entre vous vont dire oui, alors que de plus en plus de gens l’adopteront au fil des ans. Donc comme je disais au début. Tout ce qui est sociaux est gagnant, et le téléphone intelligent et la mobilité accélère l’utilisation des médias sociaux, du Web et de tout ce qui est Internet. Ce phénomène croit à une vitesse inimaginable.

Faîtes votre propre évaluation de votre stratégie

On évalue maintenant que l’accès à Internet depuis un appareil mobile sera aussi important qu’un poste de travail fixe ou ordinateur portable, et cela depuis fin 2014, donc on est en plein cœur du changement et la courbe continue de favoriser grandement la mobilité. Donc ce qui amène à revoir nos façons de se faire voir et se faire trouver. Alors vous savez surement que cela veut dire ?

Donc si votre site Web utilise la technologie « Flash » ou n’est pas compatible avec la mobilité, tablettes et téléphones intelligents, cela veut dire que vous êtes totalement invisible ou presque… Donc très important d’avoir un site Web qui va s’adapter à toute forme d’écran (Design adaptatif) ou une version de site en parallèle pour la mobilité.

Le temps réelle

    Donc cela nous amène à échanger en temps réel. Ce qui veut dire que la communication avec les membres de votre réseau est constante et complète. Donc que se soit sur Twitter, Facebook, votre blogue ou site Web, on échange de plus en plus en temps réel. Mais même si on est en temps réel. Nous devons tout de même prendre le temps de respirer et de prendre le temps de répondre adéquatement.  Bien de valider une information reçue surtout dans le monde des médias publics et informatifs. Il n’y a pas que Twitter et Facebook qui sont en temps réel, mais aussi « Google ».  Aujourd’hui, lorsque vous faites une publication ou une mise à jour sur votre site Web, il y a de fortes chances que cette mise à jour là soit faite en quelques secondes au près de «Google » et soit immédiatement indexée. Il y a six ou sept ans « Google » prenait au moins trois mois pour indexer votre site.

Maintenant lorsque vous le mettez en ligne , en moins d’une semaine il est indexé et par la suite dès que y effectuez des publications et des mises à jours tout cela est indexée instantanément … Une bonne raison pour encore une fois faire attention à tout ce que l’on publie en ligne … !!!

carte_média_sociaux-520x369

Carte de la répartition des médias sociaux dans le monde

Statistiques
Twitter 235M utilisateurs
Google 475M utilisateurs
*** Facebook 1 100M utilisateurs (beaucoup sont décédés, mais Fb ne ferme pas ces comptes) ***


Un Nouvel Eldorado…

        Pour en revenir à cette fameuse question sur : Doit-on encore avoir un site Web ou utiliser uniquement les médias sociaux ou uniquement son site Web? Selon l’évaluation de M. Benoit Descary (Conférencier et consultant et créateur du blogue descary.com: « Oui il faut continuer d’utiliser les médias sociaux parce qu’il y a beaucoup de monde sur les médias sociaux. Si vous avez un site Internet pour un commerce, une boutique, une entreprise, une organisation ou un portfolio d’artiste. Vous rejoignez uniquement les gens sur les médias sociaux et peu viennent sur votre site Web ou d’autres jamais ».

L’importance de posséder son propre site Web

Cependant, toujours selon l’évaluation de M. Benoit Descary, il importe grandement de posséder une plate-forme pour y mettre votre site et son blogue du type gestionnaire de contenu (CMS) tel que : WordPress, Drupal, Joomla, Magento pour ne nommer que les plus connus et pouvoir par la suite y faire ses propres mises à jours et y publier vos propres publications et en être le seul et unique propriétaire. Donc le blogue et le site Web devraient être au cœur de votre stratégie Web parce que justement vous en êtes propriétaire et le seul maître à bord.


 Donc voilà encore la meilleure manière de propulser son contenu et de démontrer son savoir faire au yeux du public.


*** La suite et deuxième partie de ce billet à venir demain sur la conférence de M. Benoit Descary à la télé du Canal Savoir(22) aux grands communicateurs de notre temps. ***


Vous avez des commentaires ou questions sur ce sujet?

Laissez-nous vos commentaires ci dessous

Vendre en ligne en région? Un incontournable.

Vendre en ligne en région? Un incontournable. 0

Article écrit et publié par Éric St-Gelais,
Source: CÉFRIO
Image à la Une : http://frenchweb.fr/


Dans l’environnement commercial régional ( Saguenay -Lac St-Jean) ou poussent les petites et moyennes entreprises, le commerce en ligne est presque inexistant et les commerces de ventes au détail devront s’y ajuster.


Vendre en ligne en région? Un incontournable.

Les commerçants locaux n’ont qu’à se prendre en main, réagir rapidement, et se propulser sur le marché du Web avec une stratégie se basant sur le positionnement géographique et une clientèle bien ciblée. Les achats en lignes et leurs acheteurs  sont là et n’attendent que vous, pour se manifester soit par un téléphone, une visite,une question?? Ou tout simplement un achat, une commande, une réservation, tout cela en ligne, voila maintenant la façon de se faire voir et connaître. Le magasinage sur le Web est de plus en plus populaire et le nombre d’achats en ligne explosent d’une manière exponentielle.

indice-commerce-electronique-quebec-2007

indice-commerce-electronique-quebec-2007


Maintenant, en 2017, selon une enquête du CÉFRIO (un centre de recherche et d’innovations dans les organisations) le magasinage sur Internet seulement  ici seulement  au Québec, s’établissait à 9 Milliards de dollars dépensés en ligne en produits, biens et services de toutes sortes. L’avantage de la vente en ligne, mais locale, reste toujours et encore les conseils , la proximité et le service après vente… Voila de bons arguments  à votre avantage !

Le commerce électronique

Le commerce électronique


LE CYBER ACHETEUR ? MONSIEUR TOUT LE MONDE !

Il n’en reste pas moins que le montant du panier moyen a baissé de 3 % à 110.00 $ en 2015, contre 117.00 $  en 2011. C’est là aussi le montant moyen le plus bas depuis 2005. Cette baisse a toutefois été compensée par l’augmentation du nombre de cyberacheteurs et du nombre d’achats effectués par chacun dans l’année : seize en moyenne. Il y a eu 57 millions de transactions sur Internet en 2016.

Sur les plus de 7 millions de québécois connectés à Internet, 5.5 millions sont désormais des cyberacheteurs, soit plus de 77 %. Année après année, leur profil s’équilibre. Certes, les achats sont toujours plébiscités par les 25-34 ans (87,7 %) mais les écarts tendent à se resserrer. Avec plus de 74 %, la tranche des 65 ans et + connaît la plus grande progression d’Internautes conquis par le commerce électronique (32 %).

L’année 2017 devrait également être marquée par un bond de la consommation sur smartphones (30 % des québécois veulent acheter par ce biais) et des tablettes. Ce qu’on appelle désormais le m-commerce (commerce sur Internet par le biais d’appareils mobiles) a représenté 5 milliards en 2016, soit 38 % des ventes sur Internet au Québec.





 

Blogues ou sites Web: quelles différences?!

Blogues ou sites Web: quelles différences?! 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais

Source : WordPress, W3c, http://www.lafabriquedeblogs.com/ .

Image à la Une: courtoisie de :Wordpress.org


Blogues ou site Web: quelles différences?!

Blogues et sites Web tendent à évoluer vers un hybride mariant le meilleur des deux monde grâce aux CMS en général et à WordPress en particulier.

La distinction entre les blogues et les sites Web a-t-elle encore un sens? Plus maintenant grâce à un outil puissant, flexible et simple comme WordPress. Il a permis à ces deux types de contenu internet de se rapprocher de plus en plus étroitement. Au point qu’il est parfois difficile de les distinguer. Mais premièrement, quelle est la difference entre un blogue et une site Web???

Définition: le blogue est un site

Pour enfin savoir ce qui les rapproche et ce qui les différencie. Examinons les caractéristiques de base des blogues et du site Web :

Site Web

  • Son contenu est statique. Les mises à jours sont sporadiques;
  • Son ton et la forme sont plus formels;
  • C’est un mode de communication à sens unique: l’interactivité n’est pas sa vocation première;
  • C’est la solution classique pour les sites institutionnels d’entreprises ou les sites de ventes en ligne.

Blogues

  • Son contenu est  beaucoup dynamique. Il est  toujours et continuellement mis à jour;
  • Son ton et la forme sont beaucoup plus personnels, en lien avec les préoccupations de vos clients;
  • Son nteractivité via les commentaires, les avis des lecteurs est nécessaire afin d’alimenter le débat;
  • Un blogue est un must afin d’animer une communauté et pour y développer sa notoriété – même s’il est encore trop souvent considéré comme un simple  «accessoire».

WordPress,  les CMS, blogues et sites à la foisconceptio web |SEO / SEM positionnement référencement

Ainsi, les différences entre le simple site Web et blogue s’évanouissent peu à peu. Prenons  par exemple WordPress : anciennement utilisé pout créer des blogues. Il est devenu l’un des CMS (content management system) les plus utilisés par les développeurs et est aujourd’hui  une référence mondiale dans la conception de sites Web complets. C’est pour cette raison que  le blogue est en réalité devenu de nos jours le genre de site Web dans lequel son contenu et la proximité avec les usagers sont les seules et uniques rois.

Les blogues, ou comment communiquer facilement

Si un blogue est un type de site Web, pourquoi devrais-je l’adopter? Quelles sont ses  plus grandes forces?

Rapidité & flexibilité

Pour ceux qui l’ignorent, un blogue est un ensemble d’articles ou communément nommés billets.  Les articles publiés à intervales fréquents et ordonnés de manière antéchronologique. Ainsi, vos lecteur accèdent d’emblée à l’information la plus fraîche, au contenu le plus chaud. L’un des principaux avantages d’un CMS est de permettre la publication facile et rapide de contenus divers (audio, video, textes). Contrairement, la mise à jour d’un site internet traditionnel / statique peut s’avérer longue, pénible et coûteuse si vous n’êtes pas familier avec le code d’un site en HTML5.

Optimisation SEO beaucoup plus simple

« Miroir,miroir, dis-moi quel site Web est le plus beau et pourquoi l’est-il?! ». Michelle Blanc – la reine du web au Québec -, interroge fréquamment ses lecteurss sur ce sujet: «préférez-vous un beau site ou un bon site?». Les deux! Mais l’efficacité demeure la seule clé du  succès. Outre son contenu et son ergonomie, un bon siteWeb débute par être aisément et facilement «trouvable» par les moteurs de recherche. Ainsi, l’optimisation de votre contenu de blogue est grandement simplifiée grâce au « pinging » qui dicte automatiquement aux moteurs de recherche tels que GOOGLE ou YAHOU par exemple que du nouveau contenu est publié sur votre platforme. Une exellente occasion pour les robots de ces moteurs de recherches de passer faire un tour sur votre sit Web et d’indexer ce nouveau contenu! De cette manière, les blogues sont immédiatement en 24 heures indexés plus souvent – et plus rapidement! – que les sites statiques.

Notoriété decuple

Le principe même d’un blogue est de développer et fonder une communauté avec laquelle il entretiendra des relations d’intérêt autour d’un thème général ou un sujet donné. Il est donc plus facile pour un bloggueur de se créer une notoriété et une communauté de lecteurs. Évidamment, il est possible de publier ces mêmes billets ou contenu sur un site Web complètement statique. Mais  cependant l’exercice est devenu beaucoup plus compliqué par une personne  non initié à la programmation HtML5 et CSS3 et sans aucunes connaissances techniques.

Economies et Faites-le vous-même (do it yourself)

Si votre budget disponnible est plutôt mince et serré, alors un blogue est très certainement une piste à suivre. Effectivement, vous pouvez créer ce dernier vous-même en quelques minutes, à l’aide de thèmes prédéfinis et gratuits. Dans le cas d’un site statique, même si votre  ami ou voisin vous le développe dans son sous-sol pour une bouchée de pain, il vous faudra toujours prévoir un budget pour les futures modifications et les nouvelles mises à jour. De plus, en l’absence de «ping», il vous faudra inviter vous-même les robots des moteurs de recherche à indexer votre nouveau contenu. Pour toutes ces raisons, un blogue se révèle généralement moins onéreux et beaucoup plus simple comme solution pour un meilleur résultat et une meilleure qualité.

Et vous après la lecture de ce billet, êtes-vous plutôt site Web statique ou blogue? J’espère les deux! Car, comme vous l’aurez compris, les deux sont entièrement et intimement lié et se combinent grâce à des outils ultra-flexibles, libres et faciles d’usage. Ils vous offrent le meilleur des deux mondes en une seule interface. Si c’est le cas de WordPress, alors, pourquoi  vous s’en priver?

Pour votre nouveau site ou une refonte et transition vers votre nouveau blogue qui fera de vous et votre entreprise un leader dans votre champ d’activité…!!!

N’hésitez pas à me contacter

Éric St-Gelais | Web Design

Web Design au Saguenay |Conception Site Web | Refonte de site | Positionnement stratégique | Rédaction de contenu |Intégration Multimédia |Publicité Web.