conception web

WordPress ou Wix : lequel choisir?

WordPress ou Wix : lequel choisir? 0



Vous hésitez entre WordPress ou Wix pour créer votre site Internet ? Je mentionne que WordPress est sans contredis le systéme de sites Web (CMS) le plus utilisé sur la planète, et il n’est pas la seule option. Wix est un autre genre de créateur de site populaire qui vous offre la possibilité de créer facilement un site Internet…

Dans ce billet, Je vais comparer Wix à WordPress et mettre en avant leurs avantages et leurs inconvénients. Je souhaite que ce petit comparatif vous permettra de déceler quelle système vous convient le mieux. 

*** Remarque: Cet article compare Wix et WordPress.org en mode hébergé chez un fournisseur d’hébergement qualifié

PAS  WordPress.com

J’ai identifié 5 aspects importants: 

Regardons ensemble comment WordPress ou Wix se positionnent dans chacune de ces 5 aspects
  1. Prix et coûts
  2. Convivialité (Facilité d’utilisation) 
  3. La conception et la mise en page
  4. Flexibilité et souplesse : extentions(plugins) et applications
  5. E-commerce : facilité d’adaptation et de gestion

1. Prix et coûts

Le coût de la conception d’un site Internet est un aspect important lors de votre choix de plateforme. La totalité au final, dépendra entièrement de vos besoins. Mon but est de tenter de vous aider afin que vous puissiez faire le meilleur choix selon tout ce dont vous avez besoin dans les limites de votre budget. 

Comparons les prix de WordPress ou Wix pour savoir lequel offre le meilleur rapport qualité prix. 

Wix: 

Wix offre gratuitement un constructeur de base de site Internet. En revanche , il y a 2 inconvénients incontournables. En premier lieu, le pire selon moi !! Il ajoute des publicités de marque Wix en haut et en bas de votre site. Secondo, vous ne pouvez pas utiliser un vrai nom de domaine personnalisé pour votre propre site Web.

*** L’adresse de votre site sera donc: nomutilisateur.wix.com/nom du site. *** Et non comme moi ericstgelais.net 

Enplus, le plan de base n’offre pas les add-ons nécessaires tels que Google Analytics, Favicons, le commerce électronique, etc. Pour ne plus voir des annonces et obtenir des fonctionnalités supplémentaires, vous devez obligatoirement passer à l’un des forfaits premium proposés. Évidemment!!! Tous les forfaits Wix premium ont leurs limites de stockage et de bande passante. Vous pouvez payer par mensualité ou pour un an avec un plan annuel. 

Le meilleur choix sur Wix est le forfait Illimité (12,50 $ / mois), le plus populaire, et si vous désirez une boutique de E-commerce, vous avez besoin d’un forfait de commerce électronique (16,50 $ / mois). 
Ceci n’inclut pas les plugins (extentions) et applications que vous choisissez d’ajouter ultérieurement sur votre site .

WordPress: 

Le C.M.S. (Content Management System) WordPress est disponible gratuitement pour tous. On demande souvent pourquoi WordPress est gratuit et y a t’il un piège? 

Aucun piège, le plus gros problème est que vous avez besoin de votre propre nom de domaine et de votre propre hébergement Web pour l’installer. Et ce n’est pas réellement un réel problème! Il existe plusieurs fournisseurs d’hébergement WordPress parmi lesquels vous pouvez choisir. Certains l’installent même pour vous!


Selon votre budget, vous pouvez commencer avec un forfait de base proposé par un fournisseur d’hébergement WordPress comme Bluehost ou OVH, qui vous coûtera vers les 2 ou 3$ par mois et qui comprend un nom de domaine personnalisé gratuit. Si votre budget le permet, vous pouvez utiliser un fournisseur d’hébergement géré par WordPress. 

Le coût d’un site WordPress augmentera si vous décidez d’utiliser des thèmes ou des plugins WordPress premium. Cependant, il existe des milliers de thèmes et de plugins WordPress gratuits que vous pouvez utiliser pour réduire les coûts. Vous pouvez ajouter n’importe quelle fonctionnalité à votre site WordPress à l’aide d’un plugin sans mettre à niveau votre plan d’hébergement. 

Conclusion: 

WordPress gagne sur Wix avec des forfaits plus flexibles auprès de plusieurs
sociétés d’hébergement. Le prix dépend de beaucoup de facteurs comme la quantité de ressources que vous utilisez . Vous êtes libre d’utiliser votre site WordPress à volonté, sans mesure.

2. Convivialité (Facilité d’utilisation)

La majorité des débutants ne désirent pas passer trop de temps à apprendre de nouvelles compétences. WordPress ou Wix vous permettent de réaliser des sites Web sans coder le HTML5, CSS3, le Java Script entre autres . 

Wix: 

Wix vous est offert avec des outils puissants et simples à utiliser afin de réaliser votre site Internet. Il propose une simple interface glisser-déposer (drag n’ drop ) dans laquelle vous pouvez sélectionner n’importe quel élément de votre site Web et débuter la modification dans une interface WYSIWYG ( What You See Is What You Get ). 

Vous pouvez faire glisser des éléments n’importe où sur votre site Internet, réorganiser des éléments sur toutes vos pages, rédiger du contenu et ajouter des médias (images, vidéos, etc. ) dans une interface simple. Plusieurs débutants y trouveront une facette bénéfique car cela leur évitera d’utiliser la programmation et traiter avec du code. 

WordPress: 

WordPress est offert avec un éditeur visuel afin de rédiger votre contenu et un outil de personnalisation qui vous permet de modifier les propriétés de votre thème dans un environnement WYSIWYG. Mais toutefois, par défaut, WordPress ne propose pas de constructeur de page glisser-déposer (drag n’ drop ) intégré. 

Afin d’obtenir le contrôle total du visuel, les usagers doivent se familiariser avec plusieurs sections telles que les menus de navigation les extensions ou encore l’éditeur de publication visuelle etc. Cela signifie que WordPress nécessite un peu d’apprentissage pour les débutants. 
En revanche, il existe des milliers de ” TEMPLATES ” (thèmes) qui facilitent grandement la personnalisation. 

*** VOUS POUVEZ DES THÈMES GRATUITS OU PRÉMIUM (PAYANTS) ***
Mais les prémium sont grandement plus complet et esthétiquement souple sans coder…
Voici des adresses pour trouver des thèmes de bonne qualité et avec un excllent support technique :
https://www.templatemonster.com/
https://themeforest.net
https://wordpress.org/themes/browse/featured/

Conclusion: 

Wix est timidement le gagnant ici. Et c’est son seul léger avantage notable. Les usagers n’ont pas besoin de passer beaucoup de temps à apprendre la plateforme ou à installer des extensions (plugins) avant de pouvoir créer leur site Web. En revanchet, ils devront toutefois comprendre les bases de WordPress et devront peut-être installer des extensions (plugins) afin de réaliser leur site Web. 
Cependant, vous pouvez utiliser de puissants constructeurs de pages WordPress comme :

 BeaverBuilder 
 Divi,
qui offrent beaucoup plus de puissance que le générateur autonome Wix.

3. La conception et la mise en page

La création et la présentation de votre site Web jouent un rôle important dans votre succès. Chaque propriétaire de site a besoin d’un design à la fois esthétique et convivial qui se distingue. 

Wix:

Wix offre plus de 500 modèles prédéfinis. Tous les modèles Wix sont entièrement réactifs et écrits en HTML5. À l’aide des outils intégrés, vous pouvez personnaliser davantage la conception de votre site, modifier la disposition et réorganiser les éléments à votre guise. 

Il y a des modèles disponibles pour chaque type de site. Les modèles sont divisés en thèmes ou en catégories telles que commerce, commerce électronique, loisirs, artisanat, personnel, marriage, église, etc. 
Un gros problème survient. C’est qu’une fois que vous avez choisi un modèle, vous ne pouvez plus le changer. Vous pouvez seulement le modifier et le personnaliser à volonté en utilisant uniquement les outils intégrés mais vous ne pouvez pas changer de modèle. 

WordPress: 

Une multitude de thèmes gratuits et payants sont disponibles pour le CMS WordPress. Les thèmes gratuits ont un support assez limité mais ils sont également soumis à un processus de révision strict. Les thèmes payants ou prémium offrent plus d’avantages et de fonctionnalités. Ils sont accompagnés d’options d’assistance premium. Ils sont aussi plus configurables.

Les thèmes WordPress vont des petits sites corporatifs, personnels, vitrines commerciales, jusqu’au aux sites de e-commerce complet et à part entière. La plupart des thèmes comportent des options de personnalisation puissantes. Vous êtes aussi libre de les personnaliser davantage à l’aide de vos propres codes de tout genre (css3, html5, JavaScript, SQL etc… thèmes et extensions (plugins). 
Avec un site tel que WordPress.org , les usagers peuvent télécharger des milliers de thèmes gratuits et extensions (plugins) à partir de ce site et ses répertoires. Pour les thèmes payants, il existe plusieurs boutiques de thèmes WordPress telles que 
ThemifyCSSIgniterStudioPress, Themeforest etc. 
De plus, vous pouvez m’engager comme développeur afin de créer un thème entièrement personnalisé pour votre PME ou organisation

Conclusion:

WordPress vous offre une multitude et une gamme complète de thèmes et bien plus vaste que celle de Wix. Les usagers de WordPress peuvent également et aisément changer un thème… Ou même, les personnaliser autant de fois qu’ils le souhaitent.

4. Flexibilité et souplesse : extentions(plugins) et applications

Les extensions (plugins) et les applications sont des fonctionnalités tierces que vous pouvez utiliser sur votre site WordPress.  
Comparons les applications et les plugins disponibles sur les deux plateformes et ce que vous pouvez en faire. 

Wix: 

Wix arrive avec près de 200 applications que vous pouvez ajouter à votre site Web. Ces applications offrent un large éventail de fonctionnalités telles que l’ajout de formulaires de contact, de galeries, de commentaires, de listes de courrier électronique, etc. 

La plupart des applications sont gratuites ou en version allégée. D’autres applications nécessitent des paiements mensuels et varient dans les prix. Bien que la collection d’applications soit limitée, elles couvrent les fonctionnalités les plus demandées par les propriétaires de sites. 

WordPress: 

Au moment de la rédaction de cet article, plus de 55 000 plugins gratuits sont disponibles dans le seul répertoire de plugins WordPress.org. Tout ceci sans parler des plugins premium disponibles sur d’autres marchés. 

Le dicton dit: si vous y avez penser, il existe certainement une extension (plugin) WordPress qui le rend possible. 
Que vous souhaitiez créer un formulaire de contact, installer Google Analytics, créer un site Internet, une web radio, destiné à vos membres ou vendre des cours en ligne, il existe déjà un plugin pour ça. 
Il est possible de faire à peu près tout ce que vous désirez avec WordPress. Il existe de nombreuses extensions (plugins) gratuites et premium (payantes) que vous pouvez utiliser sur votre site Web. 

Conclusion: 

WordPress assomme facilement Wix dans ce combat également. Malgré que la bibliothèque d’applications de Wix est en croissance, elle reste limitée, celle de WordPress aussi est en éternelle croissance. 

5. E-commerce : facilité d’adaptation et de gestion

Vendre en ligne est une autre caractéristique forte importante que beaucoup de débutants recherchent. Voyons comment WordPress ou Wix se distinguent dans le e-ommerce. 

Wix: 

Wix offre du e-commerce avec des forfaits payants. Cela signifie que les usagers bénéficiant d’un forfait gratuit sur Wix ne peuvent pas exécuter une boutique en ligne sans payer. 
Il existetrès peu d’applications tierces que vous pouvez utiliser pour vendre en ligne. Mais cependant, ces applications vous coûteraient encore bien plus chères avec tous leurs frais mensuels. Tout ceci sans oublier vos passerelles de paiement et toutes vos fonctionnalités très limitées. 

WordPress: 

La plupart des extensions (plugins) de e-commerce pour WordPress ont même leurs propres thèmes. De nombreux thèmes sont spécialement conçus pour fonctionner avec ces extensions (plugins). 

WordPress aide grandement la création de votre e-commerce à l’aide de l’extension (plugin) populaire WooCommerce, qui propulse plus de 42% des sites de e-commerce de la planète Web. Il existe également de plusieurs autres extensions (plugins) de e-commerce disponibles pour WordPress.

Conclusion: 

Si vous souhaitez créer un magasin en ligne approprié et être prêt pour la croissance, WordPress offre beaucoup plus de flexibilité, de liberté et de choix par rapport à Wix.

** Résumé du comparatif **

WordPress est de beaucoup supérieur à Wix en tant que plateforme de conception Web pour tout genre de site internet. Bien que Wix propose un constructeur de site plus facile à utiliser, Mais WordPress vous offre beaucoup plus sur le long terme.

Donc votre choix dépends du stade de développement de votre site, le mieux c’est de débuter avec Wix quand vous avez peu de peu de connaissances et d’expériences, puis changer pour WordPress dès que vos besoins augmentent.

Commentaires tirés du site aurone.com */*/*/*/*/*/*/*/*/*/*/*/*/*/*/*/*/*/ **

** Il faut préciser tout de même que pour de besoins important pour réaliser une boutique en ligne, nous recommandons de passer à des systèmes comme PrestaShop ou Magento. WordPress/WooCommerce est un très bon système dans le cas où on se limite à des besoins basiques et personnels, mais dès que les besoins se professionnalisent nous recommandons alors d’adopter des systèmes ecommerce experts. 

** D’une façon générale, pour débuter, il est très bien de commencer par des systèmes comme Wix, d’une part pour valider votre concept et votre modèle d’affaire, et d’autre part pour ne pas trop investir au début et pouvoir vraiment investir quand vous aurez vérifié que votre projet fonctionne. A partir de là, vos besoins grandirons et vous aurez forcément besoin de systèmes sur lesquels vous pourrez exercer plus de contrôle et que vous pourrez personnaliser à votre besoin exact, avec WordPress, Drupal ou Prestashop.

J’espére que cet article vous a aidé à comparer WordPress ou Wix et à bien connaître les pours et les contres.  


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

PME : quel type de site web utiliser ?

PME : quel type de site web utiliser ? 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia

www.codeur.com , https://graphiste.com

Image à la Une : courtoisie de 

https://ngvideo.fr É


Pour votre PME, de quoi avez-vous vraiment besoin comme site Web ? Quelle type de présentation, ou de format de site, conviendra le mieux à votre PME, vos activités, vos services, vos produits et à vos réels besoins ?


Afin de mieux répondre à vos intérogations, vous devrez, en premier lieu connaître les multiples différentes spécificités entre les sites Webs en vogue présentement en 2019. Ce portrait sur le thème aidera surement à faire la lumière sur le sujet. Puis à contacter un Webdesigner avec des idées déjà plus claires.


Le site statique (vitrine), pour faire simple

Dès les débuts d’internet, les entrepreneurs ont rapidement propulsé des sites Web vitrine afin de présenter leur PME. Si cette façon de faire semble un peu obsolète, l’utilité d’un site Web statique demeure toujours cohérente de nos jours pour une PME qui n’a pas temps et argent à consacrer à des mises à jour constantes et fréquentes.

Effectivement, cette plateforme, dès sa création, demeurera telle quelle pendant plusieurs semaines, mois ou années. Un gain d’énergie apprécié par beaucoup, d’autant plus par ceux qui n’ont pas besoin d’interaction via leur page internet.

Afin d’être efficace, un tel site devra au moins compter :


Une landing page (PAGE D’ACCUEUIL)avec un appel à l’action (même si c’est juste “contactez-nous”)

Un description de votre PME

Une présentation de vos produits et services

Une section CONTACT

Placez-y des images de votre PME, créez un design actuel, et votre site Web demeurera utile un bon bout de temps. C’est certain.

PME site vitrine



Site Web avec un Blogue… Un lien avec vos clients

De nos jours, plusieurs entreprises ajoutent un Blogue à leur site Web. Le Blogue permet d’y apporter beaucoup plus d’informations, de se positionner comme expert, un leader dans votre domaine d’expertise et aussi très très important, améliorer grandement son référencement…

Le blogue dynamise un site web, contrairement au site statique (vitrine) mais cependant il lui faut des ajouts (publications) réguliers d’information pour être réellement efficace (un Blogue mis à jour seulement 3 fois par année, n’a aucune espèce d’utilité et peut même jouer contre vous).

Le choix des sujets, de la ligne éditoriale du blogue, la rédaction de contenu… Tout cela s’inscrit dans une stratégie de communication. Ce type de site suppose donc déjà une réflexion plus poussée sur le positionnement de l’entreprise.

PME blogue

La sélection des sujets de vos articles, votre ligne éditoriale et votre calendrier de publication de votre Blogue en seront la clé gagnante. Le secret : la rédaction de contenu… Ceci deviendra votre stratégie numérique de communication. Ce genre de site Web amène donc déjà une bonne réflexion sur le positionnement de la PME.


Le site e-commerce, vendre en ligne

De nos jours, il n’y a pas seulement que des boutiques en ligne sans place d’affaires. Même les commerces ayant pignon sur rue, ont souvent, en parallèle, une e-boutique, qui leur offre de vendre leurs produits et d’être vu plus largement. Ou simplement offrir des réservations de table au resto, à l’hôtel . Faire des transaction en ligne.

Une plateforme de commerce électronique est tout aussi valable afin de vendre autant vos produits que vos services. Dans ces 2 cas, il faut une bonne gestion du stock ou des acheteurs (qui serait alors plus en termes de créneaux horaires dans la seconde option) intégrée au site.

En revanche, votre site Web devra être vivant (dynamique), afin d’ intégrer vos promotions, vos présentations précises de vos produits, voire des commentaires clients etc…

PME site-e-commerce

Ce genre de plateforme (CMS) demande un peu plus de travail de codage, même si l’addition d’extensions (plug-in) permettent de simplifier cette tâche.


Le portfolio… Montrez vos talents

Un portfolio en ligne est maintenant devenu un incontournable afin d’exposer votre expertise. C’est bien plus qu’une simple galerie d’images. Votre portfolio peut aussicontenir des textes, des vidéos, de la musique…

La présentation retenue, les éventuelles animations, feront toutes la différence pour ces types de sites nécessaires pour convaincre d’autres personnes de faire appel à vous.

Attention


Vous devez être attentif à ne pas trop le surcharger, et à garder en tête les éléments essentiels du site vitrine, surtout la façon de vous contacter.

PME portfolio

Ces principaux types de sites web peuvent se décliner, voire se mélanger entre eux. Un site Web peut contenir un portfolio, une partie marchande transactionnelle et un Blogue. Ils ne seront d’ailleurs pas toujours hébergées au même endroit (même s’il vaut mieux éviter de se disperser, pour ne pas égarer l’internaute).


Conclusion :

L’essentiel est de vous centrer sur vos besoins : est-ce utile de gérer une partie e-commerce si vous vendez des rénovations ou des cuisines ? En revanche, une section pour des réservations, des rendez-vous ou bien un portfolio de vos réalisations, seront alors plus pertinents avec vos activités.

N’oubliez jamais : un site Web est comme un être vivant. Il a toujours besoin de contenu nouveau et rafraîchi pour évoluer. Vous pourrez ainsi le développer dans des directions que vous choisirez. Songez en premier à ce qui est primordial et prioritaire, aujourd’hui, pour votre PME.

ATTENTION !!!

Surtout pas de site sur des plateformes telles que : ” Concevoir votre site en ligne gratuitement !! ” Comme ” Go Daddy .com “


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?
Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.


Web Designer : Artiste ou technicien ???

Web Designer : Artiste ou technicien ??? 0


Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia,

https://www.reussirmavie.net , CÉFRIO

Image à la Une : courtoisie de https://www.reussirmavie.net


Web Designer : C’est un professionnel du Web qui voltige entre les talents artistiques, notamment esthétiques et visuels, et la subtilité et la technicité du monde numérique. Avec la révolution du Web, le Web Designer a supposément un bel avenir… À une seule condition! De demeurer à la fine pointe des nouveautés et tendances du jours et autant qu’en formation technique constante.


Beaucoup d’étudiants (et d’étudiantes) rayent encore facilement les métiers du Web de leurs projets d’avenir. Fort probablement par pure ignorance. “Je déteste l’informatique !” “Je ne veux pas passer ma vie devant un écran…”, “je suis nul en maths…” Se disent-ils .

C’est ignorer en particulier toute la branche créative et graphique qui permet d’exercer des talents artistiques sur les outils et canaux digitaux. Le Web Designer est l’une des quelques professions qui n’existaient même pas il y a 30 ans et qui offrent aujourd’hui de beaux débouchés.  

Le rôle du Web Designer ? C’est de créer et de concevoir l’ensemble des éléments d’un site Web. Dont le graphisme, le contenu, l’ergonomie et la bonne fonctionnalité du site ou d’un produit sur une page Web. Pour vous présenter la profession, donnons la parole aux jeunes Web Designers comme Solène.


Les qualités variées décrites par Solène : talents visuels, aisance technique, bonne communication et rédaction

Ce que souligne Solène, en premier lieu, il faut détenir une bonne sensibilité visuelle, s’intéresser aux nouvelles tendances graphiques du jour, ce qui demande une ouverture culturelle multiple. Si vous aimez faire de la photo, visitez des expos, peignezou dessinez dans vos temps perdus. Vous détenez sans aucun doute ce talent en vous.

Par la suite, vous devez aussi maîtriser les outils actuels de création en ligne. Ce qui suppose de bien être à l’aise avec les logiciels professionnels et savoir les utiliser, sans jamais oublier, qu’une fois sorti de la formation, que vous travaillerez toute votre vie de la même façon ! 
“Il faut se tenir à jour et ne pas devenir obsolète et ne pas avoir peur de se former sans cesse”, soulignent tous les Web Designers.

Enfin bref, le webdesigner doit tenir compte des demandes de ses clients. Il se doit absolument être à l’écoute, s’imprégner de leurs marque de commerce, intégrer leurs contraintes et leurs demandes si possible (ce qu’on appelle un “cahier des charges”). Il faut donc avoir des qualités relationnelles. Ses qualités sont : être curieux, patient, et savoir faire des propositions adaptées. Pas question de s’enfermer dans sa bulle ou dans une tour d’ivoire tel un grand artiste génial et incompris !



Lire aussi : 

Quelles écoles pour les métiers du web ? (France seulement)


Employé ou travailleur autonome ?

Très souvent, les jeunes Web Designers débutent comme simple salariés dans une boîte spécialisée dans la création de sites Internet ou de communication. Ce sont en effet les structures qui offrent le plus d’offres d’emploi de Web Designers.

Lire Aussi…

https://www.ericstgelais.net/agence-ou-pigiste-comment-bien-choisir/


Après quelques années dans une boîte, plusieurs Web Designers décident de s’installer à leur compte comme travailleur autonome (freelance).

Maintenant avec le télé-travail, la profession offre beaucoup plus de souplesse sur les heures de travail et aussi du lieu. Si vous envisagez par exemple, de vivre un jour à la campagne, Le Web Design est une sérieuse option à envisager. Toutefois, vous devez entretenir un réseau de clients . Ce qui implique : savoir se faire connaître, savoir obtenir et négocier des contrats. Se spécialiser ou porter plusieurs casquettes pour certains…

Enfin bref, plusieurs Web Designers désirèrent demeurer salariés afin de travailler dans une équipe. Certains peuvent même être recrutés par une grande firme : un média majeur, un grande banque, le gouvernement, une fédération professionnelle etc… Mais touts ces types d’emplois sont d’une raretés incontournables, d’où l’intérêt de porter plusieurs casquettes c’est à dire, détenir plusieurs compétences numériques complémentaires.

De nombreuses évolutions possibles

Puisque le Web Design est une réelle profession spécialisée. Le Web Design évolue avec d’autres métiers assez proches de lui qui peuvent ainsi constituer des pistes d’évolution. Le Web Designer est proche de l’ergonome. Il tente aussi de se spécialiser dans l’expérience utilisateur (UX/UI Design), qui cherche à offrir une navigation simple et fluide sur un site ou une application mobile.

Dans les grosses boîtes ou agences, ces deux facettes de la conception sont des métiers distincts. Mais dans les plus petites agences, on demande souvent au Web Designer d’avoir aussi l’oeil sur l’ergonomie du site.

Le Web Designer travaille aussi de près avec l’intégrateur Web, s’il ne l’est pas lui-même, qui va “coder”, c’est-à-dire réaliser techniquement le site Web avec le langage informatique aproprié pour ses fonctionnalités et pour ainsi le mettre en ligne avec tout le visuel créé par le Web Designer. Le graphiste Web qui, lui aussi maîtrise ces langages, aura donc une casquette de plus sur sa tête afin de devenir freelance ou démarrer sa propre agence.

Enfin bref, une panoplie de spécialités s’ouvre devant lui. Il pourra évoluer vers le marketing digital et les métiers de la communication, mais aussi la création d’image 3D, de jeux vidéos ou d’applications mobiles. A moins qu’il soit à l’aise dans la coordination, le management, et évolue vers des postes de chef de projet multimédia.


Quelles formations pour ce métier ?

L’avantage, comme pour tous les “nouveaux” métiers, est que les parcours de formation possibles sont très variée. 

Etudes courtes ou longues ?
On peut devenir Web Designer en faisant des études secondaire, collégiales ou universitaires

Mais on peut aussi se diriger vers ce métier à partir d’un autre domaine en faisant une spécialisation plus courte, par exemple une licence professionnelle d’un an ou même une formation de quelques semaines à quelques mois. Enfin, il existe de plus en plus de formations en ligne…


Y a-t’il des débouchés au rendez-vous ?

La profession offre de nombreuses opportunités, car elle est au carrefour de nombreuses compétences. C’est toutefois une profession “mouvante” qui sera toujours en constante évolution en parrallèle avec tous les supports numériques sur lesquels elle s’applique.Vaut mieux être “attentif, rapide, ouvert et agile” et prêt à évoluer ou constamment se remettre en question.

En revanche pour les jeunes qui se lancent dans le Web Design, les salaires demeurent modestes, du fait de la concurrence entre agences et entre indépendants. Si vous désirez “embellir” votre profil et accéder à des postes mieux payés, on attendra de vous des compétences complémentaires en gestion de projet, direction artistique ou… en développement informatique.


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Web Designer : 7 vérifications avant de livrer un site

Web Designer : 7 vérifications avant de livrer un site 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.
Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia, https://www.aurone.com, https://www.codeur.com
Image à la Une : courtoisie de fotolia

En tant que Web Designer, la compétence repose entièrementment sur la qualité des sites que vous êtes apte à concevoir.

L’analyse et les tests font partie intégrante d’un projet car ce sont eux qui vous permettent de valider que le travail a été bien réalisé.

Voici une liste simple des éléments que vous devez absolument valider avant de livrer.


1. Le design du site Web pour un Web Designer

Afin de vérifier l’excellente qualité du design du site Web, prenez la place du client pour mieux assimiler la façon dont il souhaite que son entreprise soit perçue par les internautes.

Le Design doit être original et adapté pour tous les plateformes, tout en respectant les attentes du propriétaire.

Et même si vous proposez un design original, il est essentiel de respecter certains standards afin de ne pas perturber et faire fuir les futurs utilisateurs :

philosophie design web philosophie de Web Design |

  1. Bien utiliser l’espace disponnible
  2. Laisser des espaces blancs
  3. Éviter les images non pertinentes et le nombres et leur taille
  4. Prohiber tous les couleurs trop contrastées et des types et grosseurs de police frivoles

Lire aussi : Web design : comment garantir l’accessibilité d’un site web ?


2. La qualité de son contenu

De façon général, le contenu proposé doit être :

site Internet - Web-design et contenu

  1. Interactif (pas trop non plus )
  2. Bien lisible et bien écrit
  3. Court, net et précis, compréhensible rapidement

Souvenez-vous aussi que ce site Web sera proposé à différent internautes. Le texte et le contenu doit donc être approprié et pertinent.

Enfin bref, un contenu de bonne qualité passe par un bon français et par le respect des bonnes pratiques d’écriture. Vérifiez les fautes d’orthographe et de grammaire et respectez les règles de ponctuation.

Mon conseil

Afin d’obtenir du contenu de bonne qualité, faites appel aux services d’un rédacteur professionnel .


3. Les fonctionnalités

Alors que vous avez créé un beau site web esthétique, il ne sert à rien si ses fonctionnalités fonctionnent mal ou pas du tout.

Afin de valider la qualité du site Web, garder votre attention sur ses éléments :

  1. Les fichiers CSS et Javascript : assurez-vous qu’ils fonctionnent tous et bien. Corrigz les bugs.
  2. Les formulaires : effectuez plusieurs tests afin d’être certain que ces formulaires fonctionnent bien
  3. Les liens : validez que tous les liens fonctionnent bien (liens internes, externes, les menus, lien, like,vers les médias sociaux, etc.)
  4. La zone de connexion :  les abonnés, les utilisateurs, les clients et vos employés doivent pouvoir se connecter ou s’inscrire facilement sans aucun problème

Pour un site de commerce électronique, plusieurs autres éléments doivent être revisés, principalement :

  1. La possibilité d’ajouter ou supprimer un élément au panier
  2. La possibilité de s’inscrire ou de se connecter à son compte
  3. Le calcul des transactions

4. Le temps de chargement

Le temps de chargement du site est l’ultime but à atteindre pour l’expérience utilisateur et le référencement.

Afin que votre site Internet soit plus performant :

  1. Minimisez le poids des images
  2. Compressez vos fichiers statiques (html, css, javascript, etc.)
  3. Mettez en cache des ressources si nécessaire
  4. Validez la configuration du serveur (hébergeur) et la version PHP de la base de données

Vous pouvez utiliser cet outil gratuit Google PageSpeed Insights afin de tester la vitesse et le temps de chargement de votre site Web et connaître ses problèmes majeurs.


5. L’optimisation SEO (Search Engine Optimisation)

Même si le client ne vous l’a pas officiellement demandé, le site Web que je développe se doit d’être minutieusement optimisé pour le référencement naturel.

seo-search-engine-optimisation

J’ai déjà publié plusieurs textes sur le sujet  SEO dans lesquels vous trouverez de nombreux astuces afin de vous assurer que votre site Web est bien optimisé pour les moteurs de recherche.

Les incontournables :

  1. Les textes doivent être hiérarchisés avec des balises Hn (HTML)
  2. Chaque page doit contenir des balises Title et méta description uniques (HTML)
  3. Le maillage interne doit être soigné (Rédaction)
  4. Des mots-clés doivent être utilisés (moteurs de recherche)

** N’oubliez pas de produire un sitemap afin de le soumettre à Google. **


6. La sécurité de vos données

C’est la préoccupation principale, le site doit être sécurisé et protégé contre les éventuels piratages et autres types d’attaque.

La première chose à faire est de placer un système de sauvegarde des données (Base de données PHP). N’oubliez pas de tester la restauration !

Par la suite, protégez les dossiers les plus sensibles avec un .htaccess et mettez en place une connexion cryptée afin d’éviter que les données soient interceptées.

Il est aussi conseillé de réduire l’accès à l’interface d’administration seulement aux personnes habilitées pour cela.


7. La compatibilité entre les différents navigateurs

navigateurs populaire

Ce ne sont pas tous les internautes qui utilisent Google Chrome pour naviguer sur  le Web.

Alors, il est important de valider que votre site Internet s’affiche bien sur les autres navigateurs populaires, et ce, dans plusieurs versions.

Vérifiez par la même occasion que votre site est bien responsive et que l’affichage est correcte selon différentes résolutions d’écrans.


Enfin bref

Cette petite liste simple n’est bien entendu pas exhaustive. Alors, j’ai passé en revue, les principaux éléments qui se doivent d’être validés, mais il y a aussi de nombreux autres paramètres qui doivent regarder afin de vous assurer de la bonne qualité du site Web.


N’hésitez donc pas à compléter notre article avec vos propres conseils en commentaires 🙂

Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.


Infolettre : faire ces vérifications avant son envoi

Infolettre : faire ces vérifications avant son envoi 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.
Sources :Éric St -Gelais Web Design & Intégration multimédia, https://codeur.com, https://www.redacteur.com,  
Image à la Une : courtoisie de Fotolia

L’ infolettre est indispensable à votre stratégie numérique. L’ infolettre permet de partager aisément votre contenu et de demeurer en contact avec votre clientèle, vos lecteurs et vos prospects. Sa réalisation ne doit donc être prise au sérieux. 

Peut-être êtes-vous quelque peu stressé lors de l’envoi de votre infolettre. Votre message sera-t-il accessible pour tous vos abonnés ? Êtes-vous certain d’avoir inséré des liens sur tous vos boutons ?

Professionnel en marketing par courriel, la société Moosend a créé une infographie que vous ne pourrez plus vous passer et qui va nettement diminuer votre stress. Je vous la présente en y ajoutant quelques commentaires.

Voyez toutes les vérifications que vous devez effectuer avant d’envoyer votre infolettre à vos abonnés et vos listes de courriel. 


Faîtes une bonne première impression avec votre infolettre

Votre vérification initiale va valider l’apparence globale de votre infolettre, un  “template (modèle)” que vous  réutiliserai tout au long de votre campagne.

Pour le design, vous vérifierai que vos typographies se marient bien entre elles. Si vous hésitez entre plusieurs choix, et pour être convaincu de bien choisir, il ne faut pas hésiter à faire de l’A/B Testing en comparant vos différentes versions.

Autre aspect très important à prendre en considération : évitez à tout prix les « Dot not reply » car les usagers peuvent vous répondre s’ils ont des questions ou simplement s’ils désirent réagir à votre contenu. En leur offrant la chance de vous contacter vous recueillerai plus facilement les feedbacks.

Surtout ne pas oublié, selon votre cible et/ou le sujet de votre infolettre, vous pouvez utiliser différentes adresses courriels lors de l’envoi. En personnalisant ce paramètre et en le rendant cohérent avec votre infolettre vous améliorez grandement vos chances d’augmenter votre taux d’ouverture.

verification-infolettre-set


Tenez à jour vos listes de diffusion

Certainement vous avez un contenu ultra intéressant à diffuser et il serait déprimant que votre contenu n’arrive pas jusqu’à la boîte de réception de vos abonnés.

Votre infolettre doit être envoyée aux bonnes personnes. Si vous envoyez plusieurs types d’infolettres, vous pouvez créer plusieurs listes de diffusion   et choisir celle adaptée à votre thématique lors de chaque envoi.

Tenez à jour vos listes de diffusion en supprimant les courriels qui n’existent plus, les adresses des personnes ne souhaitant plus recevoir votre infolettre, etc. En vous effectuant régulièrement ce petit ménage, vous augmenterez vos statistiques, surtout le taux de rebond.

Enfin bref,  soyez certain d’envoyer votre infolettre qu’aux personnes qui se sont réellement inscrites pour la recevoir. Ce dernier conseil est très important et primordial.

checklist-infolettre-moving


Soignez l’esthétique et la présentation de votre infolettre

Bien que vous avez fait toutes les vérifications nécessaires afin que votre infolettre parvienne à plus d’abonnés possible. Portez une attention particulière sur la présentation de votre infolettre.

Débutez en vérifiant que votre infolettre possède un titre accrocheur. Le but ultime est de susciter la curiosité afin de donner envie à vos abonnés d’ouvrir votre message et lire votre contenu.

Vérifiez que vous avez ajouté suffisamment de boutons ( call action ) afin d’inciter vos abonnés à passer à l’action. D’ailleurs, pour améliorer vos futures infolettres vous devrez évaluer le taux de clics sur chacun de ces boutons. Il est donc indispensable d’ajouter des balises UTMs à la fin de vos URLs. Pour que Google Analytics puisse tracker les clics.

D’autres éléments incontournables doivent apparaître dans votre infolettre :

  1. De bonnes images de qualité pour lesquelles vous avez bien renseigné des balises Alt,
  2. Une partie contact,
  3. Des liens vers vos différents médias sociaux,
  4. Un lien pour se retirer de la liste.

Enfin bref, je ne le dirai jamais assez, mais votre infolettrer doit être responsive pour que vos abonnés puissent consulter votre contenu quel que soit la plateforme utilisée.

infolettre -checlist-fancy


Testez votre infolettre

Votre infolettre est presque terminée. Cependant, vous devez encore la vérifier et valider à quoi ellele rendu selon les types de messagerie utilisés.

Effectivement, visuellement un courriel présenté de la même façon sur Gmail, Outlook ou autres applications Mail. Vous devrez donc peut-être faire quelques légers changements afin d’optimiser l’apparence de votre infolettre.

Le meilleur technique pour tester l’intégralité de votre infolettre est de vous l’envoyer. Vous pourrez valider que les images s’affichent adéquatement et que tous vos liens fonctionnent bien.


infolettre verification-news-test


Préparez l’envoi de votre infolettre

Votre infolettre est prête à être diffusée ?

Validez qu’elle est bien programmée, et ce, au bon moment.

Vous pourrez aussi vous permettre d’en faire la promotion sur vos médias sociaux. Vous allez créer l’intérêt et un rendez-vous afin de donner envie à tout ceux qui ne sont pas encore abonnés de s’inscrire à votre infolettre.

envoi- infolettre -verifications


Ne manquez pas le bateuau !

Plus que quelques instants avant l’envoi de votre infolettre… Validez que vous faites parti de la liste de diffusion. Vous pourrez ainsi vous appercevoir si l’heure d’envoi est bien adaptée et vous obtiendrez une meilleure impression de l’expérience utilisateur que vous proposez.

apres-envoi- infolettre

En validant avec attention l’ensemble des éléments mentionnés ci-avant. Vous obtiendrez une infolettre de qualité, vous offrant ainsi de meilleurs taux de d’ouvertures et de clics.


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.


Formulaire contact : 10 extensions WordPress recommandées

Formulaire contact : 10 extensions WordPress recommandées 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.
Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia, https://www.codeur.com, WordPress
Image à la Une : conception de  Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia

Vous ne savez pas comment faire afin de créer un beau et bon formulaire contact  bien complet sur votre plateforme WordPress ?

Aucune inquiétude : il y a des extensions simples pour WordPress (et souvent gratuites) afin d’y parvenir.

Voici mon choix de 10 extensions (plugins) WordPress qui vous aideront à construire un formulaire contact en un simple clin d’œil.


  1. Ninja Forms

    Ninja Forms est l’une des extensions  (plugins) WordPress les plus puissantes afin de réaliser des formulaires de contact.

    Avec une version gratuite, c’est l’outil  le plus complet et le plus simple d’utilisation.

    plugin-wordpress-formulaire contact-1


  2. WPForms

    WPForms est une extension (plugin) très populaire (plus d’1 million de téléchargements) pour la création de formulaires.

    Il possède des fonctionnalités souples qui rendent vos formulaires de contact très personnalisables (avec un Drag n’ drop facile d’utilisation).

    plugin-wordpress-formulaire contact-2

     


  3. Gravity Forms

    Gravity Forms est un incontournable de la réalisation de formulaires avec WordPress. Très efficace et complet, il s’avére compliqué à prendre en main pour les débutants.

    Coût : à partir de 59.00 $ / année pour la version entière et complète (il existe une démo gratuite).

    plugin-wordpress-formulaire contact-3


  4. Contact Form 7

    Contact Form 7 est une excellente extension (plugin). Elle se spécialise, comme le dit son nom, sur les formulaires de contact.

    Bien qu’elle soit plus limitée que certaines autres solutions disponibles, Contact Forms 7 est entièrement gratuite et très conviviale.

    plugin-wordpress formulaire contact-4


  5. Caldera Forms

    Voici une autre solution des plus populaires, Caldera Forms . Elle vous permet de réaliser des formulaires responsive avec un éditeur en drag n drop.

    plugin-wordpress formulaire contact-5


     

  6. HubSpot

    HubSpot – Free Marketing Plugin est une solution et un outil de marketing complet qui offre non seulement de réaliser un formulaire contact. Mais aussi d’améliorer vos conversions et de bien analyser le comportement des internautes navigant sur votre plateforme WordPress.

    plugin-wordpress formulaire contact 6


     

  7. Contact Form by WD

    Contact Form by WD vous permet de créer facilement des formulaires de toutes sortes sans avoir aucune connaissance en programmation. Il est gratuit (mais il existe une version Premium plus poussée).

    plugin-wordpress formulaire contact 7


     

  8. FormCraft

    FormCraft est une autre extension WordPress de grande qualité à afin de créer vos formulaires : facile, simple et efficace. La version gratuite possède déjà des fonctionnalités très satisfaisantes.

    plugin-wordpress-formulaire-contact-8


     

  9. Formidable Forms

    Formidable Forms, créer et personnaliser votre formulaire contact est maintenant un jeu d’enfant. Gratuit et souple, il vous permet de réaliser un formulaire contact à partir d’un thème pré-existant ou de zéro.

    plugin-wordpress-formulaire-contact-9


     

  10. Visual Form Builder

    Avec 100 000 installations et plus, Visual Form Builder est une extension WordPress populaire, gratuite et très performante afin de créer des formulaires de contact (et tout autres types de formulaires).

    plugin-wordpress-formulaire-contact-10


    Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

    Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Site Internet : design ou contenu quoi faire en premier ?

Site Internet : design ou contenu quoi faire en premier ? 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.
Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia, www.aurone.com
Image à la Une : courtoisie de https://slash-it.ne

Regardez un site Internet avec un bon contenu et avec un beau design, puis unissez-les avec précaution. C’est la solution idéale dans un monde idéal afin de réaliser un site Internet très convaincant.

Néanmoins, dans le monde du Web, il existe de plus grandes nuances dans l’interaction entre le design et le contenu. regardons-les et voyons de quelle façon créer votre contenu et réaliser le duo dynamique parfait.


Contenu et design : Le livre et sa couverture

Nous entendons souvent «ne jugez pas un livre par sa couverture ». Mais, il est tout à fait normal que les internautes soient en premier lieu, attirés par la présentation visuelle. Ensuite, ils regardent (ou non) au contenu. Quand il s’agit de pages Web, comme dans la vie, la première impression est primordiale et elle est généralement créée par les images, ainsi que vos titres.

Par la suite, en quelques millisecondes, les usagers décident s’ils veulent en voir un peu plus et lire votre l’histoire. Alors, le livre et la couverture devraient être tout aussi bien songé. Ils devraient s’unir ensemble afin de propager votre message aux internautes, conduisant progressivement à l’appel à l’action (call to action). Vos images, vos couleurs, vos polices de caractères, vos graphiques et tous vos éléments de conception doivent être liés par un texte pertinent et convaincant.


Qu’est-ce qui vient en premier sur un site Internet?

Le design ou le contenu ?

Malgré leurs égalités en contenu et en design. Il faut absolument débuter votre site internet par quelque chose. C’est pour cela qu’ il y a de multiples rencontres et discussions interminables quant à savoir lequel d’entre eux, le contenu ou le design,  viendra en premier. C’est comme l’œuf ou la poule.

Les rédacteurs et créateurs de contenu devraient-ils d’abord rédiger tous les textes, ensuite, les concepteurs les placent dans des blocs visuels, ou le contraire? Regardons bien ce qui se passe dans divers exemples typiques et ce qui est à faire afin d’éviter les problèmes ou améliorer la navigation et l’interaction.


Exemples fréquents dans la relation entre le design et le contenu

Situation A : Concevoir le Design avant le Contenu

Souvent, les rédacteurs œuvrent avec des maquettes déjà toutes prêtes. C’est vrai quand c’est le moment de créer les pages Web principales du site Internet, telle la page d’accueil ou les pages de fiche de produit. Sur les maquettes vous percevez les zones de texte fictif d’une structure particulière et le nombre de symboles.

Alors, les rédacteurs sont obligés de s’adapter à cette maquette. Leurs désirs de créativité sont limitées. La rédaction forcé dans des cadres stricts demeure souvent un peu plus artificielle. Souvent, les auteurs aiment mieux décrire un nombre différent de sections de texte, écrire plus de détails sur des sujets plus particuliers, etc.

A lire aussi: Gagner des milliers de dollars en créant le prototype avant de passer au codage


Situation B : Le Contenu avant le Design

Souvent, les concepteurs ont aussi un texte prêt à insérer. Ceci parce qu’ils demandent à voir le contenu en premier. Ou, soit parce que le contenu arrive tout d’abord en premier. Néanmoins, le créateur pourrait bien avoir quelques idées sur ce contenu illustrant.

Exemple, ils pourraient avoir en tête une belle infographie d’une structure particulière, et aimeraient que le contenu s’y adapte. Mais cela implique une réécriture pour le rédacteur, ce qui aurait pu être évité.


Situation C : Le Contenu et le Design sont séparés

C’est l’option la plus douteuse. Les concepteurs et les rédacteurs de site Internet travaillent parallèlement, sans réellement se parler. Ils sont soumis à des délais, ou la communication dans une équipe laisse beaucoup à désirer. Résultats, le visuel et les textes ne correspondent pas du tout. C’est influencé par le fait que les concepteurs créatifs utilisent la pensée associative dans leur travail, et ils peuvent faire des associations complètement différentes avec un même sujet.


Vos solutions

La communication de votre équipe sera la clé de votre succès. Ceci pourrait bien inclure du brainstorming, des échanges d’idées des deux côtés, des maquettes ou de petites ébauches de contenu, travailler par itérations jusqu’à arriver à un bon résultat au final.

Cela ne signifie pas qu’une publication avec une image à la Une nécessite une rencontre. Mais, selon la complexité et le type de travail, la communication peut changer d’une  question comme « Comment le voyez-vous ? Vous avez des idées ? “, pour une coopération en plusieurs étapes.

Se partager les premiers résultats et être prêt à faire des changements en fonction des commentaires des autres membres de l’équipe est important.

Pour les tâches à moyen et long terme impliquant le contenu vs la conception, le format de réunion est  parfois très utile.

De bonnes discussions bien planifiées permettront de faire des économies de temps sur les corrections tardives. Les concepteurs et les rédacteurs doivent comprendre d’avance ce qui sera demandé comme projet.

Il faut noter que les rédacteurs et les concepteurs, en tant que créatifs, sont ouverts à la critique. Mais ont aussi tendance à mettre leur cœur dans une certaine idée fixe. Alors, l’atmosphère amicale des réunions, le respect, les commentaires bien argumentés et le désir de tous les participants d’atteindre le même but ultime sont très importants.

A lire aussi: 7 outils de prototypage pour les Designers


Enfin bref…

J’espère que cela va vous aider à améliorer l’interaction entre votre contenu et la conception du site Internet. Afin de passer votre message à vos utilisateurs !

Moi, Je préconise les pratiques simple et efficaces. Alors, si vous collaborez avec moi pour des services de développement ou de refonte de site Internet, vous savez maintenant que tout le travail sur votre projet sera parfaitement cohérent et que la relation entre les membres l’équipe sera fructueuse.


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

PME : quelle est l’utilité d’avoir un site web ?

PME : quelle est l’utilité d’avoir un site web ? 0

Article écrit et publié par : Éric St-Gelais
Source: www.  https://www.combustible.ca, Éric St Gelais Web Design & Multimédia
Image à la Une courtoisie de : Freepik

Il de cela une dizaine d’années (une éternité dans le monde du Web), les revenus moyens d’une PME lié à un site Internet en Amérique du nord était plus élevé d’environ 1,5 millions de dollars.

Depuis tout ce temps, l’importance vitale de bien sortir dans les résultats de recherche (se positionner) sur Internet s’est grandement accentuée. Et pour une PME, cela veut dire que vous ne pouvez donc plus vous en passer. Et ce, même si vos revenus sont bons et que vos affaires vont bon train…  Elles iraient beaucoup mieux, un bonus, si vous étiez présent sur le Web!

Voici 6 arguments majeurs qui confirment l’utilité d’avoir un site Web pour votre PME.


1. Répondez à la demande des internautes et des consommateurs 

Plus de 89 % des consommateurs se renseignent sur le Web avant d’acheter en ligne ou à votre place d’affaires . Selon un sondage de Fleishman-Hillard. Si vous n’êtes pas en ligne, vous vous enlevez automatiquement des résultats des moteurs de recherche, qui constituent une perte de futurs potentiels.

Avant de réaliser votre site, tentez d’effectuer une recherche des mots-clés en lien avec vos activités. Cela vous donnera la chance d’identifier le nombre de recherche dans la région que vous aurez préalablement ciblez. Et comment bien positionner votre site Internet afin d’optimiser son SEO (référencement naturel). Utilisez les outils gratuits comme le planificateur de mots-clés de Google . Ils ont justement été créé afin de permettre d’identifier une stratégie en amont.


2.  Bien présenter votre PME, vos offres de produits et vos services

Nous sommes maintenant bien loin de l’époque où il fallait avoir un site dans une zone de trafic. Et ceci, afin d’accroître ses chances d’obtenir de nouveaux prospects. De nos jours, Vous devez être vu sur Internet. Sinon, vous n’existez pas ! Afin d’exister, il vous faut une vitrine, celle-ci est votre site Web. Celui-ci vous permet de présenter, vos services, vos produits, vos nouveautés et vos promotions, à votre façon, sans avoir à payer des frais immenses dans les médias traditionnels.

Toutefois, votre site Internet est maintenant la fondation de votre stratégie de marketing web, qui vous permet d’attirer plus d’internautes, donc plus de clients en devenir. Avec, en plus, leur consentement ultime. Ainsi avec un site Web. Vous pourrez donc envoyer des offres, en récoltant des adresses courriel, grâce à une infolettre, un concours etc… Ce sont des moyen simples et efficaces et relativement peu onéreux afin de vous offrir plus de visibilité sur la grande toile.


3. Offrez un bon soutien  à vos clients 

support PME

La satisfaction de vos clients s’obtient avec un service à la clientèle de grande qualité, cela inclut le soutien à apporter à vos clients existants, que ce soit pour l’utilisation de vos produits, le fonctionnement de vos services, ou les questions de logistique. En y publiant toutes les informations possibles en lien avec vos produits/services, en créant une rubrique « Foire aux questions » (FAQ), en offrant un service de support en direct (en ligne, pour les grosses PME) avec vos clients ou en affichant nettement vos informations de contact. Vous devenez très disponible et démontrez que vous êtes à l’écoute.


4. Notoriété :  faîtes connaître votre PME, votre personnalité corporative, votre marque de commerce

Votre site Internet se doit d’être à l’image de votre PME. Sur votre site Web, vos visiteurs doivent s’identifier facilement à votre promesse de vente unique et ce que vous faites. Surtout sur votre page d’accueil ! En d’autres mots! Ce n’est pas suffisant un site Interne afin d’attirer de bons prospects qualifiés. Vous devez, en tout temps, garder une attention particulière à votre image de marque sur Internet. Présentez-vous de façon originale et bien structurée. Les utilisateurs qui voient que vous pouvez répondre à leurs besoins avec votre offre et deviennent maintenant automatiquement des prospects.


5. Éduquez votre audience

Votre plateforme Internet est un lieu virtuel. Afin de privilégiée l’information pour éduquer votre clientèle et bien vous positionner en terme d’expertise.

Avec un blogue, vous pouvez faire grimper votre crédibilité.  Attirer du trafic régulièrement sur votre site Web. Les publications sur votre blogue sont autant de « portes d’entrée » que de nombre d’articles publiés, que de nombre de nouveaux mots clés pour votre site. Tout cela attire une multitude d’internautes vers votre site via les moteurs de recherche. Sans oublier les partages sur les réseaux sociaux. De plus, la publication de votre contenu exclusif, pertinent et régulièrement mis à jour contribue grandement à améliorer votre SEO (référencement naturel). Contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire d’investir des sommes astronomiques pour garder votre blogue actif 


À lire : le marketing de contenu est 62 % moins coûteux que le marketing traditionnel.


6. Et n’oubliez surtout pas de rendre vote site Internet accessible sur tous les types supports…

Pour que votre site Internet livre tous les résultats souhaités, vous devrez éviter les erreurs fréquemment commises, une des plus rependues et non la moindre est l’accessibilité du site Web sur les mobiles. Votre site Internet doit être compatible avec tous les types de supports. Car le nombre croissant de consommateurs effectuant leurs recherches à l’aide d’un smartphone ou d’une tablette à beaucoup augmenter. Un sondage a démontré que 70 % des utilisateurs d’un smartphone ont effectué quand même des recherches sur un produit. Et ce, alors même qu’ils étaient dans un commerce.

N’oublié surtout pas tout ce beau monde de prospects simplement parce que votre site n’est pas « Responsive Design, Design Adaptif,  mobile-friendly ». Prenez bien note que ces aspects sont maintenant essentiels et pris en compte par Google dans son nouvel algorithme afin de les classer dans ses résultats. Maintenant nous sommes à l’ère de L’application mobile…


Prochaine étape : quelles sont les pages essentielles d’un site web ? Discutons-en et laissez-nous un commentaire ci-dessous!


 

Photos gratuites :12 sites de photos libres de droits

Photos gratuites :12 sites de photos libres de droits 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.
Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia, https://www.codeur.com, 
Image à la Une : courtoisie de Freepik

Bien illustrer ses contenus sur Internet est essentiel. Car les internautes sont très sensibles aux images !

Que ce soit sur vos média sociaux, votre blogue, ou votre site Web, les images et les photos gratuites portent un message fort sur vos publications, ils attirent l’attention et jouent un grand rôle sur l’action. Ce sont eux qui donneront le goût aux internautes de suivre votre lien ou d’aller plus loin dans leur navigation.

Afin de trouver de belles photos, inutile de payer un photographe, un graphiste, enfin bref, une fortune ! Il existe sur le Web des banques d’images gratuites et libres de droits et parfaitement exploitables gratuitement et sans risque de poursuite.

Éric St-Gelais Web Design & Intégration Multimédia  a choisi pour vous 12 sites qui feront votre joie.


1. Pixabay

Avec plus de 860 000 photos totalement libres de droitsPixabay est une référence. Tous y est gratuitement offert et disponible à une utilisation libre de droit. La grande qualité est au rendez-vous, tout comme la variété. De plus, il n’est pas obligatoire de s’inscrire pour télécharger les photos.

pixabay-photos-gratuites-1024x390


Besoin d’un rédacteur pigiste ?
Contactez-moi gratuitement pour vous aider


2. Freepik

Freepik est en premier lieu un site de ressources graphiques, mais il contient tout de même plus de 200 000 photographies de qualité et gratuites.

Grâce aux contenus de Freepik, vous pouvez illustrer un site Internet, créer une brochure, un magazine, un pamphlet, une infographie, une publication de blogue ou sur les médias sociaux, etc. Les images et photos sont surtout destinés aux graphistes et aux Web designers, mais elles demeurent disponibles pour tous.

freepik-photo-gratuite-1024x616


3. Unsplash

Maintenant au Canada, la banque d’images Unsplash regroupe plus de 25 000 photographes qui alimentent ponctuellement ou régulièrement le site. Les startups en abusent pour leur site web comme pour leur support papier.

Seulement pour le plus grand plaisir de vos yeux, cette banque est à découvrir ! Sachez que tout le monde peut profiter des sublimes photos d’Unsplash pour un usage commercial ou personnel.

unsplash


4. Pexels

Pexels est un répertoire d’images qui se démarque par la grande qualité de ses photos. Celles-ci sont toutes libres de droits et compatibles avec une utilisation commerciale.

Bien qu’il n’y ait “que” 25 000 photos, il est difficile de faire son choix parmi les beaux clichés colorés, contemporains et parfaitement en accord avec les besoins du Web d’aujourd’hui.

pexels-photo-libre-1024x376


5. FreeJPG

FreeJPG est une banque d’images et de photos qui propose plus de 11 000 photos très actuelles et de très bonne qualité.

Pour trouver les images qui illustreront mieux vos contenus sur Internet, vous pouvez choisir dans plus de 20 catégories différentes (animaux, architecture, paysage, médical, amour, musique, sport…) !

Cette plateforme vous offre la possibilité de faire des tris par couleur. Très utile, Freejpg est un atout certain afin de bien illustrer le contenu de votre blogue ou vos médias sociaux.

freejpg-images-gratuites-1024x393


6. Wikimedia Commons

Wikimedia Commons est une énorme banque de médias propulsée par la célèbre encyclopédie Wikipédia. Elle contient plus de 36 millions d’images et photos gratuites, de sons et de vidéos. De quoi trouver un contenu multimédia dont vous avez besoin, et c’est libre de droit et entièrement gratuit

wikimedia-commons-images-libres-1024x680


7. Freeimages

Freeimages vous offre  400 000 photos gratuites et illustrations  sur des thèmes variés (et triées dans 26 catégories différentes).

Photos gratuites de qualité, images détourées, dessins : les contenus sont très variés et s’adressent à l’ensemble des professionnels du Web et la population.

L’inscription est obligatoire pour télécharger.

freeimages-photos-gratuites-1024x457


8. Stockvault

Stockvault est une petite banque de qualité comptant un peu moins de 100 000 photos gratuites et  libres de droit et accessibles pour tout les types de projet.

C’est possible d’y trouver des photos, des graphiques et des illustrations de qualité. Grâce à ceux-ci, il est facile de réaliser autant un site Web qu’une brochure commerciale.

La grande variété est la force de cette plateforme sur laquelle la navigation et la sélection des thèmes sont très simples et conviviaux.

stockvault-photos-libres-droit-1024x455


9. Gratisography

Gratisography est une banque de photos très créatives et sans aucun copyright. À voir absolument!

gratisography


10. IM Free

Sur le site IM Free vous y trouverez des images gratuites pour le Web Design ou la création multimédia en tous genres. Vous devrez simplement seulement attribuer aux photos le crédit à leurs auteurs respectifs afin de pouvoir les utiliser.

banque-images-gratuites-14


11. New Old Stock

New Old Stock est un répertoire d’images du domaine public, pour la plupart assez anciennes ou vieillottes même. Parfaites si vous voulez donner un côté vintage à vos visuels. Les photos gratuites sont au minimum disponibles gratuitement pour un usage personnel et non commercial

banque-images-gratuites-15


12. Picography

Picography déborde de photos artistiques de grandes qualité que vous pouvez utiliser comme vous le voulez! Bien entendu, tout à fait gratuitement.

banque-images-gratuites-16


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Refonte : Est-ce le temps pour votre site Web?

Refonte : Est-ce le temps pour votre site Web? 0

Article publié par Éric St-Gelais.
Source : https://guaranamarketing.com/
 Image à la Une : https://guaranamarketing.com/ & Fotolia 

Est-ce le temps d’une refonte de votre site Web?
Quand arrivent les beaux jours, plusieurs sont atteints de frénésie. Vous vous lancez dans de grands projets. Vous êtes prêts à tout balancer par-dessus bord tout ce qui est vieux, ou du moins qui n’est plus à la mode, vous voulez du neuf, de la nouveauté et du beau. Et tout de suite! Bref, vous désirez du changement. Attention, on ne change pas pour changer et encore moins s’il s’agit de votre site Web! La réflexion est de mise autant pour vos effets personnels que pour votre entreprise. En effet, votre site Web a-t-il vraiment besoin d’une refonte? Pour quelles raisons devriez-vous envisager une refonte? Et pour quels motifs vous devriez y renoncer? Eh! Oui, il y a de bonnes et de mauvaises raisons de vouloir refondre son site Web!

Tout d’abord, vous devez réaliser que votre site Web a de nombreuses tentacules. En effet, il interagit dans une multitude de tactiques et de stratégies Web que vous avez développées au fil des ans. Votre site n’est pas seulement une affaire de conception graphique. Oh! Que non! Des liens l’unissent, entre autres, à vos médias sociaux, à votre marketing par courriel et à votre stratégie de vente. Votre site Web, c’est votre image, mais aussi votre crédibilité et votre notoriété. De ces faits, vous ne pouvez pas tout balancer sur un coup de tête!

Pour vous guider dans le processus impliqué lors d’une refonte, regardons ensemble les deux côtés de la médaille. De cette manière, vous éviterez des erreurs coûteuses pour votre entreprise et vous saurez surtout pourquoi vous posez tel geste plutôt qu’un autre.


Les mauvaises excuses

Les meilleures idées du monde le deviennent, car elles s’appuient sur des faits vérifiables et mesurables. Et il n’est pas nécessaire de chercher midi à 14 heures pour être efficace. Ainsi en va-t-il de nos opinions et de celles que l’on reçoit d’autrui quand surgit l’interrogation par rapport à la refonte de notre site Web. Encore faudrait-il qu’on sache pourquoi on modifierait tel aspect et quels en seront les résultats?

Un employé arrive un bon matin en proclamant qu’il a besoin de changement et que le site est dû après 4 ans d’existence. Que votre site ait 2 ans ou 7 ans, là n’est pas la question. Ce qu’il faut faire comprendre à votre collègue qui rêve de nouveauté, c’est de lui rappeler les raisons concrètes qui apportent le succès à votre entreprise grâce à votre site.

Vos amis se permettent aussi d’apporter leurs commentaires sur votre site Web. Ils ne le trouvent pas assez percutant et hot! Sachez que même si votre site est le plus beau en ville, s’il n’est pas visité ou qu’il ne retient pas l’attention de votre clientèle cible, il rate sa vocation. C’est comme prêcher dans le désert! Mieux vaut optimiser votre site sur les moteurs de recherche que de le colorier, surtout que vous voulez attirer des visiteurs, convertir des prospects en clients et ravir vos clients.

Enfin, lors d’une rencontre d’équipe, un membre suggère d’ajouter plus de sections sous l’onglet Qui sommes-nous? Bien que cette information puisse être pertinente, elle n’est pas considérée comme de la valeur ajoutée pour votre entreprise. En effet, le contenu de votre site doit d’abord répondre aux questions ou aux renseignements que votre clientèle cible recherche. Il est préférable que vous fournissiez des arguments pour augmenter vos ventes que de faire votre promotion.


Les bonnes raisons

Effectuer une refonte est plausible, et même parfois nécessaire. Il suffit de le faire pour les bonnes raisons. En voici quelques-unes qui devraient vous pister dans la bonne direction et faire en sorte de transformer votre site en une montagne de réussites, comme on se plait à dire chez Guarana.
Les arguments mentionnés comme étant des mauvaises excuses vous auront tout de même fait prendre conscience que votre site Web doit répondre parfaitement aux demandes de votre auditoire. Fondamentalement, la refonte doit contribuer à soutenir et à améliorer vos efforts marketing. Vous visez attirer le bon trafic, les bons prospects et les bons clients, après tout!

De ce fait, voici de bonnes raisons de songer sérieusement à la refonte de votre site Web :

1- Votre site n’est pas adapté pour les mobiles et il utilise une vieille technologie. Refonte !

Là, ce sont des arguments de valeur pour convaincre votre équipe et votre patron qu’il est temps de s’adapter à l’univers du Web et de l’inbound marketing. Vous gagnerez du temps, vos équipes de vente préformeront mieux et vous rejoindrez une plus grande clientèle.

2- Vous n’obtenez pas de bons résultats de conversion avec votre site. Refonte !

Pour contrer cette lacune, vous devez augmenter le nombre de visites tout en réduisant votre taux de rebond. Savez-vous lesquels de vos canaux marketing vous amènent le plus de clients? Pour avoir accès à ce type d’information, il est recommandé d’ajouter un outil comme Google Analytics ou HubSpot. Grâce à cet outil, vous obtiendrez une meilleure connaissance de la performance de votre site Web et de l’interaction que font les visiteurs sur votre site.

3- Vous souhaitez ajouter un blogue et adopter l’inbound marketing. Refonte !

C’est bien connu en inbound marketing : plus vous aurez de contenu informatif, éducatif et pertinent, plus vous attirerez de visiteurs sur votre site Web. C’est vraiment de cette façon que vous pourrez faire croître votre entreprise. Créer un blogue est l’un des moyens privilégiés, car le blogue permet d’avoir un flux continu de bon contenu. En fait, les entreprises qui bloguent ont 55 % plus de visiteurs sur leur site Web et 88 % plus de clients potentiels que celles qui ne le font pas, mentionnent par ailleurs des études faites par HubSpot.

4- Votre image de marque ou vos services ont évolué. Refonte !

Votre image de marque s’est-elle transformée au fil du temps? Vos services ont fort probablement évolué aussi. Étant donné ces améliorations, il serait bon de revoir votre positionnement quant à votre industrie. En effet, que font vos concurrents? Quelles sont leurs forces et leurs faiblesses? En analysant ces données, si vous constatez que vous avez un manque à gagner en stratégies d’affaire Web. C’est signe que la refonte de votre site arrive à point nommé.


Conclusion

Grâce à ces exemples, vous savez maintenant qu’une refonte de site Web réussie commence avant même sa conception. Souvent, les entreprises pensent d’abord à modifier l’apparence du site Web, alors qu’il importe en tout premier lieu de réfléchir à la façon dont celui-ci doit fonctionner. En effet, une refonte devrait être à propos de la performance de votre site, plutôt que simplement son aspect visuel.


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.