Optimiser votre site Web: 9 astuces S.E.O.

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia, Guide marketing : ” Comment faire grimper votre site Web sur Google”, de Guillaume Guersan.

Image à la Une : courtoisie de WordPress.org


Vous vous demandez comment optimiser votre site Web pour qu’il soit performant sur
les moteurs de recherche, tout particulièrement Google . Si son algorithmes évolue, certaines
astuces fonctionnent toujours et se révèlent encore et toujours très efficaces ! Il suffit de les apprendre, et de les appliquer. En neuf points, je vais vous expliquer de quelle manière bien utiliser vos mots clés ainsi que leurs synonymes équivalents, et de quelle façon rendre pertinemment les liens internes, les liens sortants ou encore votre contenu graphique ou média.


1 – Ne placez qu’un seul titre par page.

Vous croyez surement bien faire en diversifiant, multipliant vos titres, pour le même article ou la même page. Ainsi, vous irez cependant à l’encontre des recommandations de Google en matière de référencement naturel, ce qui s’avère certainement  l’opposé de votre ultime but. Alors fixez-vous une limite de un seul titre et surveiller attentivement les résultats et appréciez! L’erreur fréquente et désastreuse est d’utiliser plus d’une fois la balise HTML de titre <h1> sur la même page ou le même article.  Hors pour Google, il ne doit y avoir seulement une. Utilisez-en donc juste une. Ensuite, rédigez votre contenu avec des sous-titres <h2> puis <h3>, etc.


2 – Placez votre mot-clé au début du titre (Comme dans ce billet).

Les débuts de page sont considérés comme le plus important aux yeux des moteurs de
recherche afin d’ optimiser votre site Web. Mais cependant, vous le saviez sûrement déjà, puisque c’est tout le principe du chapeau d’un billet (article). Par exemple, une introduction avec votre mot clé qui résumera en quelques mots le contenu de votre billet (article). Cependant, ce que vous ignoriez certainement, c’est que ça vaut aussi pour vos titres ! Tentez de placer votre mot-clé au tout début de votre titre, à chaque fois que vous le pourrez (cela ne sera pas toujours possible, au risque de dénaturer le sens de votre titre).

Exemple:

Si vous désirez optimiser votre site Web et son référencement d’un article pour le mot clé “Chapeau pas
cher”, vous devrez placer le plus tôt possible ce mot clé dans votre titre, c’est à dire par exemple
: <title>Chapeau pas cher, tendance pour hommes et femmes !</title>
3 – Définir l’URL de sa page en utilisant un mot-clé : http://monsitedechapeau.com/chapeau-pas-cher/ .

Google adore les choses simples, logiques et bien songées. Votre contenu tourne autour d’un sujet
bien précis, alors autour d’un mot clé bien particulier ? Définissez URL de votre page en fonction de celui-ci
Par exemple, en reprenant notre exemple précédent, l’URL de la page que nous souhaitons optimiser
pour le mot clé “Chapeau pas cher” .


4 – Utilisez des URLs courtes le plus possible.

Optimiser votre site Web -URL
Optimiser votre site Web

Ce conseil va de pair avec le précédent : les moteurs de recherche déteste qu’on ajoute du blablabla
pour faire “cute”, ils adorent le contenu précis et pertinent. Et encore une fois, ce qui est vrai pour votre page ou article, est vrai pour son URL(adresse www). Alors, pas de niaisage, utilisez une URL courte, contenant votre mot-clé. C’est tout!


5 – Publiez du contenu utile et de qualité. (Voir exemples d’article)

Votre audience est comme vous. Ce qu’ils désirent voir, c’est du contenu qui leur amène une information de bonne qualité, et dont ils ont besoin. C’est donc sans surprise que des études en marketing démontrent fortement qu’un contenu utile génèrent  beaucoup plus de clics. Le bonus ? Un contenu intelligent, bien écrit et bien ficelé, clair net et précis pratique et qualitative a beaucoup plus de chance d’être partagée et a plus de chance de convertir ! Sachez, qu’un contenu partagé, c’est du trafic supplémentaire sur votre site Web. En prime, vous améliorez vos chances d’obtenir des backlinks (rétros liens) naturels. Car un contenu de qualité est rapidement cité comme source dans des articles de blogue sur le Web.


6 – Optimisez vos liens internes.

Appuyez-vous sur les meilleurs articles de votre blogues ou les pages de haute autorité de votre site Internet. afin d’amener vos visiteurs vers les pages que vous souhaitez mettre en avant. En plus de faire des liens pertinents, puisque le fond traité reste le même, vous optimiserez le positionnement de la nouvelle page dans les moteurs de recherches.

Exemple:

Si vous détenez des pages produits de boutique électronique et un blogue comme moi (Mon Blogue Techno), Dès que vous publierez un nouveau billet( article) sur votre blogue, essayez de faire des liens vers vos pages produits ou vers d’autres articles de votre blogue. Attention, à chaque fois, ce lien doit être utile et pertinent et amener une valeur ajoutée à votre contenu ainsi qu’à votre audience. En fin bref, ce lien doit traiter de la même
thématique (pas forcément du même sujet, mais éclairer un point de votre article) Par exemple, si dans l’article, vous parlez de l’un de vos produits, il sera très pertinent et opportun de placer un lien vers la fiche de votre produit si l’internaute veut en savoir plus sur lui.

7 – Publiez de longs contenus (moy: 1500 mots).

Je répète, mais à titre de rappel : il n’est pas question de juste faire le tour de votre sujet, mais bien
de le développer et le traiter en profondeur. Google apprécie particulièrement les longs contenus, En revanche, il adore qu’il soit pertinent. Donc approfondissez vos explications, argumentez avec preuves à l’appuis et étayez votre contenu d’éléments unique et judicieux, mais pas de superflus, pas trop de moutarde svp!

Attention tout de même :

Une page avec peu de contenu c’est à dire moins de 500 mots peut très bien sortir en première page des résultats, regardez comme exemples les sites internet de “définitions”, les contenus de leurs pages sont souvent très courts, mais très utiles donc bien référencer. Toutefois, si l’on traite d’un sujet soit-en, un minimum complexe mais intéressant. Cette fois-ci peut-être, car rien n’est certain en S.E.O, un contenu trop court signifiera que vous ne traitez pas assez en profondeur votre sujet ou le contraire… Par surcroît, en faisant un contenu plus long, vous travaillez sur la mot clé à longue queue, vous utiliserez plus de synonymes et donc serez référencé et positionner sur vos mots clés ainsi que leurs termes synonymes.


8 – N’hésitez  pas à faire des liens sortants.

Souvent, on entend dire tout bas qu’il ne faut pas placer de liens sortants vers d’autres sites Web. Cela pourrait vous pénaliser, même que, cela pourrait “donner du jus” à d’autres sites. Balivernes! Ces
affirmations sont grotesques, encore une fois, Google classe les pages dans ses résultats de façon
à toujours offrir meilleur contenu le plus pertinent aux internautes.


Eric St-Gelais logoRédaction créative et S.E.O.

UN TUTO TRÈS INTÉRESSANT GRATUIT POUR TOUS !  SEO pour débutant , disponible via un simple  abonnement gratuit à la Yoast SEO academy :

Publicités