Jeux vidéos : L’impact sur vos enfants

Article écrit et publié par : Éric St-Gelais
Sources: https://neurogymtonik.com http://www.20minutes.fr, Éric St Gelais Web Design & Multimédia
Image à la Une courtoisie de : http://www.ionik.fr

Saviez-vous qu’une famille de deux enfants et plus, jouent 4 à 6 heures de jeux vidéos par jour ?

Comme touts parents, les nouvelles technologies peuvent être utile afin de remplir des moments d’attente et faciliter les fameuses transitions, par exemple ; la préparation des repas, le matin à l’habillage, dans la voiture, à la fin d’un repas au restaurant ou dans une salle d’attente.

Avez-vous remarqué que le comportement de votre enfant change lorsqu’il passe plusieurs heures à avoir les yeux sur des jeux vidéos?


” Restes calme, maman ! C’est seulement un jeu vidéo !”

Oui, ce sont seulement des jeux vidéos. Cependant, à long terme, en jouant continuellement, les risques qui peuvent en surgir sont inquiétants.

Les réactions possibles à l’abus de jeux vidéos :

  1. Peut vivre de l’anxiété, l’agitation, de l’angoisse, et de l’insécurité ;
  2. Manque de discernement, de jugement ;
  3. Éprouve de la difficulté à différencier le jeu de la réalité, à comprendre que ces actes ont des conséquences et peuvent blesser les autres ;
  4. Cherche la facilité. Manque d’attention et de persévérance lors des devoirs et tâches scolaires
  5. Devient impulsif et réagit fortement à la contrainte ;
  6. Ressens une faible estime de lui et une baisse de la confiance en soi ;
  7. Obésité ;
  8. Et même, dans des cas majeurs, on peut retrouver des cas de dépression et même des pensées suicidaires ;
  9. À des propos négatifs, est rigide, s’oppose et éprouve un manque de motivation ;
  10. À des défis pour développer des habiletés sociales et entretenir des liens positifs avec ses pairs et les adultes.

Ayons conscience des impacts que l’exposition trop grande aux jeux vidéos peut avoir sur le cerveau de vos jeunes enfants et de ses effets morbides et négatifs sur leur développement. L’enfant qui est souvent très passif devant un écran quelconque, ne peut pas se fabriquer de nouvelles connexions neuronales. Parce que, pour pouvoir bien évoluer afin de mieux comprendre son environnement, son cerveau a besoin que l’enfant ne soit pas sédentaire et qu’il se doit d’être en action et en mouvement.


Que voulons-nous pour nos enfants ?

Et si on prenait le temps pour se poser des questions sur ce que nous voulons vraiment. Pour nous et notre progéniture? Est-il légitime de croire qu’en voulant toujours aller de plus en plus vite, nous perdons tout contact avec la réalité de la vraie vie et ses réels petits plaisirs, comme se parler face à face, avoir de beaux contacts chaleureux, prendre notre temps afin de respirer et de bien penser avant de dire des sottises et ne pas se laisser mener par l’impulsivité et de le regretter longtemps?


Nouvelle vie ?

Montrez à vos amours que vous n’avez pas une deuxième chance d’obtenir une nouvelle vie. Dites-lui qu’il n’a droit qu’à un seul tour de manège. La vie que tu détiens est précieuse et unique, inestimable. Dans le concret, lorsque tu manques ton coup et que tu tombes, ça fais vraiment mal. Lorsque vos enfants posent de drôle de gestes ou écrivent des messages douteux sur les réseaux sociaux, vous devez leur faire prendre conscience qu’il y a de vrais  impacts sur la vie des gens visés. Vous devez mettre des limites nettes, précises et claires, les respecter et surtout, appliquer les conséquences appropriées.

**** Imposez des limites nettes, précises et claires, les respecter et surtout, appliquer les conséquences appropriées… ****


Enfin bref, jeux vidéos ou pas, tout est une question d’équilibre!

Pour finir, je crois qu’il faut retenir que tout est dans l’équilibre. Permettez sur des plages horaires limitées pour l’utilisation des jeux vidéos et…  Respectez-les! Demeurez alertes et vigilants autant sur les contenus regardés des jeux vidéos, mais aussi leurs réseaux sociaux.


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.