blogue d’entreprise

Site Web Gratuit : 36 mauvaises idées

Site Web Gratuit : 36 mauvaises idées 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia ,  Wordpress.org, wpbeginner.com, CÉFRIO

Image à la Une : WordPress.org


Obtenir un site Web gratuit sur Internet est tentant. Le Web regorge de site proposant l’hébergement gratuit de sites Web, même pour WordPress auto-hébergé. La question se pose : quel est le piège? Pourquoi les gens n’utilisent-ils pas une plateforme WordPress gratuite? Dans ce billet, Je partagerai avec vous, 36 exellentes raisons pour lesquelles avoir un site Web gratuit est une très mauvaise idée que vous devriez absolument « ÉVITER »


Qu’est-ce qu’un site Web gratuit?

La majorité des débutants qui désirent créer leur propre site Web souhaitent vivement diminuer les coûts de production et d’hébergement, ce qui est tout à fait normal et compréhensible.

Donc, généralement, vous recherchez le terme « site Web gratuit » sur Google et trouvez de nombreuses pages proposant des services gratuits d’hébergement de sites Web.

La pensée d’avoir un hébergement Web gratuit et de construire votre site sans rien payer est tentante.

Jusqu’à ce que vous obteniez un test de réalité. Une fois que vous vous êtes abonné à ces soi-disant «services gratuits de site Web», vous commencez lentement à découvrir les limitations et nombre d’entre elles se révèlent ne pas être gratuites du tout.

Si vous ou votre ami songez à obtenir un site Web gratuit, arrêtez-vous maintenant. Et lisez ces 36 raisons pour lesquelles les sites Web gratuits sont presque toujours une mauvaise idée.


1. Des sites Web Très très lents

La plupart des hébergeurs de sites Web gratuits mettent des centaines de sites Web partageant le même serveur. Cela rend tous leurs sites Web charger à très basse vitesse. Les sites Web lents créent une mauvaise expérience utilisateur et sont mauvais pour le référencement (SEO).

2. Adresse Web (URL), non significative et non professionnelle

Avoir une adresse de site Web monentreprise.Freewebsite.comne fait pas du tout professionnel. Vos visiteurs de votre site Web et vos clients potentiels trouveraient assez difficile de prendre votre site Web au sérieux lorsque vous ne possédez même pas un nom de domaine approprié à votre entreprise . Exemple : www. monentreprise. com . Et lorsque vous demandez à ces sociétés un domaine personnalisé, vous devez généralement payer une prime, entre 19.00$ et 25.00$ pour un domaine qui coûte normalement 10.00$.

3. Le service d’essai n’est pas vraiment gratuit

Nombre de ces services gratuits sur le site Web s’avèrent souvent être des essais limités. Au bout d’un moment, on vous demande de payer pour cela. Dans la plupart des cas, ce prix est généralement bien plus élevé que les services d’ hébergement WordPress normaux . Si vous avez ajouté une carte de crédit lors de l’inscription, ils peuvent vous facturer sans vous avertir.

4. Frais cachés pour site Web gratuit

Comme toute autre entreprise, ces sociétés de création de sites Web gratuits doivent également gagner de l’argent. Certains d’entre eux facturent à leurs utilisateurs des services supplémentaires comme l’hébergement d’images, les comptes de messagerie, l’accès FTP, le transfert de sites Web, etc. Ces frais sont souvent scandaleusement élevés.

5. Ils peuvent verrouiller vos données

De nombreux utilisateurs qui commencent avec un site Web gratuit, puis souhaitent passer à un service payant, se trouvent dans l’impossibilité de transférer les données de leur site Web. Ces fournisseurs de services ne proposent aucun outil pour migrer facilement votre site. Les utilisateurs finissent par payer des pigistes pour exporter manuellement leur contenu, ce qui peut rapidement augmenter votre facture.

6. Annonces non pertinentes sur votre site Web

La plupart de ces services Web gratuits sont pris en charge par des publicités. Vous créez du contenu et construisez votre site Web, mais ils sont payés pour les annonces. Souvent, ces publicités sont gênantes, intrusives et laides.

Le pire, c’est que parfois vos concurrents avisés peuvent ensuite payer ces sociétés d’hébergement de sites Web gratuites pour les annoncer sur votre site Web. Parlez de saboter votre entreprise.

7. Ils peuvent fermer votre site web

Les termes et conditions de ces services indiquent clairement qu’ils peuvent fermer votre site Web à tout moment sans vous fournir de motif. S’ils arrêtent un site Web, ils ne communiquent généralement pas vos données et ne vous fournissent pas un moyen de sauvegarder votre contenu.

Site non trouvé

8. Ces entreprises peuvent disparaître à tout moment

À tout moment, l’entreprise spécialisée dans les sites Web gratuits peut décider de faire ses valises et de partir. Ils fermeraient simplement leurs serveurs et vous perdriez votre site Web et toutes vos données. Leurs conditions de service leur confèrent une protection juridique complète.

9. Vous allez perdre l’adresse de votre site

S’ils décident de fermer le service ou de fermer votre site Web, vous perdrez votre adresse Web. La plupart du temps, il s’agit d’un sous-domaine associé au service. Vous ne pouvez pas répliquer cette adresse ne redirige pas les utilisateurs vers votre nouveau site ailleurs.

10. Ils peuvent vendre vos informations

N’oubliez pas que ces services doivent gagner de l’argent pour rester dans l’entreprise. En règle générale, si vous ne payez pas, vous êtes le produit.

Ces sociétés trouvent d’autres moyens de gagner de l’argent, telles que la vente de votre adresse électronique, de vos informations personnelles et de l’adresse de votre site Web à d’autres sociétés. Leurs termes et conditions que personne ne lit vraiment leur fournissent une immunité juridique totale.

11. Aucun outil de construction de site

Contrairement à un véritable service d’hébergement Web, ces entreprises offrent des outils et des services très limités à leurs utilisateurs. En utilisant ces outils, le site Web que vous allez créer sera encore plus peu professionnel.

12. Pas de WordPress

Beaucoup de ces services gratuits ne vous permettent pas d’ installer WordPress sur votre site Web gratuit. WordPress nécessite un peu plus de ressources qu’un service de site Web gratuit ne peut se permettre.

13. WordPress limité

Même s’ils vous permettent d’héberger WordPress, leurs serveurs ne sont tout simplement pas capables de l’exécuter. Vous rencontrerez de nombreuses erreurs et cela gâchera votre expérience WordPress.

14. Distribution de logiciels malveillants

Les services de sites Web gratuits sont notoires pour la distribution de logiciels malveillants. Cela pourrait être dû à leur faible sécurité, ou ils pourraient le faire pour des avantages monétaires. Dans les deux cas, cela nuit à la réputation et au référencement de votre site Web.

15. Vous pouvez faire partie d’une ferme de liens

La raison pour laquelle ces services continuent de disparaître, puis de réapparaître, c’est parce qu’ils essaient de générer de l’argent en utilisant des méthodes contraires à l’éthique. La construction de fermes de liens est une de ces pratiques où ils vendent des milliers de pages créées par leurs utilisateurs à des spammeurs, des sites de faux médicaments et de jeux d’argent, des escroqueries en ligne, etc.

16. Bande passante limitée

La bande passante est la quantité de données transférée du serveur au navigateur de l’utilisateur. Cela coûte de l’argent et la plupart des sites Web gratuits ont un plafond de bande passante très limité.

17. Stockage sur disque faible

Les sociétés de sites Web gratuites hébergent des centaines de sites Web partageant le même serveur et les mêmes disques durs. Ils vous donnent généralement un stockage très limité pour stocker vos données. Lorsque vous atteignez cette limite, il vous est souvent demandé de payer pour davantage de stockage.

18. Vulnérable aux tentatives de piratage

Sites Web piratés

En raison d’une sécurité insuffisante, les sites Web gratuits sont souvent plus vulnérables aux tentatives de piratage. Si votre site est piraté, il sera beaucoup plus difficile de le récupérer, car ces sociétés vous accordent un accès très limité à vos propres fichiers et données.

19. Sites HTML uniquement avec un nombre de pages limité

Certaines de ces sociétés de sites Web gratuits n’offrent qu’un nombre limité de pages sur votre site Web. Si vous souhaitez ajouter plus de pages, vous devrez passer à un forfait payant.

20. Faible crédibilité de vos utilisateurs

Lorsque votre site est hébergé sur un service gratuit, vos utilisateurs se sentiront moins enclins à lui faire confiance. Si les utilisateurs ne sont pas à l’aise pour partager leurs informations, le but de la création d’un site Web sera alors totalement annihilé.

21. Choix de design limité

Conception et mise en page

Contrairement à un site WordPress auto-hébergé où vous pouvez choisir parmi des milliers de thèmes WordPress , les sites Web gratuits n’offrent qu’une poignée de modèles mal conçus. Vous ne pouvez pas utiliser vos propres conceptions ou utiliser tout autre design du Web.

22. Pas d’aide ou de service client

Ces sites Web gratuits n’offrent aucune aide aux utilisateurs. Vous devrez configurer vous-même votre site à l’aide d’une documentation très limitée et mal présentée. Vous êtes quasiment seul si vous ne pouvez pas le comprendre.

23. Vous ne pouvez pas faire de publicité ni gagner de l’argent

Même si votre société de création de site Web gratuite diffuse ses propres annonces sur votre site Web, elles ne vous permettent pas de les diffuser ni de gagner de l’argent avec votre site Web. Vous ne pourrez pas ajouter de liens d’affiliation ou ajouter Google Adsense à votre site Web.

24. Il n’y a pas de sauvegardes

Il n’y a pas de concept de sauvegardes régulières sur ces sites Web gratuits. Ils ne sauvegardent pas vos données et si quelque chose de mauvais arrive sur votre site, vous ne pouvez pas restaurer vos données.

25. Difficile de se débarrasser

Les entreprises qui offrent ces services tirent souvent de l’argent d’un contenu créé par des utilisateurs comme vous. Ils rendent intentionnellement difficile la suppression de votre propre site Web. Cela signifie que votre site Web restera sur leurs serveurs et que vous aurez du mal à le supprimer.

26. Pas de statistiques ou d’analyse décente

Avec une bonne société d’hébergement, vous pouvez obtenir des statistiques gratuites sur les visiteurs de votre site. Vous pouvez même installer Google Analytics ou tout autre compteur de trafic. Sur les sites Web gratuits, ils ne vous permettent pas d’ajouter Google Analytics, car ils utilisent leur propre code d’analyse sur votre site Web.

27. Vous serez ciblé par des offres par courrier électronique.

N’oubliez pas que ces entreprises doivent couvrir leurs coûts en gagnant de l’argent en utilisant des méthodes alternatives. Ils vous enverront continuellement des offres spéciales par e-mail. Sans oublier qu’ils pourraient aussi vendre votre adresse email à d’autres sociétés de marketing.

28. Pas de support pour les appareils mobiles

Vous ne pouvez pas mettre à jour votre site Web à partir de votre appareil mobile ou portatif. Les entreprises de sites Web gratuits ont généralement leurs tableaux de bord conçus pour les ordinateurs de bureau. Cela rendra plus difficile la mise à jour de votre site depuis un mobile.

29. Aucune conception sensible

La plupart des entreprises de sites Web gratuits proposent des conceptions de sites Web très anciennes et qui ne fonctionnent pas sur les téléphones mobiles. Les utilisateurs mobiles génèrent une part importante du trafic Internet. En ne disposant pas d’un design réactif, vous perdrez tous ces utilisateurs.

30. Pas d’email de marque

Vous ne pouvez pas créer de comptes de messagerie avec votre propre nom de domaine. Cela signifie que vous devrez utiliser votre compte de messagerie gmail ou hotmail, qui n’a pas l’air très professionnel.

31. Pas de formulaire de contact ni d’envoi d’email

Chaque site Web sur Internet a besoin d’un bon formulaire de contact . Ces entreprises de sites Web gratuits ne disposent d’aucun moyen d’ajouter des formulaires de contact personnalisés. Vous ne pouvez pas non plus transférer des courriels reçus sur leurs propres scripts de formulaire mal configurés.

32. Fonctions de téléchargement de fichiers limitées

Avec les sociétés d’hébergement payées, vous pouvez télécharger un nombre illimité de fichiers sur votre site en utilisant un client FTP ou un programme de téléchargement multimédia dans WordPress. Les entreprises de sites Web gratuits ne vous proposent qu’une interface Web sur laquelle vous pouvez télécharger un fichier à la fois.

34. Pas de moyen de configurer les redirections

Avec WordPress, vous pouvez configurer la redirection de différentes manières. C’est un moyen très utile de conserver les scores de référencement de votre site. Avec les sites Web gratuits, vous ne pouvez configurer aucun type de redirection. Même si vous passez ultérieurement à un service payant, vous ne pourrez pas rediriger les utilisateurs de votre site Web gratuit.

35. Investir du temps sur un site Web gratuit n’est pas judicieux

Si vous avez l’intention sérieuse de créer quelque chose sur le Web, vous ne devriez jamais commencer avec un site Web gratuit. Comme vous l’avez lu dans cet article, elles ne sont pas fiables, peu sûres, difficiles et limitent considérablement vos options de croissance.

36. Pas même pour la pratique

Les sites Web gratuits sont terribles, même si vous voulez simplement pratiquer.

Bonnes alternatives à un site Web gratuit

La meilleure alternative à un site Web gratuit est bien sûr un site Web payant. De nombreux services d’hébergement proposant l’ hébergement WordPress à des coûts très bas.


Il serait également utile que vous lisiez: Pourquoi WordPress est-il gratuit, quels en sont les coûts et quel est le piège?

J’espère grandement que cet billet vous a aidé à comprendre pourquoi la création d’un site Web gratuit est une très mauvaise idée. Voici quelques bonnes raisons expliquant pourquoi vous devriez utiliser WordPress .

Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?
Alors n’hésitez donc pas à compléter notre article avec vos propres conseils en commentaires 
Laissez-nous vos commentaires ci-dessous. 

Marketing vidéo : Six utilisations gagnantes

Marketing vidéo : Six utilisations gagnantes 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédiahttps://www.codeur.com, https://www.iswissweb.com

Image à la Une : courtoisie de 
Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia


Il existe plusieurs méthodes d’intégrer la vidéo dans votre contenu marketing numérique. Vous êtes en panne d’inspiration ? Pas de stress, je vous dévoile aujourd’hui 6 façons afin d’utiliser la vidéo dans votre content marketing numérique.

Depuis que 62 % des recherches sur Google incluent une vidéo, ce sont tous les jours, près de 4 milliards de vidéos qui sont regardées sur la plateforme Youtube. Devant ces chiffres, il est très difficile de les ignorer et aussi ignorer l’importance de ce format pour votre stratégie de contenu  numérique!

1. Pour présenter ses produits

Avec la vidéo, vous pouvez plus aisément présenter vos produits à de nouveaux prospects.

Il vous suffit simplement de les présenter dans le quotidien des usagers et de les filmer sous toutes leurs coutures. L’internaute pourra ainsi bien mieux analyser votre produit et se voir avec, ce qui influencera souvent positivement sa décision d’aquérir votre produit.

Exemple : sur sa chaîne YouTube, Samsung propose des vidéos pour chacun de ses produits de télécommunication mobiles. Les aspects et caractéristiques positives de chaque produit sont mises en image, en valeur et ont un seul objectif qui est d’amener l’internaute à l’acheter.




2. Afin de diffuser sa nouvelle campagne storytelling

Le storytelling se défini comme l’art de faire la promotion d’une entreprise ou d’un produit avec une histoire souvent banale. C’est une méthode publicitaire bien ancrée dans les nouvelles habitudes de consommation, qui mise sur les émotions et valoriser certaines valeurs humaines, plutôt que des caractéristiques techniques du produit.


Axa utilise très bien le storytelling : avec une petite dose d’humour, l’entreprise fait subtilement la promotion de ses services d’assuranc

3. Afin d’éduquer ses prospects et clients

Si vous évoluez dans un secteur technique, la vidéo peut vous servir à vulgariser votre activité et éduquer votre auditoire.

Avec l’aide d’un simple clip ludique où des schémas s’animentet bougent tout en couleurs vives, vous avez le pouvoir de faire comprendre des concepts difficiles à appréhender pour Monsieur tout le monde.

Exemples : Thales est une industrie spécialisée dans la défense, l’aérospatiale et la sécurité de niveau mondial. Une activité qui parle peu au commun des mortels ! Afin de rendre accessible à tous ses prestations en les vulgarisant, l’entreprise propose souvent des animations afin d’expliquer ses nouveaux projets.


4. Publiez, proposez des tutoriels pour vos clients et prospects

La plus grande qualité de la vidéo est de diffuser les informations nécessaires de façon simple et très imagée. La vidéo peut donc servir pour de la formation, pour que vos clients et même vos employés sachent entièrement utiliser vos produits ou services.

Publiez des tutoriels simples et sympathiques afin que vos auditeurs tirent profit de leurs achats et augmentent leur satisfaction ! Cela les encouragera à se fidéliser et surtout à vous recommander auprès de leur proche.


Sephora utilise cette méthode et offre à ses clientes plusieurs tutoriels pour apprendre à bien se maquiller. Sephora les amène ainsi à se servir des produits proposés en magasin.

5. Faîtes visiter les coulisses de votre entreprise

Rendre humain ses sujets et contenus demeure toujours une technique payante ! Les utilisateurs adorent bénéficier de contenus en exclusivité, qui leur permettent de mieux appréhender votre entreprise et prendre une décision.

Ainsi, pourquoi ne pas leur faire visiter votre usine ou vos bureaux ? Présentez-leur les équipements utilisés pour vos produits ou les équipes qui travaillent sur le développement de vos services et votre service à la clientèle.

Tout ceci permet de s’appuyer sur leur besoin d’appartenance et d’augmenter leur sympathie pour votre marque de commerce.

Exemple : la compagnie Airbus n’hésite pas à montrer l’intérieur de ses installations et la façon dont sont assemblés les avions.

6. Faîtes la présentation et interviewer vos collaborateurs

Voici le dernier format de vidéos que vous pouvez publier. Il consiste en des interviews de collaborateurs de votre entreprise. Laissez-les s’exprimer sur leur métier, exposer leurs connaissances et leur implication au quotidien dans l’amélioration du produit/service que vous proposez.

Ce genre de vidéo a l’objectif d’humaniser vos communications, en présentant les collaborateurs, les artisans de l’entreprise, tout en valorisant votre expertise.

Face à des experts sûrs d’eux, qui démontrent leur connaissance du marché, les prospects se sentiront immédiatement rassurés sur votre professionnalisme.

Exemple : Leroy Merlin laisse ses employés s’exprimer pour présenter leur profession et leurs missions au jour le jour. C’est un genre d’interview qui fonctionne bien afin de mettre en valeur le savoir-faire et diffuser les valeurs de vos produits et services.


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

N’hésitez donc pas à compléter notre article avec vos propres conseils en commentaires 🙂

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Web Designer : 7 vérifications avant de livrer un site

Web Designer : 7 vérifications avant de livrer un site 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.
Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia, https://www.aurone.com, https://www.codeur.com
Image à la Une : courtoisie de fotolia

En tant que Web Designer, la compétence repose entièrementment sur la qualité des sites que vous êtes apte à concevoir.

L’analyse et les tests font partie intégrante d’un projet car ce sont eux qui vous permettent de valider que le travail a été bien réalisé.

Voici une liste simple des éléments que vous devez absolument valider avant de livrer.


1. Le design du site Web pour un Web Designer

Afin de vérifier l’excellente qualité du design du site Web, prenez la place du client pour mieux assimiler la façon dont il souhaite que son entreprise soit perçue par les internautes.

Le Design doit être original et adapté pour tous les plateformes, tout en respectant les attentes du propriétaire.

Et même si vous proposez un design original, il est essentiel de respecter certains standards afin de ne pas perturber et faire fuir les futurs utilisateurs :

philosophie design web philosophie de Web Design |

  1. Bien utiliser l’espace disponnible
  2. Laisser des espaces blancs
  3. Éviter les images non pertinentes et le nombres et leur taille
  4. Prohiber tous les couleurs trop contrastées et des types et grosseurs de police frivoles

Lire aussi : Web design : comment garantir l’accessibilité d’un site web ?


2. La qualité de son contenu

De façon général, le contenu proposé doit être :

site Internet - Web-design et contenu

  1. Interactif (pas trop non plus )
  2. Bien lisible et bien écrit
  3. Court, net et précis, compréhensible rapidement

Souvenez-vous aussi que ce site Web sera proposé à différent internautes. Le texte et le contenu doit donc être approprié et pertinent.

Enfin bref, un contenu de bonne qualité passe par un bon français et par le respect des bonnes pratiques d’écriture. Vérifiez les fautes d’orthographe et de grammaire et respectez les règles de ponctuation.

Mon conseil

Afin d’obtenir du contenu de bonne qualité, faites appel aux services d’un rédacteur professionnel .


3. Les fonctionnalités

Alors que vous avez créé un beau site web esthétique, il ne sert à rien si ses fonctionnalités fonctionnent mal ou pas du tout.

Afin de valider la qualité du site Web, garder votre attention sur ses éléments :

  1. Les fichiers CSS et Javascript : assurez-vous qu’ils fonctionnent tous et bien. Corrigz les bugs.
  2. Les formulaires : effectuez plusieurs tests afin d’être certain que ces formulaires fonctionnent bien
  3. Les liens : validez que tous les liens fonctionnent bien (liens internes, externes, les menus, lien, like,vers les médias sociaux, etc.)
  4. La zone de connexion :  les abonnés, les utilisateurs, les clients et vos employés doivent pouvoir se connecter ou s’inscrire facilement sans aucun problème

Pour un site de commerce électronique, plusieurs autres éléments doivent être revisés, principalement :

  1. La possibilité d’ajouter ou supprimer un élément au panier
  2. La possibilité de s’inscrire ou de se connecter à son compte
  3. Le calcul des transactions

4. Le temps de chargement

Le temps de chargement du site est l’ultime but à atteindre pour l’expérience utilisateur et le référencement.

Afin que votre site Internet soit plus performant :

  1. Minimisez le poids des images
  2. Compressez vos fichiers statiques (html, css, javascript, etc.)
  3. Mettez en cache des ressources si nécessaire
  4. Validez la configuration du serveur (hébergeur) et la version PHP de la base de données

Vous pouvez utiliser cet outil gratuit Google PageSpeed Insights afin de tester la vitesse et le temps de chargement de votre site Web et connaître ses problèmes majeurs.


5. L’optimisation SEO (Search Engine Optimisation)

Même si le client ne vous l’a pas officiellement demandé, le site Web que je développe se doit d’être minutieusement optimisé pour le référencement naturel.

seo-search-engine-optimisation

J’ai déjà publié plusieurs textes sur le sujet  SEO dans lesquels vous trouverez de nombreux astuces afin de vous assurer que votre site Web est bien optimisé pour les moteurs de recherche.

Les incontournables :

  1. Les textes doivent être hiérarchisés avec des balises Hn (HTML)
  2. Chaque page doit contenir des balises Title et méta description uniques (HTML)
  3. Le maillage interne doit être soigné (Rédaction)
  4. Des mots-clés doivent être utilisés (moteurs de recherche)

** N’oubliez pas de produire un sitemap afin de le soumettre à Google. **


6. La sécurité de vos données

C’est la préoccupation principale, le site doit être sécurisé et protégé contre les éventuels piratages et autres types d’attaque.

La première chose à faire est de placer un système de sauvegarde des données (Base de données PHP). N’oubliez pas de tester la restauration !

Par la suite, protégez les dossiers les plus sensibles avec un .htaccess et mettez en place une connexion cryptée afin d’éviter que les données soient interceptées.

Il est aussi conseillé de réduire l’accès à l’interface d’administration seulement aux personnes habilitées pour cela.


7. La compatibilité entre les différents navigateurs

navigateurs populaire

Ce ne sont pas tous les internautes qui utilisent Google Chrome pour naviguer sur  le Web.

Alors, il est important de valider que votre site Internet s’affiche bien sur les autres navigateurs populaires, et ce, dans plusieurs versions.

Vérifiez par la même occasion que votre site est bien responsive et que l’affichage est correcte selon différentes résolutions d’écrans.


Enfin bref

Cette petite liste simple n’est bien entendu pas exhaustive. Alors, j’ai passé en revue, les principaux éléments qui se doivent d’être validés, mais il y a aussi de nombreux autres paramètres qui doivent regarder afin de vous assurer de la bonne qualité du site Web.


N’hésitez donc pas à compléter notre article avec vos propres conseils en commentaires 🙂

Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.


Vidéo sur Facebook : 7 astuces pour les réutiliser

Vidéo sur Facebook : 7 astuces pour les réutiliser 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.
Sources :Éric St -Gelais Web Design & Intégration multimédia, https://codeur.com, https://marketingland.com, https://digiday.com
Image à la Une : courtoisie de Éric St -Gelais Web Design & Intégration multimédia

La vidéo sur Facebook : faire l’usage des médias sociaux est devenu un incontournable afin de se faire connaître et remarquer auprès des internautes. Évidemment, une présence sur un média social comme Facebook est nécessaire.

Votre ligne éditoriale et votre calendrier doit comprendre des vidéos publiées sur d’autres plateformes populaires (YouTube, Vimeo, votre propre site internet même, etc. …) ?

Il faut savoir qu’il y a des règles à suivre afin de les publier également sur Facebook et atteindre vos buts et objectifs.


Effectivement, vous devez asbsolument adapter votre vidéo aux spécificités du média social. Comment l’adapter au mieux ? Voyez mes sept astuces !


1 : Choisir un bon titre percutant et écrire une petite description

Toute vidéo publiée sur FB doit absolument posséder un titre. Ce titre se doit d’être court tout en étant net, précis, explicite et percutant.

Il est impératif que votre titre soit accompagné d’une petite description de la vidéo, elle est aussi percutante et amène à la curiosité.

Ces simples informations encouragent les usagers à visionner en entier la vidéo dès qu’elle apparaît dans le fil d’actualité, mais aussi dans la partie « vidéos » de votre profil.


2 : Choisir la bonne durée de vidéo

Sur les médias sociaux, on surfe, on roule, nous recherchons presque tous l’instantannéité ! Autrement dit, on ne s’éternise pas.

Les usagers de Facebook, qu’ils soient sur téléphone intelligent, tablette ou sur leur PC et leur Mac, passent sur chaque contenu à une vitesse indescriptible, surtout s’ils ne recherchent rien en particulier.

En revanche sur YouTube, les utilisateurs viennent pour visionner de la vidéo. Ils acceptent plus facilement les clips de longue durée.

Maintenant, les vidéos démarrent automatiquement sur Facebook. Elles peuvent être perçues comme une nuisance, surtout si elles durent trop longtemps.


Mon conseil

Pour ne pas être passée avant même d’être regardé, vous devez réduire la durée de votre vidéo à environ 30 secondes.


3 : Un début attirant l’attention

Comme je viens de le mentionner, les clips sur FB se démarrent automatiquement.

Afin d’attirer une bonne audience, il est impératif de réaliser une introduction très percutante.

Il faut moins de trois secondes à un internaute pour se décider à poursuivre le visionnement d’une vidéo !


4 : Placer des sous-titres sur vos vidéos

Sur Facebook, 85 % des vidéos sont visionnées sans activer le son.

Vous devez donc ajouter des sous-titres afin de faciliter leur compréhension et inciter à l’action ! Ceux-ci sont  indispensables afin de faire passer votre message.

5 : Ajouter des graphiques

Parce que plusieurs personnes n’écouteront pas la bande-son de votre vidéo, vous devrez y inclure des visuels, tels des graphiques, des schémas ou des infographies.

Clairs, nets et précis, ils aident grandement à une meilleure compréhension de votre message.

6 : Choisir la bonne image en vignette miniature

Toutes vidéo possède une vignette associée.

Bien évidemment, cette vignette doit attirer l’œil et encourager l’internaute à cliquer pour voir la vidéo, surtout s’il se rend dans la section “vidéo” de votre page.


7 : Choisir un format carré de votre vidéo sur Facebook

Les vidéos destinées à être publiées sur Facebook doivent idéalement avoir un format carré.

Ainsi, elles seront plus agréables à regarder sur tous les supports. Les utilisateurs de smartphones n’auront pas à incliner leur téléphone. C’est un détail, mais ça compte !

En respectant ces bonnes pratiques, vos vidéos Facebook auront une meilleure portée et susciteront l’engagement. Vous pourrez alors accroître votre visibilité… et vos conversions !


Vidéo d’entreprise : Six bonnes raisons d’en créer une

Vidéo d’entreprise : Six bonnes raisons d’en créer une 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.
Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia, https://graphiste.com,
Image à la Une : courtoisie de http://gogetas.com/video-production/

Vidéo d’entreprise : afin que votre entreprise se démarque des autres et surtout de votre concurence. Vous avez surement déjà effectué plusieurs actions : site Web, présence sur les médias sociaux et diversification de vos communications et publicité.

Cependant, utilisez-vous assez la vidéo ? Je ne le mentionnerai jamais assez, nous sommes maintenant entrés dans l’ère de l’image et de la vidéo. Vous vous devez donc exploiter ce filon comme support le plus possible. C’est votre image de marque.

Plusieurs types de clips vidéos existent, mais je vais me pencher sur la production de vidéos d’entreprise.

En premier lieu : Qu’est-ce qu’une vidéo d’entreprise ?

Comme son appellation, la vidéo d’entreprise (ou film corporate) vous permet de présenter votre entreprise. Vous pouvez mettre en valeur vos produits, vos services, votre histoire, vos activités, vos valeurs etc. Mais l’objectif principal, est de communiquer avec les gens.

Il suffira d’établir votre stratégie. Vous pourrez utiliser votre vidéo aussi bien pour votre communication à l’interne qu’à l’externe. Cependant, quoi qu’il en soit, elle ne devra pas s »éterniser plus de 5 minutes. La vidéo d’entreprise doit être courte, originale, claire, nette et facile à comprendre et à mémoriser.


Pourquoi créer une vidéo d’entreprise ?

Plusieurs situations se prêtent à la création d’une vidéo d’entreprise, voici six bonnes raisons.

1. Valoriser votre image avec une vidéo d’entreprise

Avec une bonne réalisation, votre vidéo d’entreprise vous procurera toujours une meilleure image  auprès du public.

Chef de fil de votre communication, vous utiliserez votre vidéo afin de promouvoir vos activités auprès de potentiels investisseurs, mais également dans un dossier de presse, dans un kiosque d’un salon ou encore en introduction d’un événement important pour votre entreprise.

Vous démontrerez ainsi une image des plus moderne et très dynamique.

2. Une vidéo d’entreprise afin d’aquérir plus de prospects

De nos jours, les internautes n’ont plus de temps à perdre. Ils désirent fortement obtenir l’information le plus rintantannément possible. Alors même si vous avez prévu des parties où vous présentez votre activité et vos valeurs sur votre site Internet, tous vos visiteurs ne prendront pas le temps de lire vos textes.

Une bonne vidéo bien amené sur votre page d’acceuil attirera beaucoup plus l’attention des internautes. Car c’est un support puissant qui offre une meilleure assimilation de l’information.

Ainsi, votre vidéo d’entreprise obtiendra encore plus d’internautes et de plus, vous pouvez la partager en toute facilité sur vos médias sociaux. Ajoutez un call-to-action et ce sont de nombreux visiteurs qui se transformeront potentiellement en de futurs clients.

De plus est, si votre storyboard est bien ficelé, votre vidéo deviendra très vite virale.

3. Une vidéo d’entreprise pour améliorer votre référencement

Votre présence (qualitative et quantitative) sur Internet est un facteur important pour votre référencement naturel. Or, comme nous venons de le voir, une vidéo d’entreprise peut se partager sur de nombreux supports, permettant ainsi d’accroître considérablement votre visibilité.

Depuis 2014, Google a la volonté de proposer aux internautes des contenus de qualités et multimédias. Vous aurez d’ailleurs remarqué que Google propose différents types de résultats : texte, images et vidéos, la vidéo occupant une place plus importante sur votre écran.

4. Une vidéo d’entreprise afin de trouver des employés

Elle peut facilement tout à fait être utilisée pour votre recrutement.

À côté de vos annonces sur les différents sites d’emploi, vous pouvez par exemple poster votre film corporate sur les réseaux sociaux en indiquant le profil recherché.

Votre visibilité sera plus forte et vous attirerez donc plus de gens et surtout de plus nombreux talents.

5. Une vidéo d’entreprise pour  aider vos commerciaux

Lorsque vos commerciaux se rendront sur le terrain, ils auront en leur possession un outil puissant pour se présenter.

Votre vidéo d’entreprise sera gage de sérieux et renverra une image de qualité auprès de vos prospects.

6. Une vidéo d’entreprise pour faire des économies

Pour obtenir une vidéo d’entreprise de qualité il faut parfois savoir mettre la main au portefeuille, mais n’oubliez pas que vous ferez ensuite de nombreuses économies.

Votrevidéo corporative pourra en effet remplacer vos pamphlet ou tout autres types de publication imprimée.

N’oubliez surtout pas également que le coût de la diffusion sur Internet est  peu onéreuse compativement aux médias traditionnels. Vous pourrez ainsi mieux communiquer  et à une grande échelle, sans dépenserdes sommes astronomiques.

Finalement, la vidéo d’entreprise peut même se recycler. Vous pourrez la réutiliser autant de fois que vous le désirez sur différents types de médias.


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.


Orthographe : Cinq correcteurs gratuits

Orthographe : Cinq correcteurs gratuits 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.

Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia, https://www.aurone.com,
Image à la Une : courtoisie de https://www.ouest-france.fr

Vérifiez-vous systématiquement l’ orthographe de vos pages Web, articles de blogue et autres publications de contenus avant d’appuyer sur “Publier” ? Si votre réponse est non, ce billet vous intéressera…

Notre belle langue française est complexe et souvent elle présente de nombreux pièges. C’est pourquoi, se relire et corriger nos textes sont des tâches laborieuses. Une aide précieuse est donc bien reçue.

Quelle chance! Il existe d’excellents correcteurs d’orthographe gratuit sur le Web qui, sont presque fiable à 99%.


1. Scribens

Scribens est l’un des meilleurs outils pour la correction d’orthographe et de la grammaire française. Il est entièrement gratuit et il est plus que satisfaisante.  La plateforme met en évidence les fautes d’orthographe et propose des corrections nécessaires en seulement quelques clics.

La version premium 59.60 $ CAN (39, 90 € pour un an), elle sera plus complète avec des fonctionnalités plus élaborées. Il y aura aussi, intégration avec d’autres outils (Word, Gmail, Facebook, etc.).

correcteur-orthographe-gratuit-1


2. BonPatron

BonPatron est un logiciel de vérification orthographique en ligne, bien que peut-être moins intuitif.

Il encadre et souligne en rouge les fautes et erreurs de formulation et explique la nature de l’erreur à l’aide d’une info-bulle, mais il ne fait pas de suggestion automatique de correction.

Il reste malgré tout un correcteur très fiable et pratique.

correcteur-orthographe-gratuit-2


3. LanguageTool

LanguageTool est un correcteur d’orthograffe efficace et très intuitif, qui peutfacilement être installé en tant qu’extension pour le navigateur Firefox. Ce qui est très bien.

La version dite  « gratuite » est limitée à seulement 20 000 caractères par traduction, ce qui est tout de même peu. Au-delà, vous pourrez acquérir la version premium pour 89.00 $ CAN (59 €) par année.

correcteur-orthographe-gratuit-3


4. Larousse

Le correcteur de Larousse est basé sur le logiciel Cordial, un logiciel renommé dans ce domaine.

Il bénéficie donc d’un niveau de correction orthographique et grammaticale élevé, mais il a l’inconvénient d’être limité à 1000 caractères.

correcteur-orthographe-gratuit-4


5. Reverso

Reverso est un outils de traduction en ligne des plus connus, mais la plateforme offre un service de correction orthographique gratuit.

Une fois votre texte vérifié, il effectue automatiquement les modifications nécessaires et les identifie par un surlignage en bleue en gras .

En revenche, il s’avère globalement un peu moins fiable que les autres ci-dessus, ne percevant pas certaines subtilités et règles de grammaire important telles que les participes passés.

Par exemple, en essayant de traduire la phrase “Nombre de mots limité à 2000“, il rajoute un “s” au mot “limitéS”, alors que c’est bel et bien le nombre qui est limité.

correcteur-orthographe-gratuit-5


Conclusion…

Afin d’éviter les fautes, rien ne vaut une rédaction professionnelle

Afin de vous garantir l’absence de fautes et d’erreurs de formulation, rien de mieux qu’un texte rédigé et corrigé par un professionnel en rédaction. Trouvez un rédacteur pigiste sur Éric St-Gelais Web Design & Multimédia , ma plateforme dédiée à la création de contenus, mes nombreux services et mon blogue techno.

Contactez-moi !


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Référencement naturel: souffrira-t’il sans blogue ?

Référencement naturel: souffrira-t’il sans blogue ? 0

Mon référencement naturel va-t-il en souffrir si je n’ai pas de blogue ?

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.
Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia, https://www.aurone.com, CÉFRIO
Image à la Une : courtoisie de Freepik  

Vous désirez développer une bonne stratégie de contenu. Afin d’obtenir un meilleur classement et positionnement dans les moteurs de recherche populaires. Cependant, vous avez des doutes certains sur la possibilité de mobiliser les ressources pour créer ce blogue. Cela vous semble-il familier ? 

Même si vos budgets sont serrés, il est tentant de mettre plus de ressources derrière des campagnes de publicité payantes. Car, en revanche, vous pouvez vraiment voir quelles annonces et optimisations génèrent le plus de revenus chaque semaine. 

Mais, la création et le développement d’un blogue doit simplement être considéré comme un investissement à long terme. Et non à cour terme comme une campagne publicitaire dans les médias traditionnels. Je vous direz qu’il est préférable de commencer le plus tôt possible. Il existe déjà maintes et maintes preuves que l’investissement aujourd’hui dans un blogue sera payant à plusieurs niveaux dans les mois futurs.


Pourquoi devrais-je entretenir un blogue ?

Peu importe le sujet de votre blogue et le thème de votre site Web. Il y’a des mots clés incontournables par lesquels vous devez absolument les utiliser. Et ceci que vous le vouliez ou non. Ce groupe de mots clés finis est dicté par le fait que vous voulez publier le contenu le plus pertinent possible à vos usagers et ce, à tout moment. Dans cette même veine, il est par exemple impensable que vous publiez une recette pour des tarte aux bleuets sur un site de commerce électronique spécialisé dans les pièces d’auto.

En premier lieu, au départ,

votre site Internet devrait fournir un niveau élevé de vos connaissances sur vos activités. De plus vous respecterez les normes de la qualité que Google demande. Cependant, si votre but est de dominer vraiment tous les résultats de recherches et de dépasser votre concurrence. Vous devrez commencer à faire quelque chose de spéciale afin d’élargir l’étendue et la profondeur de vos publications.

Enfin bref, un blogue vous fait gagner du terrain en termes de résultats de moteur de recherche (SERP) ce qui finira par aboutir à ce que plus d’utilisateurs découvrent votre marque. Lors de la création de nouvelles publications, vous allez grandement élargir votre groupe de mots clés ( référencement naturel (SEO) ).


*** Je vous recommande fortement d’effectuer la cartographie de mots clés en utilisant les outils Google Keyword Planner et de bien planifier votre stratégie pour éviter le chevauchement des mots clés et la confusion URL. ***

Veuillez noter que les changements aux algorithmes récents des moteurs de recherche. Ceux-ci ont rendu de plus en plus difficile d’obtenir de bons positionnement avec un simple référencement naturel et sans payer pour certains mots clés. Afin d’obtenir une bonne position dans les résultats de recherche dites « normale ». Vous aurez besoin d’avoir un bon budget de dépenses publicitaires en mots clés.


Le rôle du référencement naturel dans le processus de conversion

Ce n’est pas par chance si sortir plusieurs fois dans les SERPs mène inévitablement à une augmentation du taux de clics. Toutefois, il est primordial de comprendre la grande influence que joue un bon référencement naturel dans le processus de conversion. Si vous avez déjà entendu un référenceur se plaindre que les derniers résultats d’un référencement naturel ne donnent pas assez les conversions appropriées, c’est parce que le référencement naturel est souvent utilisé à des fins de découverte ou de sensibilisation.

Lorsqu’un internaute pénètre dans votre plateforme de vente

ll pourrait ne même pas se rendre compte qu’il a commencé son parcours d’achat. Plusieurs internautes vont débuter leur navigation par des recherches sur le sujet, le produit ou le service qu’ils veulent obtenir. Comparer les offres pour toutes les marques. Mais, d’autres pourraient chercher à résoudre un problème et c’est en lisant sur votre blogue les réponses qu’ils recherchaient, qu’ils vont vous découvrir et ressentir la nécessité de faire une transaction avec vous.

L’astuce ici est d’éduquer et d’aider les internautes pendant qu’ils sont encore peu connaisseurs de la marque. Les campagnes de recherches organiques auront un impact différent sur les consommateurs en fonction de quand ils interagissent avec vous.

entonnoir-conversion-funnel-notoriete-interet-consideration-transformation

Dans le modèle ci-dessous. Nous pouvons regarder que les campagnes sociales et la recherche organique sont les premiers points de contact avec l’usager. Ceci peut varier selon le secteur d’activité, mais le plus important à considérer est que même s’il est primordial d’avoir une  bonne présence organique, le référencement naturel (SEO) offre une meilleure chance avec les conversions au lors du processus d’achat.

campagnes-reseaux-sociaux-et-naturel


Augmentation de la qualité de votre contenu

Lors de la création du contenu de votre site Web ou des articles de votre blogue. Demandez-vous à quoi les internautes pourraient être à la recherche avant même qu’ils aient besoin de votre produit. Exemple, si vous fabriquez et vendez des ustensiles de cuisine en argent et en inox. Une question commune pourrait être : «Est ce que les casseroles en inox sont mauvaises pour votre santé?». Dans cet exemple, le  prospect peut faire des recherches par simple curiosité ou peut-être même des recherches pour acheter votre produit. Dans les deux cas, la tenu et publication régulière dans un blogue sur le sujet éduque non seulement l’internaute. Mais fais grimper fortement la probabilité qu’ils se souviendront de votre marque lorsque viendra le temps d’acheter.

La publication de contenu

Bien que la publication de contenu éducatif et persuasif puisse aisément s’aligner avec vos activités. Il est également important de créer et publier du contenu aussi sur des sujets semi-liés. Ce qui permet d’obtenir une meilleure portée de vos mots clés. Pour débuter l’indexation (en gardant toujours en tête le coût). Il est souvent conseillé d’étudier de plus près les blogues de votre concurrence proche. Pour avoir une bonne idée des sujets publiés. Il est  intéressant de regarder dans leur profil backlinks et de voir si elles ont capturé l’intérêt des sites de haute autorité (vous pouvez même contacter certains de ces sites si vous voyez une bonne occasion).

Si vous recherchez une solution plus complète. Il y a des plateformes payantes qui peuvent quand même vous aider à déceler les erreurs dans votre contenu. Cependant, cela peut être assez onéreux


*** Puisque la création de contenu sur des sujets attendus aidera à mieux développer votre ensemble de mots clés, la meilleure méthode de lancer votre filet est en couvrant indirectement des sujets proches. ***

Au départ, il peut y paraître une contrariété entre ces deux idées. L’accent n’est pas sur le sujet lui-même. Mais bien plus axé sur la compréhension en se positionnant comme acteur utile bien avant que les usagers n’entrent dans la phase de découverte.

Alors que Nordstrom utilise cette page pour inciter les consommateurs à leur restaurant. Supposons comme si cela n’était pas le cas. Lors du développement de manière élargie ou indirect d’un contenu. Commencez par créer un personnage de l’utilisateur. Ce qui peut vous aider à visualiser le mode de vie de vos consommateurs, leurs comportements et leurs besoins.

Aux fins de cet exemple, nous supposons les éléments suivants:
  • Les clients Nordstrom sont assez riches ( 100 000 $ +).
  • La plupart du temps, c’est des femmes qui doivent être âgées entre 36 et 45 ans
  • Le client moyen est une mère au foyer avec des enfants.
  • Elle se divertit parfois et aime cuisiner des plats de zéro.
  • Elle est prête à payer plus cher pour quelque chose si ça lui permet d’économiser plus d’argent à long terme.

Avec toutes ces informations. Ce n’est pas par simple hasard que Nordstrom a décidé de publier une recette. Afin de lier cela à leur gamme de produits, Nordstrom pourrait facilement relier cette page à la page d’atterrissage bakeware. Cependant, une personne recherchant une recette cherche à satisfaire un besoin immédiat. Et probablement ne cherche nécessairement pas à utiliser sa carte de crédit.

L’astuce ici est de sortir aussi souvent que possible dans les SERPs pour votre public cible. En l’aidant à résoudre leurs questionnements quotidiens. Nordstrom sait que les internautes qui ont des interactions plus fréquentes avec leur marque sont susceptibles de la garder à l’esprit quand ils ont besoin d’acheter. Selon une étude mondiale en 2013, 60% des consommateurs préfèrent acheter de nouveaux produits de marques qui leur sont familières.

nordstrom-serp (1)

À retenir ici est le SERP qui a pu être réalisé. Cette page de recette est classée pour 266 mots clés dont 16 apparaissent à la page 1!


Les «Extraits en vedette»

Tel un avantage supplémentaire, la création d’un blogue augmentera grandement vos chances pour votre contenu d’apparaître dans les extraits en vedette et les réponses rapides sur les moteurs de recherche. Les avantages des extraits sont énormes. Car même si votre page ne se classe pas en première position des résultats, elle peut tout de même sortir au-dessus de tous les autres résultats de la recherche comme dans le cas d’une nouvelle recette chez Nordstrom.

extrait-en-vedette-featured-snippets

Puisque de nombreux extraits dépendent du balisage de données structurées. D’autres sont mis en vedette organiquement par référencement naturel tirés du contenu de votre nouvelle page. Ce qui réduit la nécessité de surveiller en permanence votre mise en œuvre de balisage. Google n’a pas encore mis en place des directives officielles pour l’obtention de ces extraits. Cependant, il y a beaucoup d’études qui décrivent bien comment améliorer les chances de vos pages d’apparaître en tant qu’extrait. En vous fournissant des conseils spécifiques à cette activité.

En premier lieu,

Votre page devrait se concentrer sur une requête cible bien précise et c’est à priori le mot clé pour lequel vous voulez que l’extrait apparaisse. Dans cet exemple, c’est « risotto aux crevettes et aux asperges». Etudier l’autorité de domaine du site Web qui détient actuellement l’extrait en vedette est une bonne façon d’évaluer votre niveau de compétitivité.


Conclusion

Un blogue est un investissement important en terme de temps. Mais les avantages en termes de SEO en valent grandement la peine.

La création de nouveau contenu, en particulier des blogues est essentielle. Si vous désirez développer votre présence, votre visibilité et votre marque. L’avantage suprême est que l’afflux de nouveaux contenus force les moteurs de recherche populaire à analyser régulièrement et à indexer votre site. Le contenu frais est une considération importante lorsque les moteurs de recherche populaire classe votre page dans les résultats de recherche. Important à retenir. Si votre site Internet manque ou à peu de contenu sur ses pages pour des fins esthétiques. Un blogue est la clé afin d’augmenter votre offre de contenu, améliorer votre position dans les résultats de recherche et de cibler des requêtes spécifiques.

Il semble intimidant de s’engager dans un blogue

Sachez qu’une cadence régulière de contenu hebdomadaire ou toutes les 2 semaines est une bonne cadence pour avoir des visiteurs réguliers. Si vous ne savez pas où commencer. Commencez par créer un calendrier de publication ou une liste de contenu toujours d’actualité et une autre pour le contenu saisonnier. Misez sur tous les sujets qui seraient d’un intérêt particulier pour ceux qui vous cherchent. Si la création d’un blogue est hors de question, la création de pages d’atterrissage (Landing page) d’information sera vous aider dans vos efforts de mots clés.

Alors, comment cela vous rapporte? L’objectif à long terme est d’obtenir des résultats dans une certaine mesure. Non seulement cela vous aidera à augmenter votre notoriété dans le  domaine. Mais ça va aussi augmenter votre visibilité et aider à générer du trafic vers votre site Internet.


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Site Internet : design ou contenu quoi faire en premier ?

Site Internet : design ou contenu quoi faire en premier ? 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.
Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia, www.aurone.com
Image à la Une : courtoisie de https://slash-it.ne

Regardez un site internet avec un bon contenu et avec un beau design, puis unissez-les avec précaution. C’est la solution idéale dans un monde idéal afin de réaliser un site Internet très convaincant.

Néanmoins, dans le monde du Web, il existe  de plus grandes nuances dans l’interaction entre le design et le contenu. regardons-les et voyons de quelle façon créer votre contenu et réaliser le duo dynamique parfait.


Contenu et design : Le livre et sa couverture

Nous entendons souvent «ne jugez pas un livre par sa couverture ». Mais, il est tout à fait normal que les internautes soient en premier lieu, attirés par la présentation visuelle. Ensuite, ils regardent (ou non) au contenu. Quand il s’agit de pages Web, comme dans la vie, la première impression est primordiale et elle est généralement créée par les images, ainsi que vos titres.

Par la suite, en quelques millisecondes, les usagers décident s’ils veulent en voir un peu plus et lire votre l’histoire. Alors, le livre et la couverture devraient être tout aussi bien songé. Ils devraient s’unir ensemble afin de propager votre message aux internautes, conduisant progressivement à l’appel à l’action (call to action). Vos images, vos couleurs, vos polices de caractères, vos graphiques et tous vos éléments de conception doivent être liés par un texte pertinent et convaincant.


Qu’est-ce qui vient en premier sur un site Internet?

Le design ou le contenu ?

Malgré leurs égalités en contenu et en design. Il faut absolument débuter votre site internet par quelque chose. C’est pour cela qu’ il y a de multiples rencontres et discussions interminables quant à savoir lequel d’entre eux, le contenu ou le design,  viendra en premier. C’est comme l’œuf ou la poule.

Les rédacteurs et créateurs de contenu devraient-ils d’abord rédiger tous les textes, ensuite, les concepteurs les placent dans des blocs visuels, ou le contraire? Regardons bien ce qui se passe dans divers exemples typiques et ce qui est à faire afin d’éviter les problèmes ou améliorer la navigation et l’interaction.


Exemples fréquents dans la relation entre le design et le contenu

Situation A : Concevoir le Design avant le Contenu

Souvent, les rédacteurs œuvrent avec des maquettes déjà toutes prêtes. C’est vrai quand c’est le moment de créer les pages Web principales du site Internet, telle la page d’accueil ou les pages de fiche de produit. Sur les maquettes vous percevez les zones de texte fictif d’une structure particulière et le nombre de symboles.

Alors, les rédacteurs sont obligés de s’adapter à cette maquette. Leurs désirs de créativité sont limitées. La rédaction forcé dans des cadres stricts demeure souvent un peu plus artificielle. Souvent, les auteurs aiment mieux décrire un nombre différent de sections de texte, écrire plus de détails sur des sujets plus particuliers, etc.

A lire aussi: Gagner des milliers de dollars en créant le prototype avant de passer au codage


Situation B : Le Contenu avant le Design

Souvent, les concepteurs ont aussi un texte prêt à insérer. Ceci parce qu’ils demandent à voir le contenu en premier. Ou, soit parce que le contenu arrive tout d’abord en premier. Néanmoins, le créateur pourrait bien avoir quelques idées sur ce contenu illustrant.

Exemple, ils pourraient avoir en tête une belle infographie d’une structure particulière, et aimeraient que le contenu s’y adapte. Mais cela implique une réécriture pour le rédacteur, ce qui aurait pu être évité.


Situation C : Le Contenu et le Design sont séparés

C’est l’option la plus douteuse. Les concepteurs et les rédacteurs de site Internet travaillent parallèlement, sans réellement se parler. Ils sont soumis à des délais, ou la communication dans une équipe laisse beaucoup à désirer. Résultats, le visuel et les textes ne correspondent pas du tout. C’est influencé par le fait que les concepteurs créatifs utilisent la pensée associative dans leur travail, et ils peuvent faire des associations complètement différentes avec un même sujet.


Vos solutions

La communication de votre équipe sera la clé de votre succès. Ceci pourrait bien inclure du brainstorming, des échanges d’idées des deux côtés, des maquettes ou de petites ébauches de contenu, travailler par itérations jusqu’à arriver à un bon résultat au final.

Cela ne signifie pas qu’une publication avec une image à la Une nécessite une rencontre. Mais, selon la complexité et le type de travail, la communication peut changer d’une  question comme « Comment le voyez-vous ? Vous avez des idées ? « , pour une coopération en plusieurs étapes.

Se partager les premiers résultats et être prêt à faire des changements en fonction des commentaires des autres membres de l’équipe est important.

Pour les tâches à moyen et long terme impliquant le contenu vs la conception, le format de réunion est  parfois très utile.

De bonnes discussions bien planifiées permettront de faire des économies de temps sur les corrections tardives. Les concepteurs et les rédacteurs doivent comprendre d’avance ce qui sera demandé comme projet.

Il faut noter que les rédacteurs et les concepteurs, en tant que créatifs, sont ouverts à la critique. Mais ont aussi tendance à mettre leur cœur dans une certaine idée fixe. Alors, l’atmosphère amicale des réunions, le respect, les commentaires bien argumentés et le désir de tous les participants d’atteindre le même but ultime sont très importants.

A lire aussi: 7 outils de prototypage pour les Designers


Enfin bref…

J’espère que cela va vous aider à améliorer l’interaction entre votre contenu et la conception du site Internet. Afin de passer votre message à vos utilisateurs !

Moi, Je préconise les pratiques simple et efficaces. Alors, si vous collaborez avec moi pour des services de développement ou de refonte de site Internet, vous savez maintenant que tout le travail sur votre projet sera parfaitement cohérent et que la relation entre les membres l’équipe sera fructueuse.


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Republication : 5 Outils essentiels pour vos articles

Republication : 5 Outils essentiels pour vos articles 0

Écrit et publié par : Éric St-Gelais.
Sources : Éric St -Gelais Web Design & Intégration Multimédia, https://www.redacteur.com
Image à la Une : courtoisie de http://blog.tamento.com

Publier de nouveaux billets tout neufs de façon régulière. C’est la base d’un blogue performant et en bonne santé, mais avez-vous songez à une republication ?

Toutefois, il est toutefois très utile de réutiliser des contenus ayant déjà été publiés. Il y a deux raisons majeurs de faire cela :

Il est parfois difficile de trouver des idées de textes nouveaux et originaux ;

Certains vieux contenus n’ont peut-être pas eu le succès escompté à l’époque et méritent un second souffle.

Cependant republier de vieux articles n’est qu’un début. Le plus important est de faire la promotion de vos contenus. Afin de leur offrir toute la visibilité dont ils ont besoin et atteindre beaucoup plus de lecteurs et de clics sur votre site Web

Seulement, republier des articles de blogue sur les médias sociaux ou en faire la promotion par des campagnes de courriel peut devenir pénible, long et laborieux. En revanche, il existe des outils spécialement conçus pour vous faciliter cette tâche.

Voici cinq outils fameux de republication afin de booster vos vieux articles de blogue


SwiftlySocial

SwiftlySocial  vous permet de « recycler » vos anciens contenus et de les placer en avant sur les médias sociaux en quelques secondes dans un battement de cils.

Débutez par entrer l’adresse URL de votre article que vous désirez republier, ensuite SwiftlySocial vous suggérera plusieurs nouvelles idées de publications pour les médias sociaux.

En plus de personnaliser vos textes ou les hashtags. Vous pouvez même réaliser des images personnalisées directement sur cette plateforme grâce à l’éditeur intégré à cette solution.

Enfin bref, cet outil fonctionne et est compatible avec les médias sociaux : Facebook, Twitter, Google +, Pinterest, ou encore Instagram.

republication-article-1


Missinglettr

Missinglettr est une solution utile qui met automatiquement en place des campagnes sur les médias sociaux afin de faire la promotion vos publications sur une année entière.

Vous n’êtes plus obligé de vous concentrer sur la rédaction ou la recherche de vieux contenus pertinents et laisser Missinglettr republier vos articles sur Facebook, Twitter,  Linked In et Google +.

Cependant tout n’est pas entièrement automatique, puisque vous pouvez personnaliser vos campagnes :

  1. En personnalisant les hashtags qui seront utilisés dans les publications concernant un article ;
  2. Vous pourrez modifier facilement le contenu. L’image de chaque publication (l’outil fait des suggestions et vous pouvez en modifier très vite) ;

Ajustez la fréquence de republication ou mettez en arrêt temporaire la campagne si vous le désirez et si nécessaire.

republication-article-2


Repost

Repost  fait l’analyse de chacun de vos articles, archivés dans la « bibliothèque », afin déterminer  le meilleur moment afin de les republier en maximisant vos chances de viralité.

Vous n’avez qu’à spécifier le calendrier de publication souhaité afin d’indiquer à Repost le meilleur temps pour  republier vos articles, et Repost se chargera de faire la promotion vos anciens articles.

Pour chaque publication, vous pouvez  personnaliser :

  1. La date butoir à laquelle il ne sera plus republié ;
  2. Le texte de la publication ;
  3. L’image associée.

 

Repost est compatible avec Facebook, Twitter et Linked In.

republication-article-3


Revive Old Post

Revive Old Post est une extension pour le CMS WordPress  vous permettant tel son nom l’indique donner une nouvelle vie à vos anciennes publications.

Facile et Simple d’utilisation, il permet notamment la republication et de paramétrer :

  1. La fréquence de republication sur les réseaux sociaux ;
  2. Les hashtags à utiliser pour chaque contenu ;
  3. Exclure certaines publications ou certaines catégories que vous ne souhaitez pas republier…

 

Quant aux réseaux sociaux compatibles, cette extension prend en charge Facebook et Twitter.

republication-article-4


Republish Old Posts

Republish Old Posts est une  autre extension pour WordPress au fonctionnement très convivial et très simple.  Elle permet la mise à jour la date de publication de vos vieux articles.

Vos anciennes publications se retrouvent ainsi à la une de votre blogue et sont de nouveau diffusés dans votre flux RSS Ceci permettant de les promouvoir auprès des internautes.

Toutefois, il vous faut éviter cette extension. Surtout si vos publications comportent leur date de publication dans leur URL ou le titre de l’article (cette dernière n’étant pas modifiée).

republication-article-5


ENFIN BREF …

Maintenant que vous connaissez ces cinq outils afin de republier vos anciens articles. Vous pourrez booster votre contenu marketing et gagner de nombreux visiteurs sur votre blogue.

Toutefois, la création de contenus nouveaux et originaux reste indispensable. Pour cela, n’attendez plus : trouvez un rédacteur Web pigiste sur Éric St-Gelais Web Design & Intégration Multimédia. 


Vous avez des questions ou des commentaires sur ce sujet ?

Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

 

 

 

PME : quelle est l’utilité d’avoir un site web ?

PME : quelle est l’utilité d’avoir un site web ? 0

Article écrit et publié par : Éric St-Gelais
Source: www.  https://www.combustible.ca, Éric St Gelais Web Design & Multimédia
Image à la Une courtoisie de : Freepik

Il de cela une dizaine d’années (une éternité dans le monde du Web), les revenus moyens d’une PME lié à un site Internet en Amérique du nord était plus élevé d’environ 1,5 millions de dollars.

Depuis tout ce temps, l’importance vitale de bien sortir dans les résultats de recherche (se positionner) sur Internet s’est grandement accentuée. Et pour une PME, cela veut dire que vous ne pouvez donc plus vous en passer. Et ce, même si vos revenus sont bons et que vos affaires vont bon train…  Elles iraient beaucoup mieux, un bonus, si vous étiez présent sur le Web!

Voici 6 arguments majeurs qui confirment l’utilité d’avoir un site Web pour votre PME.


1. Répondez à la demande des internautes et des consommateurs 

Plus de 89 % des consommateurs se renseignent sur le Web avant d’acheter en ligne ou à votre place d’affaires . Selon un sondage de Fleishman-Hillard. Si vous n’êtes pas en ligne, vous vous enlevez automatiquement des résultats des moteurs de recherche, qui constituent une perte de futurs potentiels.

Avant de réaliser votre site, tentez d’effectuer une recherche des mots-clés en lien avec vos activités. Cela vous donnera la chance d’identifier le nombre de recherche dans la région que vous aurez préalablement ciblez. Et comment bien positionner votre site Internet afin d’optimiser son SEO (référencement naturel). Utilisez les outils gratuits comme le planificateur de mots-clés de Google . Ils ont justement été créé afin de permettre d’identifier une stratégie en amont.


2.  Bien présenter votre PME, vos offres de produits et vos services

Nous sommes maintenant bien loin de l’époque où il fallait avoir un site dans une zone de trafic. Et ceci, afin d’accroître ses chances d’obtenir de nouveaux prospects. De nos jours, Vous devez être vu sur Internet. Sinon, vous n’existez pas ! Afin d’exister, il vous faut une vitrine, celle-ci est votre site Web. Celui-ci vous permet de présenter, vos services, vos produits, vos nouveautés et vos promotions, à votre façon, sans avoir à payer des frais immenses dans les médias traditionnels.

Toutefois, votre site Internet est maintenant la fondation de votre stratégie de marketing web, qui vous permet d’attirer plus d’internautes, donc plus de clients en devenir. Avec, en plus, leur consentement ultime. Ainsi avec un site Web. Vous pourrez donc envoyer des offres, en récoltant des adresses courriel, grâce à une infolettre, un concours etc… Ce sont des moyen simples et efficaces et relativement peu onéreux afin de vous offrir plus de visibilité sur la grande toile.


3. Offrez un bon soutien  à vos clients 

support PME

La satisfaction de vos clients s’obtient avec un service à la clientèle de grande qualité, cela inclut le soutien à apporter à vos clients existants, que ce soit pour l’utilisation de vos produits, le fonctionnement de vos services, ou les questions de logistique. En y publiant toutes les informations possibles en lien avec vos produits/services, en créant une rubrique « Foire aux questions » (FAQ), en offrant un service de support en direct (en ligne, pour les grosses PME) avec vos clients ou en affichant nettement vos informations de contact. Vous devenez très disponible et démontrez que vous êtes à l’écoute.


4. Notoriété :  faîtes connaître votre PME, votre personnalité corporative, votre marque de commerce

Votre site Internet se doit d’être à l’image de votre PME. Sur votre site Web, vos visiteurs doivent s’identifier facilement à votre promesse de vente unique et ce que vous faites. Surtout sur votre page d’accueil ! En d’autres mots! Ce n’est pas suffisant un site Interne afin d’attirer de bons prospects qualifiés. Vous devez, en tout temps, garder une attention particulière à votre image de marque sur Internet. Présentez-vous de façon originale et bien structurée. Les utilisateurs qui voient que vous pouvez répondre à leurs besoins avec votre offre et deviennent maintenant automatiquement des prospects.


5. Éduquez votre audience

Votre plateforme Internet est un lieu virtuel. Afin de privilégiée l’information pour éduquer votre clientèle et bien vous positionner en terme d’expertise.

Avec un blogue, vous pouvez faire grimper votre crédibilité.  Attirer du trafic régulièrement sur votre site Web. Les publications sur votre blogue sont autant de « portes d’entrée » que de nombre d’articles publiés, que de nombre de nouveaux mots clés pour votre site. Tout cela attire une multitude d’internautes vers votre site via les moteurs de recherche. Sans oublier les partages sur les réseaux sociaux. De plus, la publication de votre contenu exclusif, pertinent et régulièrement mis à jour contribue grandement à améliorer votre SEO (référencement naturel). Contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire d’investir des sommes astronomiques pour garder votre blogue actif 


À lire : le marketing de contenu est 62 % moins coûteux que le marketing traditionnel.


6. Et n’oubliez surtout pas de rendre vote site Internet accessible sur tous les types supports…

Pour que votre site Internet livre tous les résultats souhaités, vous devrez éviter les erreurs fréquemment commises, une des plus rependues et non la moindre est l’accessibilité du site Web sur les mobiles. Votre site Internet doit être compatible avec tous les types de supports. Car le nombre croissant de consommateurs effectuant leurs recherches à l’aide d’un smartphone ou d’une tablette à beaucoup augmenter. Un sondage a démontré que 70 % des utilisateurs d’un smartphone ont effectué quand même des recherches sur un produit. Et ce, alors même qu’ils étaient dans un commerce.

N’oublié surtout pas tout ce beau monde de prospects simplement parce que votre site n’est pas « Responsive Design, Design Adaptif,  mobile-friendly ». Prenez bien note que ces aspects sont maintenant essentiels et pris en compte par Google dans son nouvel algorithme afin de les classer dans ses résultats. Maintenant nous sommes à l’ère de L’application mobile…


Prochaine étape : quelles sont les pages essentielles d’un site web ? Discutons-en et laissez-nous un commentaire ci-dessous!