Systèmes d’exploitation : les plus attaqués en 2014 0

Aricle écrit et publié par : Éric St-Gelais.
Source : http://gfi-consulting.com/
Image à la Une : © http://www.tomsguide.fr/



L’organisme GFI vient tout juste de publier un rapport sur les performances des systèmes d’exploitation et surtout, voir quels sont les plus faibles et vulnérables en 2014.

OS X et iOS sont en tête de liste.

Remontons au début 2014, le cabinet GFI avait publié son rapport des failles de sécurité constatées durant toute l’année 2013 dans les systèmes d’exploitation. 8 des 9 plus importantes ont concerné des produits Microsoft. Ainsi, les trois premiers sont Windows Server 2008, qui a présenté 104 failles, dont 58 de niveau important, devant Windows 7, 100 failles, dont 55 de niveau élevé, et Windows Vista, 96 vulnérabilités, dont 53 importantes.

Cependant cette année 2014 l’affaire est totalement différente , le classement des vulnérabilités de GFI possède un tout nouveau visage.
À la grande surprise, même si 7 produits Microsoft font partie des 10 systèmes d’exploitation les plus vulnérables, ils ne sont pas les plus touchés.

C’est Apple qui se fait remarquer dans ce classement non désiré, car Mac OS X a été le plus vulnérable avec 147 failles, dont 64 de niveau élevé. Aussi, en deuxième position se trouve un autre produit Apple, iOS, avec un total de 127 vulnérabilités, dont 32 importantes. En 2013, le système d’exploitation mobile d’Apple était en 10ème position avec 89 failles alors que Mac OS X était 16ème avec 63 vulnérabilités. La troisième place du classement est occupée par Linux Kernel, qui a présenté, en 2014, 119 failles, dont 24 jugées majeures.

et tout derrièere ces noms pesants se situent les non moins honorables produits Microsoft Windows Server 2008, Windows 7, Server 2012,Windows 8, 8.1, Windows Vista et RT.

Les systèmes d’exploitation de Microsoft montrent toujours des failles, mais la sécurité s’est grandement améliorée depuis 2013.  Au détriment de, celle des produits d’Apple qui sont de moins en moins fiable.