Marketing : On ne répond plus à vos courriels ? 0

Article écrit et publié par : Éric St Gelais 

Sources: https://www.webmarketing-com.com

Image à la Une : Courtoisie de https://www.webmarketing-com.com


Marketing: Votre profession de travailleur autonome vous amène à rejoindre  très régulièrement de nouveaux prospects pour faire croître  votre entreprise.

Cependant, à la suite de plusieurs relances et malgré des conversations riches et intéressantes au début, votre prospect ne vous répond plus ? Vous croyez avoir tout essayé, cependant il ne donne plus signe de vie du tout? Ne paniquez surtout pas, car voici 4 astuces qui vous donneront l’occasion de recréer ce lien …


 Marketing par courriel :

DEMANDEZ-LUI LA QUESTION IMPOSSIBLE À IGNORER

Pour débuter, demandez cette question simple à votre client potentiel : « Avez-vous abandonné votre projet ? ».

Dès que votre prospect vous a jasé de ses ambitions d’affaires, votre prospect avait sûrement une tonne d’idées en tête et une motivation incontestable. Le relancer en lui demandant cette simple question lui rappellera toute cette belle motivation qu’il avait au départ.

Ainsi, vous verrez que cette formulation est plus efficace que la forme habituelle « Votre projet est-il toujours d’actualité ? ».

Aucun de nous n’aime se sentir tel un lâcheur,  car de nos jours, l’abandon n’est pas bien vu dans la société et affirmer qu’un projet a été totalement abandonné ré-allumera sûrement votre prospect sur le sujet.

NE CULPABILISEZ  PAS VOTRE FUTUR CLIENT

Dès vous reprendrez contact avec votre prospect, ne répétez pas ces phrases qui  ne peuvent  que le faire culpabiliser tel que « Je me permets de vous recontacter, car je n’ai pas eu de retour de votre part à mon courriel de lundi dernier. » Cet énoncé est trop négatif  et il met le doigt  direct sur la faute de votre prospect qui n’a pas répondu à votre dernier courriel.

Tous les gens à qui l’on fait remarquer une erreur commise ou une faute, se repliera assurément sur elle-même et ne répondra plus à vos messages afin d’éviter d’avoir à reconnaître ses torts. Soyez plus rusé, plus malin et dites votre question d’une autre façon afin d’éviter une bonne période de silence de sa part.

NE DEMANDEZ PAS TOUT LE TEMPS LES MÊMES CHOSES

Dès que vous envoyez un courriel à votre prospect, ne demeurez pas dans le ton informatif. Dites plutôt à vos futurs clients potentiels d’agir à la suite de la lecture du courriel. Ainsi, vous donnez vie à la conversation entre vous deux. Vous la conservez en vie et faites ainsi avancer vos affaires.

marketing-courriel

Et si vos futurs clients potentiels ne répondent pas à vos dernières demandes, s’ils ne font aucune action,aucune réaction alors, comment s’adresser à lui ? Devons-nous lui reposer la même question ? Leurs en poser une différente ?

La solution : demandez-leurs une question différente, mais  bien en lien avec les précédentes. Cela justifiera le fait de renvoyer un autre courriel malgré que vos prospects n’aient pas répondu aux derniers courriels.

Ainsi, sans réponse à un courriel se terminant par « Quelles sont vos disponibilités pour un rendez-vous ? ». Vous devrez absolument relancer la conversation en demandant s’ils préfèrent un rendez-vous en personne.

ÇA NE FONCTIONNE PAS ? OSEZ UN DERNIER COUP !

Vous avez tout tenté et essayé,vous avez appliqué ces astuces et pourtant rien ne s’est passé ? Vous n’avez toujours pas de répondant à vos multiples courriels ? Que pouvez-vous encore faire ?

Dès qu’il n’y a plus d’échange. Il faut  commencer à penser à la rupture. Rédigez un courriel simple et court exprimant la  de mande suivante « permission de fermer le dossier » de votre prospect, et ce, afin de mettre un frein à vos conversations.

  • Première option : vos prospects se réveillent enfin et répondent à vos questions ;
  • Deuxième option : vos prospects répondent que vous pouvez fermer leur dossier. C’est une bonne nouvelle. Vous venez de vous éviter une perte de temps avec des prospects qui n’avaient aucune chance de se convertir en client .
  • Troisième option : Pas  de réponse encore une fois. Les prospects ne sont probablement pas intéressés. Vous pouvez alors fermer son dossier. Certains préféreront garder les dossiers actifs, mais simplement diminuer la fréquence des relances, jusqu’à ce qu’ils reçoivent un non  très définitif.

Connaissez-vous d’autres astuces  plus efficaces afin d’inciter un futur client potentiel à répondre à vos courriels ?