Infolettres publicitaires: Sept (7) étapes simples 0


Rédiger une infolettres et courriels publicitaires gagnants en 7 étapes simples

« Cher propriétaire de maison en Alabama… » J’ai déjà  reçu des infolettres ou des courriels commençant par ces ce genre de mots, en anglais en plus, alors que j’habite Saguenay, et des messages qui me disent comment perdre du poids alors que je n’ai aucun kilo à perdre, vendre la maison que je ne possède pas, etc.  Bien heureusement, la loi C-28 banni maintenant les pourriels.

Cependant, il est possible d’envoyer des courriels ou des infolettres publicitaires, mais à des gens ayant consenti à en recevoir. Ces conseils, sur la rédaction de tels publicités, demeurent donc encore très pertinents. Voici maintenant 7 étapes à suivre pour vous aider.


1. Personnalisez.

publicité par courriel

Les premiers mots de votre message – après une ligne Objet ne dépassant pas 35, 40 caractères et indiquant, si possible, un avantage pour le client – devraient être Monsieur ou Madame, avec le prénom et le nom du destinataire. Des logiciels ou extensions (plugins) sont conçues et créent une telle personnalisation de vos messages, ou  bien certaines agences peuvent vous aider à la faire. Surtout très important, n’écrivez jamais, avant le prénom et le nom, Cher ou Chère, si vous connaissez peu ou pas vos interlocuteurs.

Enfin bref, personnaliser, c’est aussi reconnaître votre cible.  Ex: Comme vous êtes responsable de ressources humaines, nous croyons que ce logiciel de gestion de fiches d’employés pourrait vous intéresser


2. N’envoyez jamais la page d’accueil de votre site Internet comme courriel ou infolettre promotionnel. 

Ça n’a rien  d’un message personnalisé, quand bien même qu’il indiquerait le nom de votre destinataire. N’oubliez jamais que le courrier électronique promotionnel relève du marketing direct. De plus, expédier la page d’accueil de votre site revient à envoyer un dépliant sans aucune lettre d’accompagnement – donc sans y tirer aucun avantage directe et d’expliquer pourquoi votre offre peut aider le destinataire


3.Soyez direct et informel… pas trop publicitaire et promotionnel!

 Les gens ont une horreur maladive des contenus Web trop promotionnels ou publicitaires au maximum, peut-être parce qu’ils y en a trop en circulation… De plus, expliquez votre offre précisément et simplement, sans aucun mystère, aucun jargon et en allant direct au but; évitez les hyperboles et les clichés (du jamais vu, l’unique, le meilleur au monde, etc.) ; amenez des preuves de ce que vous affirmez par une référence ou un témoignage ou un lien et insistez sur les avantages pour le lecteur au lieu de seulement vanter votre produit ou votre service. 


4. Employez les caractéristiques d’un style Web efficace.

Écrivez en  bon français sans fautes de grammaires, et non en symboles et abréviations Web; employez modérément le point d’exclamation et le symbole $ – évitez les cascades de !!! et de $$$, qui ne font que susciter la méfiance et révéler un manque d’imagination –; faites des paragraphes aussi brefs, ou même plus courts, que ceux d’une lettre de vente; privilégiez les énumérations verticales (où les éléments sont alignés les uns sous les autres) et employez des sous-titres.


5. Tentez le plus possible de donner une valeur ajoutée à vos communications.

 N’oubliez pas que la toile est fondée notamment sur la gratuité. Aussi, même si votre message a pour but une vente, ou une promotion, donnez quelque chose dans votre infolettre ou courriel :  donnez de l’information utile, tels  des conseils en lien avec vos’activités ou vos produits; des hyperliens vers des pages d’articles du blogue de votre site Internet, ou encore un rabais intéressant. Dans ce dernier cas, un courriel imprimée par le destinataire pourrait être présentée tel un coupon rabais. De cette façon, vous donnerez envie à votre lecteur le de conserver, de l’utiliser ou même encore mieux, de le transférer à d’autres internautes.


6. Demandez directement au lecteur cible de le transférer vers d’autres personnes.

infolettres

Cet aspect viral ne doit pas du tout être négligé. Dans les infolettres et courriels promotionnels que je conçois, j’inclus automatiquement, et deux fois plutôt qu’une (au début et à la fin du message), une invitation du genre: vous connaissez des gens que ce courriel pourrait intéresser? Expédiez-leur ce message; ils vous en remercieront, et ainsi, croyez-moi, les résultats sont là. Dans les faits, il arrive souvent qu’un nouvel acheteur sur 3 générés par une campagne par courriel ne figurait pas sur les listes d’envoi initiales; il a donc reçu le message d’une tierce personne inscrite sur vos listes.


7. Faites des infolettres et des courriels promotionnels complets, c’est-à-dire conçus de façon à effectuer une vente

Et ce, par un appel à l’action dynamique et des instructions d’achat claires et précises pour votre lecteur. Si vous indiquez un numéro de téléphone ou un site Web, ne dites jamais que c’est pour permettre d’obtenir davantage d’information; vous feriez ainsi l’erreur d’ajouter une étape de plus pour le lecteur… donc, c’est de lui permettre de se donner une bonne raison de ne rien faire!

Vous avez des ajouts, des questions ou des commentaires concernant ce texte, alors commenter ci-dessous, il me fera un plaisir de vous lire!