Dossier: Que veulent les Pirates chez Sony ? 2.0 0

 Reportage écrit et publié par : Éric St-Gelais
 
Source: Comment ça marche.net / la Presse / Wikipédia
Photo à la Une: © Sony.
 

Sony Pictures a été victime récemment d’un terrible piratage et d’un chantage digne du cinéma de la part d’un groupe de hackers encore jusque là, inconnu. Que veulent-ils ?

Dernièrement, Sony Pictures aura été la cruelle  Chez Sony Pictures du piratage et chantage 1.0  . Les pirates hackers ont transmis leur message par tous les écrans d’ordinateurs de l’entreprise. Ils ajoutent précisément avoir « déjà  donner d’avertissements et de mises en garde » Sony et que « ce n’est que le début, que çca ne fait que commencer ». Mais néanmoins, pourquoi pirater la filiale de Sony qui produit et distribue des contenus vidéo ? Que cherchent-ils et que lui reprochent-ils ?

Piratage Sony

Piratage Sony

Image : © fotolia

Le groupe qui a revendiqué cette attaque informatique se nomme « GOP ». Selon plusieurs sites, cela signifierait « Guardian Of Peace », soitdisant en français « gardien de la paix ». Contrairement à des groupes tels que Anonymous, cette entité reste inconnue aux yeux de tous et n’a pas encore pour l’inatant expliqué ses motivations ainsi que ses objectifs. Cependant, en menaçant Sony de la sorte, cette bande inconnue semble décidé, mais a une vision très particulière de la paix dans le monde !

Un des membres du groupe GOP a, tout de même, donné une réponse au site The Verge. Il adit que « (nous) voulons l’égalité. Sony ne le fait pas. C’est une guerre vers le haut ». Cet individu n’a pas précisé la vision de la chose « égalitaire » du groupe ni ce qu’il reproche  à Sony. Via un tweet lié à un des membres de GOP, les hackers vont jusqu’à traiter Michael Lynton, le PDG de Sony Entertainment,ainsi que ses salariés de « criminels de bas étages ». Un terme fort, qui mériterait des reflexions et explications.

Ensuite, dans le mail envoyé au site The Verge, le GOP a mentionné le piratage. Ils affirment être en mesure de fournir des données internes sensibles de Sony Pictures. Sans préciser lesquelles et  le moyen utilisé, l’attaque aurait été possible parce que « Sony ne verrouille pas les portes, physiquement » En plus, ils affirment avoir « travaillé avec d’autres employés ayant certains intérêts similaires pour l’entrer et la porte». Une aide à l’interne aurait, donc, été surement donnée. La personne précise : « (je) suis sincèremenr  désolé, mais (je) ne peux rien dire de plus, parce que la sécurité de l’équipe est très importante ». Néanmoins, les termes « d’autres employés » plutôt que « des employés » laissent penser que l s membres de GOP sont  des salariés de Sony eux-même.

L’enquête de Sony en dira, peut-être, plus. À moins que le groupe GOP donne plus d’explications.