Dossier: Les pirates demandent l’annulation du film… 5.0 0

 
   
 
Reportage écrit et publié par : Éric St-Gelais 
Source: Comment ça marche.net / la Presse / Wikipédia / www.canoe.ca
Photo à la Une: © Sony.
  

Voici un nouvel épisode dans l’affaire du piratage de Sony Pictures. Les pirates commandent l’annulation de la sortie du film The interview.

 

La saga du piratage de Sony Pictures par soi-disant par la Corée du Nord et leur dictateur Kim jonk-Un a autant de rebondissements que les scénarios et films produits par le géant du cinéma qui est Sony ! Après avoir détruit et s’être emparés de très nombreux documents sensibles et précieux commercialement, les pirates « Guardians of Peace » en ont  publié sur internet une certaine partie ainsi que des films pas encore sortis en salle . Alors que l’enquête du FBI se poursuit, les pirates continuent toujours leur attaque et communiquent.

 

 

The Interview

The Interview

Image courtoisie de : http://www.imdb.com

En effet, le groupe de cyber attaquants vient de publier un nouveau message sur GitHub. Toujours très menaçant, il évoque la prochaine sortie du film humoristique « The interview » qui évoque l’assassinat du dirigeant Kim-Jong Un. Dans un anglais simple, il déclare : « (Nous) vous envoyons encore une fois un avertissement. Accédez à notre demande si vous voulez vous en sauver et y échapper. Et de plus, arrêtez immédiatement de montrer le film terroriste et méprisant qui peut facilement rompre la paix régionale et provoquer une guerre assez rapidement ! Vous, Sony et le FBI, ne pouvez pas nous trouver. Nous sommes absolument parfaits et extrèemement bien organisé. Le destin de Sony dépend de la sage réaction et de la mesure de Sony Picture ».

Le groupe de hackers demande immédiatement l’annulation de la sortie em salle du film « The interview » . Pour appuyer et renforcer sa requête et de plus « prouver » son identité, il a publié  et édité quelques liens se dirigeant vers des documents sensibles et très confidentielsappartenent à Sony Picture.Il n’était pas certain à ce monment là que Sony cède à cette menace.mais maintenant ils ont ordonnées l,annulation de sa sortie…  Surtout que cette affaire par le fait même,procure une publicité immense au film.

Quoi qu’il en soit, cette requête est un nouvel argument qui relie le groupe de hackers à la Corée du Nord. Si un porte-parole du gouvernement a nié son implication directe, il a indiqué que : « le piratage de Sony Pictures pourrait être une très bonne action des partisans et des sympathisants avec la République populaire démocratique de Corée (RPDC) de Kim Jonk-Un en réponse à l’ appel ». Une réponse  très floue toutefois. Par rapport au film The Interview, un porte-paroledu gouvernement  et de la commission de la défense nationale de la Corée du Nord a déclaré qu’il s’agissait d’ « un film complice d’un acte terroriste qui blesse la dignité du dirigeant suprême de la RPDC tout en profitantet abusant de la politique hostile de l’administration américaine envers la RPDC ».