6 tendances e-commerce à surveiller en 2017 0

Cet article est un exemple de ce que je peux rédiger pour les blogues de mes clients. Je peux rédiger des articles du même niveau de qualité pour votre blogue d’entreprise ou votre organisation.


 Pour bien finir l’année et suivre les tendances de 2016 et 2017, j’ai décidé non pas de vous parler de mes résolutions, mais plus tôt de faire le point sur ce qui attend l’écosystème e-commerce en 2017. En surfant la toile ici et là, certaines études nous démontrent les principales prévisions sur l’évolution du secteur et comment les marchands devraient s’y préparer.

La première étude et analyse que j’ai soulevée (fort intéressante d’ailleurs) est celle de l’agence Absolunet qui  stipule que:

«…. Soixante-seize pour cent des Canadiens font des achats en ligne et ce chiffre ne cesse d’augmenter (en 2010, il se situait à 51 %). Globalement, on prédit que les Canadiens dépenseront en ligne 34 milliards de dollars en 2017 (B2C seulement), et que 32 % de ces achats seront faits auprès d’entreprises canadiennes. Il est maintenant évident que les entreprises canadiennes doivent entreprendre une transformation afin de se positionner sur le Web et prendre part à la course aux ventes numériques…» (Source: Absolunet)

J’ai presque envie de dire « Amen » à ces statistiques assez réconfortantes et encourageantes lorsque plusieurs études nous parlent d’un retard et surtout de pertes économiques au niveau du e-commerce au Québec. Maintenant, voyons concrètement quelles sont les tendances à venir qui seront indubitablement les transformations à entreprendre afin de maintenir, voire faire croître tous ces chiffres.


Tendance 1 : Plusieurs appareils plus tôt qu’un pour les achats en ligne (Multi-Channel & Multi-Device strategy)

pintrest-épingles-enrichies

Au niveau mondial, 50 % des transactions e-commerce se font sur plusieurs appareils et ce chiffre augmentera davantage en 2016. Les marchands devront ainsi transformer l’expérience d’achat de leur client  en ligne  et s’adapter afin de répondre positivement à cette tendance croissante du multi-device.

L’expérience d’achat client avec différents appareils augmenterait de 20 % la probabilité de compléter leur achat par rapport à un client qui utilise un seul terminal. (Source: E-commerce magazine France).


Tendance 2: Les téléphones intelligents surpasseront les tablettes en termes d’achat en ligne

Les e-commerçants devront prendre en considération le fait que les consommateurs sont de plus en plus à l’aise pour effectuer des achats sur téléphones intelligents plutôt que sur tablette. En effet, nous remarquons une augmentation considérable de la taille des téléphones intelligents, ce qui se substitue facilement à la tablette. L’expérience client y est plus agréable et plus ergonomique. En 2016, les e-commerçants devront optimiser leur stratégie mobile en fonction de cet aspect de taille.


Tendance 3: Augmentation des points de contact en ligne pour atteindre les consommateurs en magasin

Durant l’année en cours, les e-commerçants utiliseront de nouvelles stratégies pour atteindre le maximum de clients en ligne  et interagir avec eux en magasins. La stratégie multicanal est à son apogée et n’aura jamais autant fait réfléchir les e-commerçants.

En effet, les e-commerçants auront plus de facilité à mesurer les indicateurs de performances de leurs doubles clientèles en ligne et en magasins sur les différents canaux et surtout de faire en sorte de les réconcilier. Les stratégies numériques mesureront le trafic des publicités en ligne et analyseront de ce fait les achats en magasins.

Cette approche repose sur l’identification des clients par différents canaux:


Tendance 4: Plus de budget pour du marketing personnalisé non intrusif (Inbound marketing)

Depuis quelques années, l’usage du inbound Marketing, «marketing personnalisé» et autres formats de publicité non intrusive a permis aux publicitaires d’obtenir de meilleurs résultats via leurs campagnes de conversion de leads (Lead Generation). En 2017, ce besoin de changement radical en termes de format publicitaire provient également d’une évolution des habitudes des consommateurs, particulièrement en matière d’applications mobiles. La consommation de contenu (articles, blogues, images, vidéo) y est particulièrement en hausse.

L’usage croissant de bloqueurs publicitaires sera également un moteur dans l’adoption croissante de publicités moins intrusives et de meilleure qualité.

En effet, d’après Adblock Plus, 75 % de ses utilisateurs ne voient aucun mal à recevoir une publicité si celle-ci n’est pas intrusive. Un vent de changement et d’innovation que les annonceurs vont devoir apprivoiser.


Tendance 5: Le phénomène «Clique & Collecte»

Bien que cette tendance soit de plus en plus répandue en Europe, le Clique & Collecte pointe son bout du nez timidement au Québec et laisse présager une tendance à surveiller en 2017. Plusieurs grandes marques telles qu’Aldo, Souris Mini, RW & CO emboitent le pas du web to store et remarque que les consommateurs se déplaçant en magasins pour récupérer leurs produits approche les 40 %. Plus encore, une étude européenne démontre qu’une fois en magasins les consommateurs profitent pour faire des achats supplémentaires allant jusqu’à 20 %. Cette tendance nous enseigne qu’il n’y a pas un client en ligne et un client hors-ligne, mais bien un seul et unique client. L’enjeu numéro un pour les marques est désormais d’être présent tout au long du parcours d’achat de leurs clients et cela à travers différents canaux.


Tendance 6: Les services de livraison instantanée seront en hausse

Voici les bases pour référencer. Vous comprendrez l'intérêt d''un site Web pour votre entreprise, ceci est l'idéal!

En 2017, les services de livraison subiront une véritable mutation et donneront plus de satisfaction aux clients en termes de temps. La priorité des marchands sera d’optimiser le parcours client et de raccourcir leur temps d’attente. Des services de livraison offriront des options de livraison similaire à celui de Prime Now d’Amazon, qui garantit une livraison en une heure. Les e-commerçants qui mettront en place ce type de dispositifs auront un avantage compétitif certain. Plusieurs services de livraison instantanée verront le jour, le pionnier Colisweb en France offre un délai de 2 heures et Uber se lance également dans ce service et cela dans l’ensemble des états américains.


Conclusion

L’année 2017 nous indique que le mobile sera encore plus présent pour les actes d’achat, que le multi-canaux continuera sa mutation, que le web to store n’a pas fini de concilier les clients en ligne et hors ligne, que les marques vont devoir étudier et maîtriser davantage le parcours client et que le client appréciera de plus en plus la vitesse de sa livraison.

Succès en 2017 à tous les e-commerçants!


Eric St-Gelais logo